Free floating, lancement du vélo Indigo Weel à Metz

19 décembre 2017

Metz, un froid lundi de décembre, à une semaine du grand rush de Noël, au cœur de la capitale lorraine. Voici le moment et l'endroit qu'avaient choisi les équipes d'Indigo pour lancer leur premier service de vélo en free floating, Indigo Weel. Nous étions présent hier à la conférence de presse.

L'opérateur de parking (ex-Vinci Park) s'investit encore un peu plus dans les solutions de mobilité. Elle le faisait déjà avec des flottes de voitures électriques avec sa filiale Wattmobile. Voici maintenant que débarque le vélo.

Un lancement en quatre mois

Quatre mois. C'est le temps qui s'est écoulé entre l'idée et le lancement ! Cela peut paraître très court voire précipité. Mais de l'aveu de l'équipe elle-même, il semble que le sujet vélo ait provoqué une grosse dose de motivation pour la petite équipe dédiée à Indigo Weel (une dizaine de personnes) managée par Paul Valencia.

Evidemment, dans un temps si court, elles ne sont pas reparties de zéro. Elles se sont appuyées sur le savoir-faire d'une société basée à Shanghai, OBK, déjà opératrice de vélo libre-service sans bornes dans plusieurs villes européennes (Angleterre et Suède notamment). OBK fournie la solution technologique et applicative. Indigo Weel en est désormais l'actionnaire majoritaire.

Un vélo adapté

Le vélo en lui-même est assez basique, mais l'accent a été mis sur la robustesse, avec notamment des haubans renforcés, des jantes (26 pouces) double-paroi, des pneus sans air et un panier capable d'accueillir jusqu'à 5 kg de charge. Trois vitesses en moyeu Nexus et une dynamo sur le moyeu avant.

L'ensemble pèse 18 kg, mais pour avoir fait un rapide tour avec, il reste assez agile et facilement manipulable. Autre avantage, il est au standard de taille européenne et pas seulement française. Le vélo convient donc pour un utilisateur entre 1m55 et 1m95. Une centaine de vélos ont été déployé le jour du lancement. 400 autres sont déjà prévu dès le mois prochain.

Formule d'abonnement

C'est le seul opérateur free floating à le proposer pour le moment. En plus d'une tarification classique à la demi-heure (0,50€), Indigo propose une formule d'abonnement de 79€ annuels (ou 59€ pour 6 mois). L'utilisation des vélos est ensuite illimitée, avec une limite toutefois sur la durée par trajet, de 2h maximum.

À lire  Fiasco Vélib à Paris : Smovengo dévoile un plan d'urgence

Pour éviter les débordements, notamment de stationnement sauvage, le système repose sur un principe de bonus-malus.

"Nos équipes locales accompagneront les usagers pour les sensibiliser au fait de garer les vélos dans les zones indiquées dans l'application, définies en accord avec la Ville de Metz" nous a confié Paul Valencia. L'utilisateur pourra cumuler des points pour remporter des cadeaux ou des trajets gratuits.

Création d'emploi

Contrairement à d'autres acteurs, qui préfèrent avoir recours à de la main d'oeuvre uberisée, ici, quatre emplois temps-plein ont été créé. Ce personnel est issu du tissu économique local, notamment d'une association, "Prenons le guidon", créée en 2011 et qui agit dans la récupération et la réparation de vélo.

Afin d'assurer la maintenance des vélos, l'équipe messine a pris place dans un grand atelier de 100m² au TCRM Blida, un ancien dépôt de bus (le bus mène au vélo, comme à Grenoble) converti en tiers-lieu de création et d’innovation artistique et numérique (un lieu labellisé French Tech/Lorraine Tech).

La petite maintenance, qui ne nécessite pas d'immobilisation du vélo, sera assurée par deux vélos cargo qui interviendront in situ. Et si pour le moment, la régulation va se faire à l'aide de camionnettes à moteur thermique, Indigo Weel Metz va bientôt prendre livraison de triporteurs dotés de remorques à forte capacité de charge (300kg). Celles-ci sont fabriqués par VUFBikes (Véhicule Utilitaire Français), une jeune société toulousaine.

Une relation proche des collectivités

Evidemment, Indigo profite de sa position de leadership et de sa relation déjà bien établie avec les collectivités. A terme, l'idée derrière les filiales Indigo Weel et Indigo Mobilité, est de proposer une offre très large: solution de stationnement, scooters électriques en free floating, voiture partagée et bien sûr vélo, afin de couvrir l'ensemble des besoins de mobilité.

Pour Indigo Weel, Metz n'est que la mise en bouche. Au menu, dès le premier trimestre 2018, une dizaine de ville, notamment sur l'axe ligérien : Tours, Angers ou encore Nantes. Puis ce sera au tour d'autres villes en Europe, en particulier en Belgique (Bruxelles) ou en Espagne.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs