[Velocity 2015] L'avenir est plein de défis cyclables

[Velocity 2015] L’avenir est plein de défis cyclables

Weelz-Velocity-Nantes-2015-18"Faire du vélo" et "Être cycliste" sont deux expressions que l'on a voulu bannir des discours qui ont eu lieu à Nantes la semaine dernière dans le cadre de la conférence Velocity 2015.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le souhait de tous les congressistes présents serait, pour paraphraser l'excellente intervention de l'économiste Philipe Crist lors de la première plénière, que le vélo devienne enfin "supernormal".

Que l'on cesse enfin de faire passer la bicyclette juste comme ce petit plus qui peut faire de nos villes des endroits plus vivables, mais que l'on prenne enfin ce véhicule au sérieux comme un véritable mode de déplacement.

Weelz-Velocity-Nantes-2015-57 Weelz-Velocity-Nantes-2015-2

A la manière du pragmatisme hollandais ou danois, deux pays très souvent cité en exemple lors des sessions et ateliers nantais, le vélo ne doit pas être utilisé pour d'autres raisons que parce que c'est le moyen le plus simple et le plus efficace pour se rendre d'un point A à un point B !

L'Homme au cœur de la solution vélo

Weelz-Velocity-Nantes-2015-4"Arrêtons de parler du vélo, parlons des personnes" disait Tim Papandreou de l'agence municipale des transports de San Francisco.

Au delà des notions de politiques ou d'infrastructures, c'est en effet l'humain qui prévalait avant tout dans la plupart des discours et des conversations.

La volonté était réelle de la part des intervenants, de remettre l'homme et la vie en général qui gravite autour de cette culture cycliste, avant de parler législation, normes ou kilomètres de pistes cyclables.

Paris cité en exemple

Weelz-Velocity-Nantes-2015-7Et pas par n'importe qui, puisque c'est l'ambassade du vélo danoise, en la personne de Morten Kabell, adjoint à l'environnement de la mairie de Copenhague, qui a remis un prix à la ville de Paris, via Christophe Najdovski, pour son avancé en matière d'agencement vélo.

Sur le même sujet  The Beautiful Ride, un tour du monde à vélo imaginaire

Toutefois il est aussi bon de noter que les aménagements cyclables de Nantes ont été fortement plébiscité par les congressistes durant ces trois jours.

Des pistes et des idées pour un futur 100% vélo

Les échanges furent dans tous les cas très riches lors de ce nouveau Velocity qui a réuni plus de 1500 participants durant trois jours, venus de 80 nations différentes, pour assister à plus d'une soixantaine de conférences, tables rondes et ateliers, avec en marge un salon de près de 80 exposants.

Weelz-Velocity-Nantes-2015-11 Weelz-Velocity-Nantes-2015-61

Parmi l'immense richesse des échanges auxquels nous avons eu la chance d'assister, nous avons retenu ces quelques idées fortes :

Weelz-Velocity-Nantes-2015-9 Le vélo est un mode de transport.
Ne plus parler de cyclisme ou de vélo, mais juste d'un mode de transport comme un autre.

Les cyclistes ont besoin de plus de sécurité.
C'est en concevant des aménagements cyclables intelligemment que l'on fera (re)venir les cyclistes dans les rues.

Le vélo doit s'apprendre dès l'enfance.
Les enfants doivent apprendre à se déplacer à vélo dès leur plus jeune âge, pour ne plus faire de générations d'automobilistes.

Il faut féminiser le vélo.
La place des femmes est importante dans ce monde souvent majoritairement masculin. Elles peuvent être la clé pour mettre plus de monde à vélo.

Le vélo comme maillon du transport intermodal.
Le vélo est un outil clé pour une intermodalité efficace. Encore faut-il que les transports publics puissent l'accepter facilement.

+++++++++++++++++++++++++++

Le passage de relais s'est fait entre Nantes et la capitale de Taïwan, Taipei, qui accueillera donc le prochain Velocity 2016. Espérons que d'ici là, la part modale du vélo continuera son inexorable ascension dans toutes les villes du monde !

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)