Cycling Fallacies, contrer les idées reçues sur le vélo urbain

Cycling Fallacies, contrer les idées reçues sur le vélo urbain

photo-1457463968646-bbb6184dfedb

Le vélo est un moyen de transport.

CyclingFallaciesCe n'est pas à toi qu'on va l'apprendre cher lecteur. Mais tandis que, nous autres, sommes capables d'argumenter de manière pléthorique sur tous les bienfaits qu'apporte le déplacement à vélo, d'autres ne se gênent pas pour lui trouver toute sorte de défauts, assurément pour mieux en éviter sa pratique.


Une argumentation à la logique fallacieuse, que l'Ambassade Vélo de Grande-Bretagne (Cycling Embassy of Great Britain), a souhaité réunir sur un seul site web, afin de mieux démonter chaque argument en bonne et due forme.

Les spécialistes du sophisme anti-vélo puisent dans tous les registres : climat, sécurité, infrastructure, santé, distance... tout est bon (dans le cochon) pour ne pas se mettre en selle. Voici quelques extraits pour vous mettre l'eau à la bouche...

fallacy_icon_danger"Faire du vélo est dangereux" : C'est l'argument préféré des détracteurs de la bicyclette. Non, "le vélo n'est pas un moyen de transport intrinsèquement dangereux" dit le site.

Le danger principal avant tout, ce sont les véhicules à moteur. Il faut donc améliorer le réseau cyclable, d'un coté pour séparer les cyclistes des voitures lorsque les vitesses sont rapides, et de l'autre, abaisser la vitesse motorisée pour mieux privilégier le mélange des flux.

fallacy_icon_weather"La météo ne convient pas au vélo" : Trop froid, trop pluvieux, trop chaud... il est facile de mettre sur le dos de la météo notre incapacité à nous mettre au vélo.

Pourtant, regardez au Danemark ou aux Pays-Bas, les cyclistes roulent là-bas par tous les temps. Leur secret ? Juste des infrastructures cyclables cohérentes (toujours déneigées) et quelques vêtements adaptés. Le reste ? Un peu de jugeote et de volonté. D'autant que dans nos pays tempérés, il ne pleut pas 365 jours par an.

Sur le même sujet  France Vélo Tourisme lance son nouveau site web

fallacy_icon_signal"Les cyclistes circulent n'importe comment" : En réalité, pas plus que les automobilistes ou les piétons. Le code de la route est bien souvent inadapté pour le vélo en ville, puisque pensé pour le déplacement motorisé.

Oui, parfois, certains cyclistes mettent en danger d'autres usagers, et cela ce n'est pas tolérable. Mais encore une fois, une législation ainsi que des infrastructures adaptées, "rendent les infractions moins tentantes et moins nécessaires".

On vous invite à aller lire les autres idées reçues (et leur contre-argument) directement sur le site CyclingFallacies.com. De plus, tout a été traduit en six langues, dont le français. Que demander de plus.

logo-CEoGBÀ propos de la Cycling Embassy of Great Britain : Une association à but non-lucratif située de l'autre coté de la Manche.

Elle milite pour que le vélo soit reconnu comme un mode de déplacement à part entière. Elle réalise du lobbying auprès des pouvoirs publics et des entreprises, pour de meilleures infrastructures cyclables et une meilleure prise en compte du cycliste urbain.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)