Vélo : les avantages de la location longue durée

Vélo : les avantages de la location longue durée

N'achetez-plus votre vélo, louez-le

Le vélo en libre-service, qu'il soit borné ou en flotte libre (free floating), malgré tous les inconvénients et la mauvaise publicité qu'on peut lui prêter (coût municipal, occupation de l'espace public, vandalisme…) a eu un effet bénéfique sur de nombreux cyclistes actuels : celui de leur redonner le goût de pédaler.

D'autant que beaucoup de ces utilisateurs, conquis par ce moyen de transport, ont décidé de franchir le pas et de posséder leur propre vélo.

Au-delà des problématiques du stockage de celui-ci ou encore du vol, cette possession entraîne d'autres questionnements : Quel modèle choisir ? Quel budget consacrer ? Vais-je réellement continuer à l'utiliser ?

Des interrogations auxquelles réponds en grande partie un autre système, non pas de libre-service, mais de location longue durée. Un principe que propose de plus en plus de métropoles française.

Grenoble, avec Metrovelo, propose un service de LLD à destination des habitants

BoD, Bicycle on Demand

"Le principe est simple. C'est un service à la demande. Vous payez l'usage et non plus la possession."

Moyennant un forfait, mensuel ou annuel, on vous fournit un vélo, dont vous êtes le locataire. A vous de le stocker et de vous assurer qu'il soit sécurisé lorsque vous le laissez dans la rue (l'antivol est souvent fourni).

Certains modèles plus cher ou très demandés (vélo électrique, pliant, cargo...) seront parfois limités dans le temps de location, afin d'assurer un roulement auprès des usagers.

Dans un premier temps, ce type de service permet de gommer la problématique du budget. Les tarifs pratiqués sont en règle générale incitatifs. Les prix peuvent bien sûr varier, selon la participation de la municipalité (si c'est un service public) et bien sûr du type de vélos loués.

"l'assurance, l'entretien courant et les éventuelles réparations, sont pris en charge par l'organisme loueur"

Même ramené sur une année, on peut être encore loin du tarif d'un vélo équivalent de bonne gamme. D'autant que la plupart du temps, l'assurance, l'entretien courant et les éventuelles réparations, sont pris en charge par l'organisme loueur.

Et puis, ce système de LLD vous permet de moduler comme vous le souhaitez. Si vous n'avez pas envie de rouler à vélo l'hiver, vous pouvez louer uniquement durant les beaux jours.

Deuxième avantage de la location longue durée, c'est la possibilité de tester une alternative dans vos déplacements courants, sans pour autant investir une somme élevée dans un modèle de vélo adapté à vos besoins. Si le déplacement sur deux roues ne vous convient pas (mais on est sûr du contraire !), vous pourrez toujours rendre le vélo.

Sur le même sujet  OFO, le leader du vélo en free floating est arrivé à Paris (et c'est gratuit)

Cela vous évite également de vous rabattre à défaut sur un modèle bas de gamme, la meilleure façon de vous dégoutter du vélo.

Dernier avantage non négligeable. Contrairement aux services de location en libre service - dockés ou non - les vélos loués ne sont ni des tanks blindés (Velib), ni de frêles monovitesses (feu - Gobee Bike), mais bien de "vrais" vélos, pas simplement conçu pour du micro-déplacement. Vous avez donc le droit à une monture en général confortable et bien équipée. Ce qui, vous le verrez, changera votre perception du déplacement à vélo.

Chez Holland Bikes, le vélo de qualité accessible à tous grâce à la Location Longue Durée

Pour la saison 2019, Holland Bikes introduit son programme de Location Longue Durée en France. Dans un contexte parisien où l'Autolib' s'arrête, Velib connaît de nombreuses difficultés, les vélos en free floating ont presque quasi disparu, les initiatives sont nombreuses mais ne perdurent pas.

"Rendre le vélo de qualité accessible à tout le monde"

Avec cette offre, Holland Bikes entend donner un nouvel élan au marché de l'éco-mobilité et rendre le vélo de qualité accessible à tout le monde. Avec la LLD de Holland Bikes, un vélo classique peut être loué à partir de 12€/mois et un vélo électrique à partir de 30€/mois, voire moins que la moitié de la somme dépensée pour faire le plein de sa voiture. L'engagement minimum est d'un an. N'achetez plus votre vélo mais louez-le !

"Toutes les études montrent que le vélo électrique est le moyen de déplacement le plus rapide en zone urbaine, loin devant la voiture et les transports publics. Au lieu de passer une heure dans les embouteillages et de se battre pour une place de parking, vous faites vos 10 km en moins de 30 minutes sans transpirer. Pour seulement 30€/mois cela vaut le coup de changer vos habitudes." indique Bart VOS, Directeur Commercial de Holland Bikes.

Pierre-Olivier Lamand, responsable communication chez Holland Bikes , ajoute : "Sur le plan développement durable, nous recyclons les vélos loués en LLD dans nos parcs de location répartis sur tout le territoire (nous avons 2500 vélos de location répartis sur plusieurs points de location en France)".

Plus d'informations sur le programme LLD de Holland Bikes.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)