Le vélo est sous-représenté dans les projets européens, selon l'ECF

Le vélo est sous-représenté dans les projets européens, selon l’ECF

Le vélo, une solution pour décarboner l'Europe

Bien que les Etats membres de l'Union Européenne prennent de plus en plus le vélo comme une solution sérieuse de décarbonisation, le chemin reste encore long pour réduire drastiquement l'empreinte carbone du secteur des transports. C'est l'une des conclusions d'une étude de la European Cyclists Federation (ECF) qui juge que "L'usage du vélo demeure sous-représenté dans les plans nationaux énergétiques et climatiques".

Pour parvenir à cette conclusion, l'ECF a épluché les plans climat et énergie des 27 pays européens sur la période 2021-2030, en se focalisant sur les indicateurs liés au vélo et à la mobilité durable. Elle a pu constater que l'attention accordée à ces sujets s'est améliorée depuis la précédente étude datant de 2018. Elle a attribué une note sur 10 pour chacun des Etats. Le score européen global étant passé de 2,7/10 en 2018 à 4,35/10 cette année.


Et sur la plus haute marche du podium...

Et sur la plus haute marche du podium, on retrouve .... la France ! Non, vous ne rêvez pas. L'Hexagone obtient une note de 9,5/10, en particulier grâce à son plan vélo national visant à tripler la part modale de la bicyclette à l'horizon 2024. Derrière elle se trouve l'Autriche (8,5) et la Belgique (7,5).

La meilleure progression revient au Portugal, qui augmente son grade de 5,5, en particulier grâce à un ambitieux programme pour la promotion du vélo intitulé "Portugal Ciclável 2030". Le pays souhaite investir 300 millions d'Euros dans l'optique de financer mille kilomètres de réseau cyclable supplémentaires à travers le territoire portugais sur une période de 12 ans. Les autres pays progressant sur ce sujet sont la Slovénie (+4,5), le Danemark (+4), l'Irlande (+3,5) et le Luxembourg (+3).

Sur le même sujet  Politique cyclable : le vélo n'est pas que l'affaire des grandes villes

Beaucoup de mauvais élèves

Seuls 20 pays de l'UE comprenaient des mesures détaillées pour accroître l'usage du vélo. Mais avec des notes très basses, 17 pays restent très loin en terme d'ambitions pour la promotion du vélo. Carton rouge à la Bulgarie et la Hongrie qui ne prononce même pas le mot vélo dans les objectifs de leur plan climat !

Une prise en compte du vélo à géométrie variable selon les pays qui demeure surprenante. A l'heure où l'Union Européenne a signé son Pacte vert (European Green Deal) dans l'optique de rendre l'Europe climatiquement neutre en 2050, cette mise de coté de la solution vélo est inquiétante, tant ce moyen de transport de masse est idéal à mettre en place, d'un point de vue social, sanitaire et bien sûr économique. Pour résorber l'impact du trafic routier, la décarbonisation de l'Europe doit passer par le vélo.

"Cycling Underrepresented in EU Member States’ Final National Energy and Climate Plans", une étude de Fabian Küster et Maya Watson pour l'ECF.

Retour en haut de page