Un nouveau type de VAE imaginé par Wayscral, Norauto et Michelin

Un nouveau type de VAE imaginé par Wayscral, Norauto et Michelin

Paris, Berges de Seine. C'est au pied du pont Alexandre III que la formation tripartite Wayscral, Norauto et Michelin avait convié la presse pour présenter leur modèle de vélo à assistance électrique.

Le concept e-Drive System imaginé par Michelin est original, résultat de 3 ans de recherche et 9 brevets déposés.

Vous prenez un vélo tout ce qu'il y a de plus classique (conçu par Wayscral), et vous venez lui greffer un porte-bagage, dans lequel vous intégrez la batterie (36V 7Ah) ET le moteur. Oui, le moteur.

Après les moteurs roue avant, les moteurs roue arrière et les moteurs pédaliers, voici donc le moteur ... latéral (?). Ici, c'est une biellette crantée qui vient faire contact avec le flanc du pneu afin de faire avancer la monture. Dans le même esprit que le faisait un moteur Solex, sauf qu'ici, l'entrainement se fait sur la roue arrière.

Il a donc fallu concevoir un pneu spécifique, avec des flancs sculptés, qui permettent l'entrainement, et renforcés, afin de prolonger la durée de vie de celui-ci. Le système n'est donc compatible qu'avec ce pneumatique, fabriqué par le géant français. Coût du pneu seul : 34,90€

Pas de display au cintre, mais l'utilisateur peut installer une application smartphone dédié, pour obtenir des infos (vitesse, niveau de batterie, autonomie...) et switcher entre un mode Normal et un mode Performance.

L'assistance est débrayable par un simple rétropédalage, et vous obtenez ensuite un vélo parfaitement "normal" (sans AE). Le kit batterie + moteur peut être retiré et transporté avec sa poignée simili-cuir.

Après les discours, place aux essais. Etant donné le système "ouvert", l'assistance est très bruyante, mais elle semble plutôt efficace. Enfin disons efficace pour mon poids plume (>70kg) et sur le plat.

On est plus sceptique sur l'efficience du système si le vélo est chargé, avec du dénivelé. Et quid de la pluie ? Et quid de la boue ? Et quid lorsque la roue est voilée ?

Sur le même sujet  [Test] Coboc Seven Montreal, vélo électrique confort et discret

Nous n'avons essayé le vélo que sur quelques centaines de mètres le long des berges de Seine, sur le plat, au sec et sous un beau soleil, difficile donc de se faire un véritable avis.

La société Norauto assure la distribution du modèle dans ses garages ... automobiles. D'ailleurs, pour l'anecdote, on a peu entendu le mot "voiture" lors de la conférence de presse, souvent remplacé par celui de "mobilité".

Sur ce marché de la mobilité, le groupe français Mobivia entend bien devenir un acteur européen important, avec ses enseignes Norauto, mais également Midas, Carter Cash... Ces enseignes spécialisées dans l'automobile sentent bien le vent tourner...

"Réinventer le vélo électrique". Les trois partenaires n'ont pas peur des mots. Disons qu'en effet, le système imaginé est disruptif, à l'opposé de ce qui se fait sur le marché du VAE actuellement. Cela reste toutefois un vélo à assistance électrique basique, avec des composants d'entrée de gamme.

Wayscral, Norauto et Michelin l'avouent eux-même à demi-mot : la cible n'est pas le connaisseur cycliste, mais plutôt le néophyte. Comprendre : une clientèle à la recherche d'un tarif attractif plus que d'une véritable qualité de vélo.

Les partenaires se vantent d'avoir produit un vélo électrique "très léger" ... à 18 kg (le kit pèse 3kg). On trouve des vélos à assistance électrique, dotés eux de véritables motorisations, en dessous des 16 kg chez des fabricants comme Moustache, Orbea ou encore Coboc.

Certes, les tarifs sont plus élevés, mais cela dit, la position tarifaire de Wayscral n'est pas non plus celle d'une grande surface, à moins de 600€. Le tarif de ce VAE est de 999€.

Deux modèles disponibles, un Homme et un Femme. La marque indique que le kit seul sera vendu séparément à 649€ (+ le coût du pneu Michelin spécifique).

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)