Villes cyclables : 3 exemples qui prouvent que nos cités se transforment — Weelz.fr
Villes cyclables : 3 exemples qui prouvent que nos cités se transforment

Villes cyclables : 3 exemples qui prouvent que nos cités se transforment

La mutation s'amorce

Nos villes deviennent de plus en plus cyclables, c'est un fait indéniable (et ça rime). Petit-à-petit, les métropoles hexagonales se transforment pour devenir de plus en plus favorable aux cyclistes, et souvent, par effet domino, aux piétons. Certes, nous partons de loin ; de très loin, même. Comme disait Manzoli, Rome ne s'est pas faite en un jour. Il faut espoir garder. Parce qu'il faut le dire quand c'est bien, voici trois exemples concrets d'infrastructures cyclables livrées ou à venir, dans trois communes françaises - Tours, Montpellier et Le Havre.

Un tunnel cyclable à venir à Montpellier

La municipalité de Montpellier l'avait annoncé depuis deux ans : la fermeture du tunnel de la Comédie aux véhicules motorisés est effective depuis juin 2022. C'était un axe de transit important pour les automobilistes (6000 véhicules chaque jour).

Il avait été réalisé sous Georges Frêche au milieu des années 80, lors de la piétonisation de la place de la Comédie. Désormais, ce tunnel routier va devenir un axe cyclable majeur de la ville. Pour le maire Michaël Delafosse "c'est une transformation majeure que Montpellier conduit en faveur du vélo". Le tunnel cyclable devrait être ouvert à l'horizon 2025.


Un carrefour à la hollandaise pour les cyclistes de Tours

Après la mise en place de pistes cyclables bidirectionnelles ou encore la très remarquée fermeture aux automobilistes du Pont Wilson, la ville de Tours continue sur sa bonne lancée. Un nouveau carrefour à la hollandaise vient de faire son apparition pour sécuriser le trajet des cyclistes tourangeaux. Cette transformation du giratoire Saint-Sauveur pérennise des aménagements provisoires. Ils avaient été mis en place suite à un accident tragique qui avait couté la vie à une jeune piétonne de 24 ans.

Des coronapistes pérennisées à foison dans la métropole du Havre

Il était le monsieur vélo de la métropole du Havre. Adrien Verdière est désormais parti vers de nouveaux horizons. Mais il aura laissé sa marque dans la ville portuaire. En tout cas, il était le premier à mettre en avant les nouveaux aménagements cyclables.

Et il faut reconnaitre que Le Havre a vu de nombreux aménagements temporaires (souvenez-vous, les fameuses coronapistes) passer en mode pérenne ; notamment un giratoire transformé en rond-point à la hollandaise près de la gare et du campus universitaire. Au début de l'année 2022, une voie verte sécurisée de 7 kilomètres a été ouverte entre la ville du Havre et le Pont de Normandie. Un endroit jusqu'alors terriblement dangereux pour les cyclistes à cause du passage incessant des poids-lourds vers le port du Havre.

Des pistes cyclables à Marseille

Nan, on déconne...

Retour en haut de page