[Test] TiGr Lock Mini, l’antivol vélo ultra light en titane

Avoir un antivol vélo pour sécuriser sa monture, c'est bien. Avoir un antivol vélo costaud, c'est mieux. Le mieux étant l'ennemi du bien, le problème dans ce genre de cas dépend également de votre capacité d'emport de charge.

S'il est vrai que pour sécuriser au maximum son vélo lorsqu'on le laisse dans la rue, mieux vaut avoir un antivol solide, cela présente l'inconvénient d'emporter avec soi une charge qui dépasse bien souvent le kilo.

La société américaine TiGr Lock tente de contourner ce problème en concevant des antivols vélo en titane ! Alors costaud ou pas costaud ? Verdict dans notre test...

"Ti" pour titane, "Gr" pour gramme. Il est vrai que lorsque nous l'avons eu en main, le poids du produit surprend véritablement. 420 gr vérifiés sur la balance, c'est deux fois moins qu'un antivol pliable type Bordo, et trois fois moins qu'un bon antivol U type Kryptonite.

L'antivol est composé de deux parties : d'un côté la serrure, et de l'autre une lame en titane qu'on a replié sur elle-même en de multiples courbures.

Pour ouvrir l'antivol, c'est simple, il suffit de pincer la lame et de désenclencher la serrure. Le bloc serrure est indépendant, attention donc lors de la manipulation de ne pas le laisser s'échapper de vos mains !

Le dessin du modèle Mini a été conçu pour venir prendre un poteau fixe et le cadre du vélo, voire même une roue avec, mais cela dépend de la géométrie du vélo et du positionnement du point fixe. La courbe permet une amplitude d'angle, afin de faciliter l'accès à la serrure.

Le titane présente l'avantage d'être à la fois solide et souple, c'est d'ailleurs pour cela qu'il est aussi utilisé pour concevoir des cadres de vélo. Sur le TiGr Mini, on peut assez facilement écarter la lame pour augmenter son ouverture au besoin.

Sur le même sujet  Brompton électrique, 1ère prise en main à Paris

La serrure, elle, n'est pas en titane mais en acier (petite erreur dans la vidéo). Lorsqu'on la verrouille, une tige vient se placer entre les deux extrémités, empêchant ainsi le pincement ou l'arrachement de la lame.

Attention, la fermeture s'effectue uniquement en poussant le cylindre (pas besoin de la clé). Assurez-vous bien d'avoir les clés sur vous avant de le fermer ;) Démo complète ici.

Pour ne pas abîmer le cadre du vélo, l'antivol est recouvert d'un film PVC. il est à noter que la marque s'engage à vous le remplacer gratuitement s'il est abîmé (mais les frais de port resteront à votre charge).

Il existe trois versions différentes dans la gamme TiGr Lock : le Bow-Lock - 780 Gr - est le plus long et permet d'attacher les deux roues (si la géométrie du vélo le permet). Ensuite, il y a le Mini Plus - 460 Gr - légèrement plus grand que notre version Mini, son angle supplémentaire permet une plus grande amplitude de mouvement lors de la fixation.

Tarif de la version Mini : $99 (environ 85€). L'antivol est fourni avec un support de cadre.
Vous pouvez vous le procurer directement sur le site TiGr Lock, sur Amazon et chez quelques vélocistes français, comme Jour de Vélo à Paris (article ici).

Crédits photos : TiGr Lock.

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)