Velo-City 2017 Nimègue, à la recherche du bonheur (à vélo)

Velo-City 2017 Nimègue, à la recherche du bonheur (à vélo)

L'effervescence régnait ce matin dans le hall De Vereeniging, l'imposant bâtiment en plein cœur de la ville de Nimègue, qui accueille cette année la conférence Velo-City 2017. La principale raison n'est pas tant la conférence en elle-même, mais la venue de Sa Majesté le Roi néerlandais Guillaume-Alexandre, venu pour inaugurer l'ouverture de l'événement.

Une présence pas si remarquable que cela. Le souverain s'est au final contenté d'actionner un levier symbolique pour officialiser l'ouverture, mais n'a pas dit un mot ! Un petit "Vive le vélo" aurait contenté le public. L'homme est toutefois reparti à bicyclette (et non en hélicoptère...).

La liberté du vélo

"The freedom of cycling", un leitmotiv en guise de slogan pour cette nouvelle édition. Plus de 250 conférenciers venus du monde entier sont attendus durant ces quatre jours de conférences, ateliers et tables rondes, qui ont lieu comme tous les deux ans, dans un pays européen (la prochaine est à Rio !).

Durant les deux premières plénières, il fut question de liberté en effet, mais aussi de bonheur. On retiendra la remarquable intervention de l'écrivain belge Leo Bormans. L'auteur du livre "The world book of happiness" s'est permis un savoureux amalgame entre la recherche du bonheur et la pratique du vélo.

On pourrait résumer son discours par l'expression maintes fois copiée et modifiée : "Vous ne pouvez pas acheter le bonheur, mais vous pouvez acheter un vélo, et c'est presque pareil". Le mot même "bicycle" en anglais a été transformé en un acronyme intéressant, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre.

Sur le même sujet  Les Pays-Bas investissent encore et toujours dans le réseau cyclable

A l'heure où j'écris ces mots, c'est la dernière plénière de la journée. Tout le monde va ensuite se diriger, pour la plupart à vélo, vers la réception de bienvenue qui a lieu à Arnhem, soit environ 20 km à parcourir sur l'autoroute cyclable qui relie en quasi ligne droite les deux municipalités.

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)