Wair, le masque anti-pollution version fashion

9 décembre 2016
| par Adeline

14853270_1305370782830765_3656146499149249127_o

Si les pics de pollution s’enchaînent en ce moment, on constate malheureusement qu'une bonne grosse frange de la population n'en a clairement rien à cirer... Ce n'est semble-t-il pas le cas de l'équipe de Wair.

Wair, c'est une jeune start-up française qui a revisité le masque anti-pollution, pour le détourner vers un objet plus discret et surtout plus trendy, en intégrant le masque dans un foulard, afin de le porter sur soi comme un accessoire de mode.

3d-explicative-site-1024x553

Le filtre du masque répond aux normes EN149 et FFP2 et empêche à la fois les gaz, les micro-particules (ou particules fines) et les bactéries d'atteindre vos bronches. Il se dissimule dans une petite poche à l'intérieur du foulard et doit être changé régulièrement.

Objet connecté

13266073_1176777269023451_2904129958922657756_n

Histoire d'être encore plus dans la tendance, le foulard est également un objet connecté. Enfin disons que c'est une application smartphone, nommée Supairman, qui vous alerte lorsque vous pénétrez dans une zone polluée et qui vous propose (en plus de porter votre masque Wair) des itinéraires optimisés pour éviter la pollution au maximum.

Après la France, la Chine

Caroline Van Renterghem, la fondatrice de Wair, a eu l'idée de ce masque alors qu'elle roulait régulièrement dans Paris à vélo et qu'elle subissait une gêne respiratoire à cause de la pollution parisienne. Elle s'est lancée dans le projet, d'abord seule pendant deux ans, pour peaufiner son concept. Elle est aujourd'hui entourée d'une équipe complète, basée à Lyon depuis cette année.

15168765_1329780523723124_3635321100413532458_oWair a déjà remporté plusieurs prix, notamment le Switch Up Challenge Cisco 2015 et le Coup de Cœur du jury du Grand Prix de l’Innovation de la Foire de Paris.

À lire  Tristan Lucas fait le tour de l'actu à vélo

Quand à la campagne de financement participatif organisée sur Ulule, celle-ci a largement dépassé son plafond pour atteindre pas loin de 35 000 €.

Mais l'ambition de Caroline ne semble pas s'arrêter au marché français. Elle espère lever plusieurs millions d'Euros pour conquérir le marché international, et notamment Chinois, pays extrêmement touché par les problèmes de pollution atmosphérique.

Il existe trois modèles Wair, en tour de cou, écharpe ou foulard (snood). Les tours de cou sont fabriqués en coton biologique, tandis que les deux autres sont en polyester recyclé. Différents choix de couleurs et de motifs. Tarifs : 69€ pour un tour de cou, 110€ pour un snood ou une écharpe.

> Wair-france.com

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Toine

    Dommage que la norme FFP2 ne soit pas suffisante pour les particules
    fines :( seul à partir de FFP3 on peut dire qu'il y a une vrai
    diminution des particules fines absorbées.