[Test] Douze Cycles, le vélo cargo à la sauce bourguignonne

12 mai 2015

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (16)L'un de nos essayeurs ayant récemment acquis un vélo cargo de la marque Douze Cycles, nous avons décidé de vous en faire profiter (et en plus, hasard du calendrier, nous sommes le 12 mai...).

Douze Cycles, c'est une petite société bourguignonne, fondée le 12 décembre 2012 (12/12/12 vous aurez saisi...), par Bruno Louis et Thomas Coulbeaut.

Ce dernier, designer de métier, avait d'ailleurs remporté le concours de design des vélos en libre-service de Copenhague en 2009.

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (11)Le vélo essayé est un Douze V1 (la V2 est sortie récemment et nous aurons l'occasion de la tester prochainement), bleu, équipé avec des freins à disque, une transmission NuVinci, des pneus Schwalbe Big Apple, une caisse en toile.

La selle et les pédales d'origine ont été remplacées par une Brooks et des pédales type BMX.

Douze mètres de long ?!

Comme tout vélo cargo, le Douze impressionne au 1er abord par le gabarit, avec quasiment 1m70 d'empattement et 2m30 de long. "Porte-avion","supertanker" ou "paquebot" sont les 1er mots qui viennent à l'esprit quand, descendant d'un vélo classique, on rencontre cet engin. Mais ça, c'est avant de l'essayer...

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (7) Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (15)

Douze divisé par deux

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (14)Enfin, avant de l'essayer, il faut le monter.

Le Douze a une particularité qui le rend unique dans le monde du cargo bike : il est démontable. Vous allez surement vous dire que votre vélo aussi est démontable, il est possible d'enlever les roues, le guidon, etc...

Non non, le Douze est démontable, on peut séparer le châssis en 2 parties. La partie arrière, avec le cadre, la transmission, le guidon peut se désaccoupler facilement (sur la V1) et très facilement (sur la V2) de la partie avant, avec la benne de transport, la roue avant.

Sur le V1, il suffit de dévisser 5 vis et de démonter le levier de frein avant pour se retrouver avec un cargo en 2 morceaux, qui pourra alors être chargé dans une voiture ou sur un porte vélo pour par exemple partir en vacance avec.

Donc ce Douze étant arrivé en kit, il a fallu le monter. Comptez un peu moins d'une heure de bricolage si vous êtes tout seul, et ensuite, hop, à vous la route en cargo.

Allons-y douzement

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (5)Si l'on fait abstraction de cette roue de 20 pouces qui est loin devant, c'est un vélo tout ce qu'il y a de plus classique.

La position est à mi-chemin entre le tout confort d'un Bakfiets et l'hypersport d'un Bullitt. Le grand guidon avec ses poignées ergonomiques vous attend, le triangle selle/pédalier/cintre est parfait, il ne reste qu'à pédaler.

Surprenant, voire déstabilisant au début, l'équilibre se trouve rapidement. Au bout d'une dizaine de minutes, les manœuvres ne posent plus de soucis, et en moins d'une heure, on roule en se disant qu'en fait, c'est comme un vélo normal, mais plus grand.

Une fois saisi le gabarit de l'engin, et bien noté le fait qu'il faut élargir les entrées de virage, la conduite ne pose plus aucun soucis.

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (8)L'empattement rend le vélo hyper stable, et c'est un vrai plaisir de rouler avec. Les premiers virages seront évidemment un peu flous, mais très vite, on prend plaisir à prendre des virages à bonne vitesse, avec l'impression de rouler sur un rail. Il faudra juste faire attention au freinage.

Les freins à disques sont très efficaces, et à vide, la roue avant va se bloquer plus facilement que sur un vélo classique. Mais encore une fois, la stabilité fait merveille, et il est tout à fait possible de bloquer l'avant (en ligne droite) sans que le Douze ne soit déstabilisé.

Les performances à vide sont étonnantes, il est possible de rouler "très" vite avec. Les moyennes atteintes en ville sont très honorable, et la position, la transmission et les pneus permettent de vraiment bien rouler.

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (4)Le poids du vélo se ressent évidemment à l'accélération et en montée, mais il procure une inertie qui permet de conserver sa vitesse assez facilement en début de montée. La transmission Nuvinci permet alors de finir son "ascension" sans trop de soucis. A vide, il est même possible de se mettre en danseuse pour relancer et finir les montées à bon rythme.

La direction par tringle est très rigide et précise, et rend le vélo très maniable, et apte à se faufiler dans la circulation, dans les pistes cyclables, et entre les piétons dans les zones partagées. Comme dit précédemment, il faudra faire un peu attention au gabarit au début, mais on prend vite le coup d'œil, et on se surprend à passer quasiment comme avec un vélo classique.

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (1)Une fois les tests à vide effectués, il reste maintenant à utiliser ce vélo comme prévu : chargé.

À lire  Bière et vélo, une relation durable ?

En effet, l'achat d'un cargo est souvent un acte réfléchi, avec pour but de transporter ses enfants, ses courses, ses marchandises, ses affaires, toutes sortes de choses lourdes et encombrantes difficiles à transporter avec un vélo classique, même avec des sacoches.

Il faut savoir que d'origine, le Douze est livré avec le plateau et les barres latérales basses. Notre modèle est équipé en plus des barres latérales hautes, et d'une caisse "souple". Il (le notre) n'est d'origine pas vraiment équipé pour mettre un siège enfant, mais c'est possible. Il est à noter que plusieurs modèles de sièges enfant seront disponible pour le Douze V2.

Dans ce V1, nous avons choisi de monter un siège bébé prévu pour une automobile, le plus léger possible, qui est sécurisé par des sangles. Léger, bien fixé, et relativement modulable.

Douze kilos ... et des brouettes

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (2)Une fois chargé, le Douze se comporte toujours très bien. Il donne même l'impression d'être plus stable en virage.

Evidemment, en montée, le poids supplémentaire se fait sentir, mais en moulinant, ça passe, et au pire, il n'y a pas de honte à poser pieds à terre et pousser sur 100 mètres.

La direction est toujours aussi précise, il faudra faire attention à l'inertie due au surplus de poids, notamment quand on se faufile entre les voitures à l'arrêt, mais le vélo reste maniable et joueur.

Nous avons testé avec une palette en bois (fixée par une sangle sur la caisse), un gros tas de cartons pour la déchetterie, du matériel photo, les courses de la semaine pour une famille de 4 personnes, ou le gros carton du siège auto.

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (17)Il est possible de régler la hauteur du guidon si nécessaire, pour emporter des gros chargement, ce qui rend la capacité de chargement encore plus impressionnante.

Il peut être utile de toujours garder au fond de la caisse une sangle, qui permettra de sécuriser un chargement qui déborde.

Il faut bien évidemment se méfier au freinage, avec 40kg de courses, le poids ressenti en montée va se rappeler à vous au moment de ralentir. Les freins à disque se justifient alors.

La capacité de chargement offre aussi un autre énorme avantage : plus besoin de se casser la tête en préparant son sac pour aller faire une course ou se balader (Ndlr: L'auteur de l'article a totalement délaissé ses autres vélos de ville au profit du Douze).

Terminés les "Est-ce que je prends un pull en plus ?", "Aurais-je besoin de l'appareil photo ?", "Et si j'ai besoin d'outils ?". Point de ces interrogations, il y a de la place devant, alors on charge. Sans se poser de question.

Et c'est un autre des petits bonheurs du cargo. Ne plus se poser de questions en partant. De toute façon, on part sur une base de presque 30 kg, donc 1 ou 2 de plus ne feront pas une grande différence :) !

Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (13) Weelz-Test-Velo-Cargo-Douze-Cycles (9)

C'est douze Euros... ?

Il nous reste maintenant à vous parler du tarif. La version V1 ne se trouve plus que d'occasion, entre 1500 et 2000 € environ suivant les options.

La V2 de longueur standard (la V2 est disponible en short/standard/long) avec une transmission Alfine 8 vitesses vous coûtera 2560 €. C'est une somme, mais pour ce prix, vous aurez "beaucoup de vélo(s)".

Vous l'aurez compris, en tant que possesseur de ce Douze (et c'est donc maintenant le propriétaire qui vous parle), j'en suis fan. Depuis qu'il est arrivé dans le garage, c'est le seul vélo de ville qui sort.

Une course à faire, hop,le Douze. Une envie de faire une balade en ville de 30 km pour se changer les idées ? Hop, le Douze, qui permettra de prendre l'appareil photo, la caméra, un ravitaillement, une fringue de rechange, un U. un truc à emporter à la déchetterie, une caisse à outils à prêter à un ami ?

Beaucoup de courses qui auraient nécessitées de prendre l'automobile peuvent dorénavant se faire en vélo.

Alors forcément, il sera moins performant qu'un vélo pensé pour la performance en ville, mais son coté pratique, sa maniabilité,et finalement, son efficacité et le plaisir que l'on prend à rouler avec font qu'il deviendra vite un favori.

Retrouvez également notre test du vélo cargo Workcycles Kr8 réalisé à Amsterdam.

Les Plus

  • Maniabilité, performance et confort
  • Très facile à prendre en main
  • Poids contenu pour un cargo
  • Démontable facilement
  • Composants de vélo classique

Les Moins

  • Pourra nécessiter l'option AE dans les zones valonnées
  • Direction à câble sur la V2 uniquement

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs