Video Game | Fabio Wibmer se la joue GTA (et se contrefout de la planète) — Weelz.fr
Video Game | Fabio Wibmer se la joue GTA (et se contrefout de la planète)

Video Game | Fabio Wibmer se la joue GTA (et se contrefout de la planète)

Dans Grand Theft Bike (Video Game), Fabio Wibmer sort un edit façon jeu vidéo GTA. Il reprend tous les codes de ce jeu vidéo au succès mondial. Qu'on se le dise, la vidéo est incroyable, sur le plan artistique, technique et bien entendu cycliste. Ça c'est pour mon coup de cœur. En revanche, l'image renvoyée par la vidéo sur la plan écologique est assez déplorable. Ça, c'est pour le coup de gueule. Je vous explique ci-après.

La life de Fabio Wibmer est un Video Game

Tournée sur la cote d'Azur, entre Montpellier et Monte Carlo semble-t-il, "Video Game" est brillamment réalisée (par un certain Marius Prell). Elle reprend réellement tous les détails du jeu Grand Theft Auto, aussi connu sous l'acronyme GTA. Tout y est : l'ambiance sonore de la ville, la réaction des passants, le radar, le nom des lieux en insertion, les étoiles de la police, les mouvements de caméra, les missions, même le choix des stations radios ou des "armes". (Oui, vous l'avez compris, j'ai beaucoup joué à ce jeu, y compris les premières versions en 2D (#teamvieux)).


Le rider autrichien confirme son statut de star de la discipline "gravity" (entre dirt, DH, freeride, slopestyle et street trial) au guidon du vélo de son partenaire majeur, Canyon ; le tout agrémenté évidemment par le sponsor principal, une certaine marque de boisson aux taureaux rouges. Fabio Wibmer y met aussi en avant sa propre ligne de vêtements, Sick Series (tant qu'à faire). Du tailwhip, du backflip, de la descente bien rapide, du gap spectaculaires... qu'il pédale vers l'avant ou vers l'arrière, le jeune homme démontre à nouveau son génie et toute l'étendue de son talent.

C'est beau, oui. Mais...

Mais alors qu'est-ce qui cloche ? Et bien, c'est surtout quand on ne le voit pas sur un vélo mais au volant d'une hypercar, à la barre d'un jet-boat ou aux commandes d'un hélicoptère. Il se trouve que monsieur Fabio Wibmer génère de la vue, beaucoup de vues. Coté Instagram, le rider cumule plus de deux millions d'abonnés. A l'heure où j'écris ces lignes, l'edit Video Game est sortie depuis une dizaine d'heures et a déjà généré plus de 500.000 vues sur sa chaine YouTube aux 7,2 millions d'abonnés. Évidemment, ses followers, ce sont plutôt les minots (qui a dit "pas toi" ?). Les jeunes de 10 à 29 ans sont la cible principale (oui, passé la trentaine, t'es vieux, c'est comme ça, assume).

Et voilà, paradoxalement, je ne peux m'empêcher d'être à la fois admiratif du talent du bonhomme et de la qualité du travail technique de l'équipe de production ; et très gêné aux entournures sur l'image que tout cela renvoi. Oui, je fais mon vieux ronchon réac' (J'ai le droit, non ?). Et puis, vous allez me rétorquer - à raison - que le mieux est encore de ne pas relayer de tel contenu. Ou encore relayer et ne rien dire, comme le font beaucoup de média.

Certes, mais on n'est pas comme ça chez Weelz. On tente de poser des questions, d'alimenter un débat. Je ne suis pas certain que sortir de telles images au moment où l'on parle de crise de l'énergie et de transition écologique soit le plus opportun. Oui le niveau du pilote est quand même hallucinant. On a tous nos petites contradictions.

On qualifie souvent nos sportifs de personnes "hors sol" (cf la récente sortie de Galtier et Mbappé sur l'usage du train). Je trouverais plus sain qu'un athlète qui officie dans le domaine du vélo renvoi une image différente. Oui, on peut rouler à vélo, être badass et aussi prendre le train et trier ses déchets. Allez, Fabio, tu vaux mieux que ça.

¹ Les vacances de Monsieur Hulot Karim Benzema.
² Kim Kardashian a été épinglé fin août 2022 pour son excès de consommation d'eau dans son château Californien. La bagatelle de 880,000 litres consommés au-delà de son quota autorisé.

Retour en haut de page