Bicycles for Humanity : améliorer le quotidien par le vélo

2 novembre 2017

Bicycles for Humanity, vous en avez déjà entendu parlé ? Non ? Pourtant, ils envoient des containers de vélos aux pays en développement depuis maintenant 12 ans. Pourquoi des vélos ? Utilisateurs réguliers du vélo, nous sommes très bien placés pour connaitre l’importance d’un vélo dans la vie quotidienne. Dans un PVD, le vélo symbolise souvent l’opportunité d’une vie meilleure.

Des vélos par container

Envoyer des containers de vélos dans les PVD : une idée qui a germé en 2005 dans la tête de Pat et Brenda Montani. Au départ, l’idée de base était simplement d’envoyer un container de vélos récupérés à destination de la Namibie, depuis la province de la Colombie-Britannique au Canada. C’était en 2005.

Les deux fondateurs du mouvement Bicycles for Humanity sont convaincus qu’un simple vélo fait la différence, surtout dans un pays en voie de développement. En effet, un enfant peut aller à l’école en vélo, une personne peut aller chercher de l’eau facilement avec un vélo, même lorsque le point d’eau est éloigné, les familles peuvent se rendre au marché à vélo pour acheter ou vendre.

Suite à ce premier container de vélos, des personnes intéressés par ce projet ont continué à écrire sur leur site web, posant notamment des questions concernant l’ouverture d’autres antennes Bicycles for Humanity dans d’autres régions. L’année suivante, ce sont 5 containers qui ont navigué vers l’Afrique en provenance de 4 antennes Bicycles for Humanity. C’est d’une manière tout à fait naturelle que s’est étendu ce mouvement populaire.

B4H n’est pas une ONG, mais reste un simple mouvement populaire qui a pris de l’essor. Il est important de savoir que chaque antenne locale est libre de construire son propre programme.

Un mouvement populaire qui prend de l’ampleur

Bicycles for Humanity a comptabilisé environ 10 millions de bicyclettes qui finissent dans les décharges chaque année… Incroyable non ? Même si cette B4H envoie près de 25 000 vélos par an, on est bien loin de recycler l’ensemble des vélos terminant leur vie à la poubelle… Et les besoins des PVD restent encore bien loin d’être couverts.

À lire  Casque vélo, la sécurité routière fait de nouveau fausse route

C’est cependant un excellent premier pas vers un changement ! Ce mouvement populaire a pris de l’ampleur en quelques années. Des vélos sont envoyés, mais des programmes de formation sont aussi mis en place afin de développer des initiatives autour du vélo dans des pays comme l’Ouganda, la Namibie ou l’Afrique du Sud par exemple.

Après deux antennes fondées à Thunder Bay et à Ottawa en 2006, Bicycles for Humanity s’est aussi développé à l’extérieur du Canada, en commençant par les États-Unis, puis l’Australie et l'Europe. Aujourd’hui, Bicycles for Humanity compte 30 antennes actives dans 8 pays.

En Europe, il existe une antenne Bicycles for Humanity à Rome, la seule en Europe pour le moment.

BxU – Bici X Umanità
Rome, Italie
Responsable : Sergio Schrott
http://www.bicixumanita.it

Et en France comme en Europe, on s’y met quand ?

Les demandes provenant de toute l’Afrique sont toujours plus nombreuses. Bicycles for Humanity a reçu plus de 400 demandes d’adhésion à son programme, émanant aussi bien des communautés que des clubs de cyclisme nécessitant des vélos.

Pour aider ce mouvement populaire et donner l’opportunité d’une vie meilleure, Bicycles for Humanity a besoin de croître, de se développer et de s’étendre dans le monde entier.

À quand l’ouverture d’une antenne en France pour envoyer nos vieux Peugeot, Motobecane, Gitane et autres vélos partant à la décharge ?

B Love, B Hope, B Change, comme dirait l’excellent slogan de Bicycles for Humanity !

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs