Les plus belles infrastructures cyclables du monde sur ton trajet

Les plus belles infrastructures cyclables du monde sur ton trajet

Les segments cyclables dont tu rêverais pour ton vélo quotidien

Que tu sois cycliste urbain de longue date ou que tu viennes juste de monter en selle après la crise sanitaire, nous avons tous désormais un point commun, celui d'enfourcher notre vélo chaque matin.

Ce qui nous différencie en revanche, c'est notre trajet. Habitant d'une grande métropole, résident d'une petite ville de province, navetteur péri-urbain... Aucun de nous n'a un parcours identique. Certains longent des rivières, croisent des vaches tandis que d'autres partagent la route avec un trafic automobile intense et slaloment entre les GCUM. Bref, nous ne sommes pas tous égaux face aux paysages et surtout à l'infrastructure cyclable.


On voulait te faire un florilège des plus belles pistes cyclables dans le monde, mais on s'est dit que c'était trop classique. A la place, on t'as imaginé le circuit vélotaf parfait. Le cheminement vélo de rêve qui te ferait passer par ce qu'il se fait de mieux en matière d'urbanisme cyclable... allez, mets ton casque (t'es pas obligé, le parcours est plutôt safe) et commence à pédaler...

8h06 / ㏎2 - Roosegaarde ou les lucioles de Van Gogh

Tu viens de claquer la porte de la maison. Tu entames les tout premiers tours de roues. Ce sont parfois les plus durs, surtout l'hiver. Mais tu sais que dans quelques minutes, la physique du corps aura fait son oeuvre et que plus rien ne pourra t’arrêter. Tu vas même y prendre du plaisir.

C'est encore la pénombre, mais tu t'en fiches. Le début de ton trajet emprunte la piste Roosegaarde. Tu es tout prêt d'Eindhoven, à Nuenen, ville néerlandaise des parents de Vincent Van Gogh.

En s'inspirant de l'un des tableaux du maître, "La nuit étoilée", des ingénieurs ont construit cette piste cyclable luminescente. Elle est constituée de 50.000 cristaux recouverts d'une peinture spéciale qui emmagasine la lumière dans la journée pour la restituer la nuit.

8h12 / ㏎5 - Suspendu sur la passerelle du Pont Adolphe

Le soleil pointe le bout de son nez. Tu tournes à gauche puis à droite. Une légère montée t’emmène vers la nouvelle passerelle du Pont Adolphe.

Pour atteindre la ville-haute de Luxembourg depuis le Plateau Bourbon, la municipalité a profité des travaux de réfection du pont pour ajouter un tablier suspendu sous la travée principale. 154 mètres de sensations garanties au-dessus de la Vallée de la Pétrusse.

8h17 / ㏎8 - Cykelslangen ou le serpent danois

Déjà 8km dans les jambes. Tu aurais pu filer directement par cette affreuse départementale pour aller plus vite, mais tu ne t'y sens pas en sécurité. Tu préfères passer par le Cykelslangen, le pont cyclable qui serpente en traversant le Gasværkshavnen à Copenhague.

Conçu par le cabinet d'architectes Dissing+Weitling, il a été inauguré le 28 juin 2014. Tu aimes passer par là car tu aperçois ton reflet dans les vitres du cinéma Fisketorvet. Oui, nous les cyclistes on a parfois ce petit coté narcissique...

8h21 / ㏎10 - Croix-Rousse ou la lumière au bout du tunnel

Tu n'aurais pas aimé être un Canuts. S'il fallait passer par le quartier bohème à vélo pour rallier les berges de la Saône depuis celles du Rhône, tu n'aurais pas eu les jambes pour t'enfiler les 170 m de dénivelé. Mais cela tombe bien, la municipalité de Lyon a percé un tunnel à travers la colline de la Croix-Rousse. Tu ressors 1,7 km plus loin, à peine transpirant, et continues ton chemin.

8h27 / ㏎12 - Accélération sur la Cyclesuperhighway

Ton petit détour par Copenhague t'as fait perdre du temps - mais en réalité qu'est-ce que le temps pour un cycliste sinon une notion abstraite (vous avez 4h...). C'est tout de même le moment d’accélérer sur cette belle langue de bitume bleu qu'est la Cyclesuperhighway, le réseau vélo express qui traverse Londres d'est en ouest. Attention, ici on roule à gauche.

8h29 / ㏎14 - Sykkelheis ou l'ascenseur pour Trondheim

Encore un peu de dénivelé à passer. Cette fois ci pas de tunnel pour traverser la montagne. Qu'importe, des ingénieurs - français qui plus est - ont eu la bonne idée de concevoir un ascenseur pour cyclistes. Tu es arrivé à Trondheim en Norvège.

Le principe du Trampe Cyclocable : tu poses ton pied droit sur une pédale métallique reliée à un câble enterré. Quand le dispositif se met en marche, la pédale suit un rail et te fait remonter la colline à environ 8 km/h pour arriver quelques 130 mètres plus haut.

Sur le même sujet  Joker Bike, un kit pour transformer son vélo en biporteur

8h31 / ㏎15 - Auckland over the rainbow

En redescendant la colline, tu bifurques à gauche et te voilà en Nouvelle-Zélande. Des urbanistes de la ville de Auckland - probablement fan d'Israel Kamakawiwoʻole - ont repeint aux couleurs de l'arc-en-ciel une section de la piste cyclable de Mount Albert, près de l'université Unitec. Tes jambes sont bonnes, tu humes l'air frais du matin et ne regrette en aucun cas d'avoir opté pour le vélo (même si t'as un peu mal au cul).

8h34 / ㏎17 - Bokrijk, tel Moïse fendant les eaux

Il y a plusieurs manières de traverser une surface liquide : bateau, barge, pont, tunnel ou encore à la nage. La piste cyclable Bokrijk est d'un autre genre. Ton trajet te fait passer par la réserve naturelle De Wijers au nord-est de la Belgique, le "pays aux 1001 étangs".

Deux épais murs de bétons séparent les eaux d'un étang pour y faire passer la piste cyclable. En descendant puis remontant, tu as l'impression de pédaler dans l'eau sans même te mouiller. Déjà 17 km parcourus, il faut savoir garder la tête hors de l’eau.

8h35 / ㏎18 - Parkbrug, là où perce le soleil

Un ou deux virages et quelques kilomètres de pédalage et te voici à Anvers. Pour traverser à vélo l'intense trafic de la Noorderplaats, le mieux est de passer par le Parkbrug.

Cette passerelle piétonne et cyclable, officiellement ouverte depuis 2016, a été imaginé par le cabinet belge Ney & Partners. Elle est recouverte par une structure métallique percée de milliers de motifs floraux laissant traverser les rayons du soleil et créant un jeu d'ombres et de lumières.

8h38 / ㏎20 - Shimanami Kaido par-dessus la mer intérieure

Difficile d’appeler ton boss pour lui dire que tu es coincé dans les bouchons, c'est le drame de tous les cyclistes du quotidien, être toujours à l'heure ... sauf en cas de détour vélotafesque. Avoue, on l'a tous fait.

Et justement, si tu tournes à droite au prochain carrefour, tu pourras passer par l'incroyable Shimanami Kaido. Cet itinéraire cyclable te fait serpenter au-dessus de la mer intérieur de Seto au Japon. Elle relie les îles de Honshu et Shikoku. Ça vaut bien un détour non ? (tu diras que t'as crevé).

8h48 / ㏎24 - Xiamen, s'élever au-dessus du trafic

Après avoir traversé le village d'Onomichi près d'Hiroshima, tu arrives à Xiamen, ville de la province du Fujian, dans le sud-est de la Chine. Tu es presque arrivé.

Après le feu, tu accèdes à la Bicycle Skyway, la plus longue piste cyclable surélevée du monde : 23 kilomètres ! Elle couvre cinq grandes zones résidentielles et trois centres d'affaires de la ville. Elle a été imaginée par tiens donc - le cabinet danois Dissing+Weitling.

8h57 / ㏎28 - Fin de parcours sur Rivoli

En redescendant de la passerelle de Xiamen, tu as bifurqué à droite, emprunté la bidirectionnelle des 50 otages, traversé la place de la Comédie (tiens, un deuxième cycliste), longé les quais du canal d'Ille-et-Rance, recoupé par la Chronovélo 2, descendu le Prado (Mais ? il n'y avait pas une piste cyclable ici hier ?!), remonté la rue des Postes dans Wazemmes... C'est fou ce qu'on peut parcourir de distance et comme les kilomètres passent vite à vélo...

Des blocs de béton, quelques potelets plastiques et des coups de peinture jaune. Pas la plus impressionnante des infrastructures cyclables certes, mais surement l'une des plus prestigieuses. Te voilà sur Rivoli. Mais attends...? Où sont les automobilistes ?!

Ta fin de trajet vélotaf ressemble à une apothéose. Tu te prends pour Louis XIV chevauchant son fier destrier entre les arcades et les façades du musée du Louvre. Tu salues la foule. Il est temps de (re)descendre et d'attacher ton vélo. T'es arrivé au boulot mec.

Et toi, dis-nous, il passe où ton parcours velotaf de rêve?

Article rédigé initialement pour la Journée mondiale du vélo.

Retour en haut de page