Quand le Tour de France incite au déplacement à vélo

19 avril 2018

Embouteillage, stress au volant, ponctualité défaillante, tarif du carburant qui flambe, fatigue et #GCUM... autant de vérités que, nous même, utilisons à foison pour promouvoir un autre mode déplacement, autrement plus efficace en milieu urbain : le vélo.

À vélo, vous êtes sur la bonne piste

"Vivre à vélo, on a tout à gagner". Cela pourrait ressembler à un slogan de Weelz.fr, mais c'est en réalité celui d'une autre "institution" du vélo: Le Tour de France.

"Souvent plus rapide, forcément plus sain, à coup sûr plus économique et toujours plus propre que les autres moyens de transport, le cycle s’impose dans le monde urbain comme la solution idéale, à la fois sur le plan collectif et à titre individuel." indique la page officielle du Tour.

Cette campagne a débuté depuis le Paris-Roubaix et sera relayée en radio, presse écrite et format web, jusque fin juillet. Les thèmes de la première vidéo ci-dessus ont été déclinés : Gonflé à BlocArriver à l'heureRoulez l'esprit léger et Faites des économies.

L'année dernière déjà, l'organisme diffusait une campagne "Ensemble à vélo" pour promouvoir autant le vélo sport que loisir ou utilitaire. Même la haute instance du cyclisme pro mondial, l'UCI, lançait elle-aussi un manifeste du vélo pour tous.

Même combat

On a souvent débattu, ici même dans ces colonnes (lire notre article lors du Tour 2015) ou bien sur nos réseaux sociaux, si le cyclisme sportif pouvait entretenir un rapport avec le cyclisme urbain. Certains sont pour - ou en tout cas n'y sont pas opposés - d'autres sont farouchement contre.

À lire  [Test] Casque Lumos, une excellente aide à votre visibilité

"nous partageons tous le même espace, même si les objectifs diffèrent" Pour beaucoup en effet, l'image du cycliste en lycra, bariolé de contenu sponsorisé sur le corps, est en effet très éloignée de l'utilisation du vélo en ville: "Je ne suis pas cycliste, je me déplace à vélo".

De notre côté chez Weelz.fr, nous avons toujours été pour l'apaisement et on trouve au final plutôt contre-productif d'entretenir des clivages. Car, en fin de compte, nous partageons tous le même espace, même si les objectifs diffèrent. (Il faudrait, certes, rappeler parfois à certains de ces cyclistes mouleburnés que le code de la route s'applique également à eux, et qu'ils ne sont pas plus prioritaires que les autres).

Dans tous les cas, cette vidéo de promotion de la part de ASO reste la bienvenue et on ne peut que saluer l'initiative. On émettra un doute, en revanche, concernant la "cible TDF" qui sera, sans nul doute, assez peu réceptive sur cette incitation à utiliser le vélo comme un moyen de transport. 

Une bonne part de cette audience qui est toujours prête à s'émouvoir ou à s'embraser devant les prouesses de ces athlètes en lycra, mais qui, une fois la télévision éteinte, ne supporte pas que des cyclistes les empêche de vivre normalement leur liberté motorisée... L'interdiction d'accès des cyclistes au Mont Saint-Michel en est l'exemple le plus probant... La prise en compte du vélo est souvent à géométrie variable.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs