[Visite] Vaude, ou l'engagement écologique et social

[Visite] Vaude, ou l’engagement écologique et social

C'est en marge du salon Eurobike que nous avons eu l'occasion de visiter la maison mère de l'équipementier allemand VAUDE. La marque en profite chaque année pour convier la presse dans ses locaux. Elle aurait tort de ne pas le faire, le siège étant situé à seulement 20mn de Friedrichshafen.

vauDe Straße, Tettnang

Tettnang est une petite bourgade du sud de l'Allemagne d'à peine 20 000 habitants. C'est ici qu'Albrecht von Dewitz crée Vaude, en 1974. Un nom issu de la prononciation phonétique allemande du nom de famille et sa particule "vD" [fau'de]. La rue qui mène au bâtiment principal porte même le nom de la marque. Entreprise familiale, c'est aujourd'hui la fille du fondateur, Antje von Dewitz, qui à repris la tête de l'entreprise en 2009.

La compagnie allemande est devenue une géante des sports outdoor, avec près de 1600 employés et trois sites de production (un en Europe et deux en Asie). Si elle tient ses origines dans la confection de sac à dos de montagne techniques, elle conçoit aujourd'hui des produits pour la pratique vélo, ainsi qu'une vaste gamme de produits textiles et de la bagagerie.

Un engagement écologique

Dès le début, la marque s'est engagée dans une démarche de confection durable. En 1994, elle crée l'Ecolog Recycling Network pour concevoir une ligne de vêtements performance pouvant être 100% recyclée. Mais le virage déterminant s'effectue en 2001, lorsqu'elle décide de suivre les directives du label suisse Bluesign, qui impose un cahier des charges drastique sur la base de standards environnementaux très strictes.

Depuis 2010, elle a également créé son propre label interne, Green Shape (qui répond également aux critères Bluesign) pour lutter notamment contre les microplastiques et les perfluorocarbures (PFC). Les gammes répondant à ce label utilisent des produits issus de matière naturelles (coton organique, laine merino, cuir naturel, marc de café...) ou bien de matières recyclées (plastique, filet de pêche...).

Un engagement qui se vérifie dans le bâtiment même de la société. Inauguré en 2015, l'édifice est reconnu comme étant climatiquement neutre (compensation des émissions de CO2 concernées du site, matériaux traités et livraison compris) et est certifié DGNB (Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen - Label de qualité allemand pour la construction durable).

Recyclage et réparation dans l'ADN de la marque

La visite commence d'ailleurs par l'atelier Upcycling. L'idée de cet atelier est de pouvoir minimiser les déchets produits par l'usine et redonner vie aux chutes de tissu, afin de confectionner des sacs et sacoches. Pour l'anecdote, elle récupère même du tissu issu d'une autre entreprise locale: Zeppelin (toile de ballon dirigeable). La revente de ces produits va au bénéfice d’œuvres sociales.

Sur le même sujet  City break, une visite à vélo de Luxembourg Ville

L'engagement écologique implique aussi de ne pas jeter son produit dès qu'il est abîmé. La conception des produits Vaude est fait de telle sorte que l'on puisse les réparer facilement. Vous pouvez d'ailleurs facilement trouver dans le commerce des kits de réparation. Ici, au siège, le service SAV effectue la plupart du temps des réparations gratuitement. Ils acceptent même de réparer des produits concurrents.

Le textile et la bagagerie sont fabriqués dans les usines asiatiques de la marque. L'une est en Chine et l'autre au Vietnam. Ces deux sites répondent aux critères de la Fair Wear Foundation, une association à laquelle peuvent adhérer les producteurs de vêtements et qui vérifie les conditions de travail dans les unités de confection.

C'est en Allemagne, à Tettnang, qu'est fabriquée la gamme de sacoches vélo, dont la fameuse ligne Aqua Series "Made in Germany". Exit le PVC depuis longtemps, le matériel utilisé est un thermopolyuréthane. C'est une matière plus difficile à travailler mais environnementalement meilleure.

Bien-être social

L'entreprise est engagée environnementalement mais aussi socialement. Sur la chaîne de production, chaque employé est polyvalent et peut décider de son poste de travail de la journée (découpe, moulage, soudure...). Ici, pas de fonctionnement en équipe (3x8). Pour assurer les cadences de production, la philosophie de Vaude est de racheter une seconde machine et créer ainsi un nouveau poste.

Elle oeuvre pour le bien-être de ses salariés. Jouxtant le bâtiment, la "Kinderhaus" (crèche d’entreprise) permet aux employés de concilier famille et travail. Une cantine est à disposition, qui ne travaille qu'avec des produits frais locaux et bio. Comme vous avez pu le voir sur les photos, le site possède également un magnifique mur d'escalade extérieur. Il y a également une salle de sport ainsi qu'un champ de bosses.

Visite du site de production VAUDE réalisée le 9 juillet 2018.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)