De l’intérêt d'investir dans un (vrai) réseau cyclable

De l’intérêt d’investir dans un (vrai) réseau cyclable

bicycle-path-830216_1280C'est à Portland en 2011 que déjà, nous vous avions démontré, chiffres à l'appui, l'impact économique d'une bonne infrastructure cyclable sur le chiffre d'affaires des commerçants qui la bordent.

Mais alors que de nombreuses études démontent déjà tous les bienfaits du déplacement à vélo, que ce soit en terme économique, comme on le cite ci-dessus, ou comme bénéfice sur la santé ou la productivité, voici une étude qui va encore plus loin.

En s'appuyant sur la dynamique des systèmes, à l'aide de modèles de calcul de données complexes, elle a analysé quels étaient les effets d'une politique municipale tournée vers les transports actifs, dont le vélo.

Basée sur les données de la ville de Auckland (tiens, la ville où est né le quaxing !), c'est une étude datant de l'année dernière, réalisée par le Dr Alexandra Macmillan de l'université d'Otago en Nouvelle-Zélande.

"les bénéfices [...] seraient 10 à 25 fois supérieurs aux coûts engendrés"

Le résultat est sans appel :

Sur les 40 prochaines années, le modèle de projection suggère qu'en transformant les rues et en mettant en place des zones cyclables sécurisées, les bénéfices, à la fois sur les inégalités sociales, la santé ou encore la lutte contre le changement climatique, seraient 10 à 25 fois supérieurs aux coûts engendrés.

Mais le modèle de calcul va plus loin. Par exemple, l'étude a pu calculer que des investissements cyclables trop timides (simples bandes cyclables peu sécurisantes), font en effet venir un peu plus de cyclistes (5%), mais augmentent, parallèlement, le taux d'accident impliquant ces cyclistes.

De ce fait, les gens sont moins enclins à utiliser leur bicyclette, et le nombre de cyclistes dans les rues reste faible.

Sur le même sujet  Nantes, on ferme les pistes cyclables pour travaux...

cycle-path-228126_1920A l'inverse, une politique courageuse de modification des chaussées, incluant des pistes cyclables clairement séparées des autres flux de circulation, et accompagné d'une réduction de vitesse du trafic motorisé, entraîne une augmentation du nombre de cyclistes pouvant aller jusqu'à 40% !

Voilà, on vous laisse passer le message à votre mairie !

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)