XPLR Gravel : SRAM, Zipp et Rockshox, une collection conjointe pour explorer

XPLR Gravel : SRAM, Zipp et Rockshox, une collection conjointe pour explorer

"Le gravel est ce que vous voulez qu'il soit" - Une phrase lue dans le dossier de présentation de la collection 2022 XPLR Gravel (prononcez "Explore"), des marques SRAM, Zipp et Rockshox. Quelques mots qui résument assez bien la philosophie, à la fois de la pratique gravel en elle-même, si protéiforme ; Mais aussi de cette nouvelle gamme de produits dédiée au vélo gravel dévoilée par l'équipementier américain.

SRAM XPLR Gravel, définir votre propre manière de rouler

La pratique du gravel est un sujet touchy. Une pure invention marketing pour les uns, un VTC revisité pour les autres. Finalement, le gravel, c'est un peu comme les frites McCain, ce sont ceux qui en parlent le plus qui en font le moins. Pour les autres, celles et ceux qui ont découvert, de longue date ou tardivement, cette pratique, ils (et elles) ont compris qu'elle était difficilement classable, mais qu'elle apportait un véritable vent de renouveau.


SRAM, Zipp et Rockshox, un trio de marques

Il semble que le fabricant américain SRAM ne souhaite pas se tenter, et encore moins aider, à mettre le gravel dans une case avec cette nouvelle collection de produits XPLR Gravel. Oui, on parle d'une collection, plus qu'une gamme, car elle est conçue, non pas autour d'une seule et même marque, mais de trois.

Car SRAM, c'est aussi le nom du groupe¹ (au sens d'entité juridique, pas de transmission, vous l'avez compris) qui réunit sous sa coupe différentes marques : Zipp pour les roues et les pneus, Rockshox pour les amortisseurs et fourches, Truvativ pour les composants ou encore Quarq pour les capteurs électroniques. (Et c'est aussi le World Bicycle Relief, lire plus bas).

Pour ce nouvel ensemble XPLR Gravel, SRAM réunit donc différents savoir-faire maisons pour une collection aussi indéfinissable que ne l'est le vélo "allroad". Une collection qui va permettre justement, tant aux fabricants qu'aux clients finaux, de venir sélectionner des éléments pour composer leur vélo, selon leur propre pratique, leurs aspirations et leurs envies. Du "gravel pick-&-choose" si l'on voulait faire mal aux oreilles des Maîtres Capello de la langue française.

XPLR, la transmission SRAM gravel

La nouvelle cassette SRAM XPLR va combler les adeptes du monoplateau et ceux qui recherchent des plages de développement suffisamment larges pour affronter le dénivelé positif comme négatif. Avec ses 12 pignons en 10-44, elle offre une plage de 440%. Tarifs : 160€ pour la version XG-1251 et 225€ pour la version allégée XG-1271.

Cette nouvelle cassette est compatible avec les dérailleurs estampillés XPLR eTap AXS, qui font leur apparition dans les trois groupes de l'équipementier de Chicago, à savoir Red, Force et Rival. La transmission eTap AXS est l'équivalent électronique du Di2 du concurrent Shimano. La connectivité eTap permet des changements de vitesses optimaux et fluides grâce à la gestion électronique et sans fil.

Pour accompagner ces nouveautés XPLR Gravel, Sram présente également de nouveaux pédaliers Red, Force et Rival en version direct mount ainsi que dans une variante Wide (entraxe plus large), pour convenir à des vélos gravel dotés de passage de pneus plus généreux.

XPLR, la suspension Rockshox gravel

"Suspension" - ce mot est presque un gros mot pour certains aficionados du gravel. Sans un vélo tout rigide, point de salut. Certes, toujours est-il que d'autres voient justement dans l'ajout d'amortisseur, l'occasion de réellement sortir des sentiers battus, et partir explorer plus loin, plus haut, plus longtemps. Et ils ont bien raison.

A l'instar d'un Cannondale qui équipe ses vélos gravel Topstone de la fameuse Lefty, le fabricant Rockshox dévoile une fourche suspendue Rudy XPLR, pour "rendre le gravel plus fun", lit-on dans le communiqué. En effet, une suspension avant sur un gravel va apporter la même chose que sur un VTT : plus de contrôle, plus d'adhérence, moins de vibrations et un meilleur confort. L'inconvénient : elle va alourdir votre vélo et vous perdrez un peu en dynamisme.

Sur le même sujet  FOCUS Atlas, un nouveau vélo gravel pour se perdre dans la nature

Techniquement, cette nouvelle fourche gravel Rockshox Rudy Ultimate XPLR offre 30 millimètres de débattement (largement suffisant en usage gravel). Elle embarque la cartouche d'amortissement Charger Race Day (conçue pour le VTT XC) et un ressort Solo Air. Elle permet un montage d'étrier de frein flatmount, de garde-boue et autorise un passage de pneumatique jusqu'en 50 mm. Deux coloris disponibles : Noir ou Kwiqsand (beige taupe). Tarif : 869€.

Avec cette nouvelle fourche gravel, arrive également dans la gamme Rockshox une nouvelle tige de selle télescopique, baptisée Reverb AXS XPLR. Comme son nom l'indique, cette dernière embarque la même technologie sans fil que les transmissions Sram, avec une commande radio compatible cintre plat ou courbé. D'un diamètre de 27,2 mm, la Reverb AXS XPLR est proposée au choix en deux options de débattement (50 ou 75 mm) et en deux longueurs de tige (350 ou 400 mm). Tarif : 600€.

XPLR, les roues Zipp gravel

Sur un vélo - qu'il soit de route, gravel ou tout-terrain - les roues restent un élément fondamental. Un équipement qui peut changer drastiquement le comportement de votre monture. Le fabricant américain Zipp dévoile cette nouvelle paire de roues 101 XPLR, spécifiquement conçues pour le gravel. Elles sont fabriquées en carbone et intègre la technologie maison MOTO. D'une largeur de 27 mm et dotées de 28 rayons aluminiums, elles sont "hookless" (sans crochets) et compatible uniquement pneus tubeless. Elles existent en version 700 (1665 g la paire) et 650 (1590 g). Deux coloris disponibles : Noir ou Kwiqsand (beige taupe). Tarif : 870€ la jante avant, 970€ l'arrière.

Pour accompagner cette nouvelle paire de jantes spécifiques gravel, Zipp propose également de nouveaux pneus (à flancs beige pour coller à la tendance). Les Zipp G40 XPLR sont tubeless ready et offre une section de 40 mm. Leur profil semi-slick offre une bande de roulement relativement plate au centre et bien cramponnée en latéral. Poids 480 g. Tarif par pneu : 72€.

Enfin, déjà présent dans la gamme Zipp, la collection XPLR inclut également un cintre Zipp Service Course. Le SL-70 XPLR propose une hauteur de 115 mm et une profondeur de 70 mm. Particularité de ce cintre, il offre un évasement (flare) de 5 degrés, uniquement sur la partie basse. Sur le haut, les cocottes restent ainsi dans une position "normale". Diamètre 31,8 mm. Existe en quatre largeurs : 400, 420, 440 et 460 mm.

XPLR Gravel, et quid des dispos ?

Demain, c'est loin

C'est une bonne nouvelle que SRAM s'intéresse enfin a ce marché gravel, lui qui avait pris du retard par rapport à son concurrent Shimano et son GRX. On regrettera peut-être l'absence d'un véritable nouveau groupe de transmission estampillé XPLR Gravel. Dommage également que ces nouveautés produits restent encore inaccessibles pour les petits budgets.

En cette période complexe de disponibilité produit et compte tenu des délais à rallonge du marché du cycle actuellement, SRAM dévoile des dates de disponibilités somme toute raisonnables. L'équipementier parle d'une dispo initiale (comprendre = limitée) des produits XPLR en août et septembre 2021. Des stocks plus importants devraient arriver d'ici octobre, voire un peu plus tard dans l'année pour certains produits comme la fourche Rudy XPLR ou les roues Zipp 101 XPLR.

➡️ Sram.com/XPLR

¹ Le sachiez-vous ? Né en 1987, SRAM est une contraction des prénoms des principaux fondateurs, Scott Molina, Stanley R. Day et Sam Patterson. En 1997, ils acquièrent équipementier allemand Sachs, qui lui-même avait déjà fusionné avec des fabricants français de renom comme Huret, Sedis, Maillard ou encore CLB-Angénieux. Des entreprises qui ont malheureusement disparu depuis.

SRAM est aussi à l'origine de l'ONG World Bicycle Relief (organisation pour laquelle Lachlan Morton levait des fonds cette année) :

Retour en haut de page