Vidéo Angles morts, Le quotidien d’un cycliste parisien

Vidéo Angles mortsCeux qui suivent Weelz via Facebook ont peut-être déjà visionné ce document. Mais Weelz a eu envie d'aller un peu plus loin et d'en savoir plus sur ce fameux montage et surtout son auteur. Voici donc (en exclu) l'interview de Michael (aka QuatriemeMonde), la personne à l'origine de la vidéo "Angles morts, le quotidien d'un cycliste urbain parisien pendant un an".

"Je circule au milieu de métaux lourds et de particules fines propulsés par des moteurs à explosions. Démuni de ceinture de sécurité, j'évite les pare-chocs et les angles morts."


Ce texte sert d'intro à la vidéo qui est une compilation de moments que n'importe quel cycliste urbain à vécu au moins une fois dans sa vie, vis-à-vis des autres usagers de la route : motard imprudent, queue de poisson, prise de virage sans clignotants, voiture garée sur la piste cyclable...j'en passe et des meilleurs... Cette vidéo n'a pas pour but, je pense, de faire peur aux éventuels futurs cyclistes en ville, mais montre ô combien il devient urgent que chacun adapte son comportement (cycliste inclus), afin que le vélo trouve enfin sa vraie place en milieu urbain (aidé pour cela par quelques aménagements de chaussée...).

Weelz : Bonjour Michael, présente toi en quelques mots :

Vidéo Angles mortsMichael : Je suis graphiste/réalisateur. Le film a été fait dans des conditions amateur, pendant mon temps libre et sans budget.
Mon pseudo ne signifie rien, c'était juste pour créer un compte Youtube. Je n'avais pas calculé qu'il allait apparaitre au visionnage.

Weelz : Depuis combien de temps te déplaces-tu ainsi en ville à vélo, et pourquoi ?

Michael : Je roule depuis 20 ans en vélo, quotidiennement depuis 10 ans. Depuis 3 ans, même mes vacances sont à vélo, à vélo couché. Je n'ai jamais eu de voiture.
Avant j'étais en scooter. J'en avais marre des pannes, des dépanneurs, des révisions (4 ou 5 concessionnaires avant d'en trouver 1 honnête), des pleins d'essences, des serrures de démarreur forcées, etc...
Pour des trajets à peine plus long, le vélo n'avait aucun de ces défauts.
Du coup, la vrai question c'est, pourquoi je roulais en scooter ?

Weelz : Venons-en à la vidéo, comment t'es venu l'idée de réaliser ce montage ?

Vidéo Angles morts, Partageons !Michael : Au départ je voulais filmer les conversations avec les chauffards que je rattrapais souvent au feu suivant. Des conversations surréalistes et pleines d'enseignements ou pas...
Bref ca aurait fait un film intéressant, mais techniquement il me fallait une caméra fixée sur la tête, c'était trop compliqué pour un tournage quotidien. Peut-être plus tard, le matériel évolue vite.
A vrai dire, je ne savais pas vraiment quel tournure le film allait prendre. On ne met pas en scène un "documentaire", ou alors c'est malhonnête.
J'ai tendance à penser que le film à été fait par ceux qui apparaissent à l'image. Avec les plans que je cumulais (plus vite que je l'avais imaginé, surtout pour les plans de motards), j'ai décidé d'illustrer certains point du code et de l'infrastructure, incohérent avec la réalité.

Sur le même sujet  Refus de priorité aux piétons, l'irrespect des automobilistes en images

Pour info et pour avoir une idée de l'effet grossissant que peut apporter une compilation d' 1 an en 8 minutes:
J'ai tourné avec 1 caméra qui ne couvrait qu'un faible champs autour du vélo. Il arrivait que je positionne la caméra vers l'arrière pour qu'il se passe quelque chose devant, et vice-versa. Il était difficile de cadrer correctement vers l'arrière. La caméra est souvent tombée en panne, les batteries ne tenaient pas plus d' 1/2 heure, Je n'ai pas roulé tous les jours, j'ai pris des vacances. Pourtant, en 1 an, j'ai cumulé 500 plans, j'en ai gardé 250.

Weelz : Temps de réalisation ? de montage ?
Michael : Comme j'ai tourné 1 an, j'ai monté le film progressivement tout au long de l'année.

Weelz : Quels conseils donnerais-tu aux autres usagers de la route dans leur comportement vis-à-vis des cyclistes ?

"...le code de la route [...] personne ne le connait, même pas la police."

Michael : Tous les conseils sont déjà dans le code de la route. Mais il fait 250 pages et est bourré d'exception à la règle, personne ne le connait, même pas la police.
Aux automobilistes, je dirais que personne ne respecte le code, ni eux, ni les cyclistes, ni les piétons, ni les pigeons...

Weelz : Quelles seraient les aménagements que tu souhaiterais voir améliorer pour les cyclistes ?

"le meilleur aménagement serait de sortir d'un système hypocrite qui date d'un demi siècle"

Michael : La première chose serait d'unifier les aménagements. À Paris, on a tous les modèles de pistes, les pistes à droites, celles à gauches, sur le trottoir ou dans le caniveau, dans les couloirs de bus ou pas.
Il faudrait développer les pistes cyclables à double sens, avec un muret qui sépare la piste des voitures en stationnement, il en existe quelques une dans Paris. Les autres types de pistes ont toutes un ou plusieurs défauts.
Pour les sas vélo, il suffirait de mettre les feux en amont des sas, c'est le cas pour certains et ça marche. Si on veut que les cyclistes respectent les feux, c'est important qu'ils aient de quoi s'arrêter en sécurité, hors des angles morts et des pots d'échappements. Il faudrait aussi communiquer sur ce type d'aménagement, beaucoup d'automobilistes et même des cyclistes, ne savent même pas que ça existe ou à quoi ça sert.

Mais le meilleur aménagement serait de sortir d'un système hypocrite qui date d'un demi siècle, celui de Pompidou et du "tout bagnole".
A cause de ce système, le cycliste est considéré comme un promeneur, un touriste ou un sportif. Aujourd'hui encore, vous pouvez vous faire coupez la route par un automobiliste qui vous dira que lui il bosse.

Weelz : As tu d'autres projets du même genre ?
Michael : Il est possible que je fasse 2 autres films similaires, l'un sera sur la place de l'automobile dans notre société, l'autre reviendra sur les cyclistes et le code de la route.

> "Angles morts, le quotidien d'un cycliste urbain parisien pendant un an".

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)