Floraison cycliste

Les phénomènes de croissances exponentielles sont vraiment amusants. Ils donnent toujours l'impression de passer directement d'une croissance lente à une croissance ultrarapide, alors que c'est juste une question d'échelle. Si on imagine un jardin dans lequel le nombre de fourmis doublerait toutes les semaines, en commençant par une fourmi, il est fort probable que le propriétaire du jardin ne se rendrait compte de rien durant très longtemps. Puis, un jour, le nombre de fourmis attirerait son attention, peut-être lorsqu'elles seraient 10000 ou 100000. A partir de cet instant, ce serait la panique chez le jardinier, avec l'impression que le phénomène vient tout juste d'apparaitre, alors que le rythme de croissance n'a en fait pas changé et que le phénomène existe depuis des mois.

On assiste un peu à quelque chose de similaire avec l'utilisation du vélo. Les personnes sensibilisées à son utilisation, et un peu observatrices, voient se mettre en place depuis longtemps les conditions favorables à son développement. En fait, ce sont de verrous qui sautent. Les blocages psychologiques s'effacent rapidement après quelques essais. Je ne compte pas le nombre de témoignages enthousiastes que je reçois de personnes découvrant tout le plaisir qu'il y a à utiliser leur vélo pour se déplacer.


Etant un pratiquant de longue date de ce mode de transport, je sais depuis fort longtemps qu'un développement exponentiel des vélos, notamment en ville, est inévitable.

Il est en train d'arriver, ça saute aux yeux.

Mais avec lui arrive tout le cortège de petits soucis liés à l'impréparation des villes pour cela. Alors on voit de tout. Je reçois des messages me demandant de prendre en charge l'éducation des cyclistes qui, on le constate vite, adaptent le code de la route selon leurs règles. On voit des messages d'automobilistes ou de piétons en colère contre les cyclistes, de façon humoristique, sarcastique, ou agressive.

Je reconnais que j'observe ça avec délectation. J'ai passé trente ans à rouler en vélo parce que j'aimais énormément ça, passant outre les éclaboussements des voitures dans les flaques d'eau, le regard compatissant d'autrui, les messages du type : "tu verras, tu viens en vélo à la fac, mais quand tu travailleras tu seras bien obligé de prendre la voiture, puis, mais tu n'as pas d'enfants, puis, mais tes enfants sont petits, tu peux les prendre sur le vélo, puis, ils sont grands, ils peuvent prendre leur vélo…". Tout cela accompagné au mieux du regard compatissant sur le simple d’esprit.

Mais, comme m'a dit un ami : "on t'a assez pris pour un farfelu avec tes pinces à vélo, maintenant tu vas passer pour un précurseur". J’avoue que ce jour-là, il m’a fait plaisir.

Alors, encore une fois, notre société va devoir gérer en catastrophe une situation prévisible depuis fort longtemps, et encore une fois, des solutions seront trouvées et appliquées, qui feront que, d'ici quelques années, le vélo sera bien intégré comme moyen de locomotion.

En attendant, prenons du recul et sachons apprécier avec amusement la colère du cycliste contre les voitures (lorsque cette colère n'est pas légitime), en considérant qu'il a très certainement passé plus de temps au volant qu'au guidon, ou celle de l'automobiliste qui rouspète après un cycliste un peu laxiste, mais qui aimerait bien profiter lui aussi de cette liberté. Observons, et apprécions. Cela ne fait que commencer.

L'indiscipline des cyclistes ne me fait sourire que dans la mesure où elle ne met personne en danger et qu'elle ne constitue pas un manque de respect démesuré d'autrui. C'est parfois le cas dans certaines situations où visiblement, l'existence de cyclistes n'a pas été prise en compte, et ils se débrouillent comme ils peuvent (quinze vélos dans un wagon SNCF prévu pour trois, vous avez déjà vu ? ou trente vélos dans un garage à vélos de cinq places…). On n'a sûrement pas fini d'en voir.

Bonne route

Hervé Bellut

Président de l'Organisation Bus Cyclistes

Sur le même sujet  [Lecture] VELOTAF, mode d'emploi du vélo au quotidien est sorti
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)