Le vélo, nouvel allié des sapeurs-pompiers de Rennes

Le vélo, nouvel allié des sapeurs-pompiers de Rennes

Des pompiers ont opté pour le vélo pour gagner du temps

Depuis le mois de mai dernier, un nouveau véhicule est venu étoffer la flotte de voitures et de fourgons d’intervention du centre de secours de Beauregard à Rennes: un vélo à assistance électrique !

Ne vous attendez pas à voir débarquer les pompiers sur leurs vélos pour intervenir sur un incendie. En effet, le rutilant VAE est destiné à une mission non urgente mais essentielle pour les sapeurs-pompiers : le contrôle des bouches d’incendie. Ces dispositifs disséminés un peu partout sur le territoire et permettant d’alimenter les fourgons d’incendie doivent être contrôlés tous les ans. Pour le secteur de la caserne de Beauregard, cela représente 1092 poteaux dans un rayon de 15 kilomètres.

Comme le rapporte Ouest-France, ce sont les pompiers de cette caserne de l’Ouest de la capitale bretonne qui sont à l’origine de l’idée.

S’ils ne sont pas obligés d’utiliser le vélo, la majorité d’entre eux opte pour le deux-roues. Et pour cause, les poteaux à contrôler tous les 400m, nécessitent des arrêts fréquents pas toujours aisés en ville avec une voiture. De plus, l’assistance électrique permet aux pompiers en mission de contrôle de regagner rapidement le centre de secours en cas d’urgence.

L’expérimentation est couronnée de succès. Selon le commandant Frédéric Katuszynski, chef du centre de secours interrogé par 20 minutes, les pompiers peuvent contrôler “jusqu’à 60 poteaux, contre 30 à 40 en voiture”. Sachant à quel point le temps des sapeurs-pompiers est précieux, souhaitons que l’initiative soit étendue à grande échelle.

En plus d’être efficace, économique et bénéfique pour l’environnement, l’idée est positive pour l’image du vélo en ville. Une fois de plus, le vélo apparaît non plus comme un seul instrument de pratique sportive ou de loisirs mais bien comme un moyen de transport également adapté à des usages professionnels, même là où on ne l’y attend pas.

Sur le même sujet  Comment encourager au déplacement à vélo

Crédit photos : Ouest France.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)