Vélo cargo : le transport de personne remis en cause ?

Vélo cargo : le transport de personne remis en cause ?

weelz-nantes-cargo-bike-meeting-2016-16

Cela s'est passé la semaine dernière à Laon dans le département de l'Aisne. L'un de nos lecteurs, Stéphane, s'est fait verbalisé alors qu'il emmenait son fils à l'école à bord de son vélo, un Kona UTE (Cf. photo d'illustration avec un Yuba Mundo). Ce sont des modèles longtail (c'est-à-dire avec une structure renforcée à l'arrière permettant le transport de charges lourdes et/ou de personnes).

La police semble-t-il conteste le "caractère utilitaire" du vélo ! Un cas de figure qui, s'il se résout dans le bon sens pour Stéphane, pourrait bien faire jurisprudence. Voici son message : 

"Je travaille dans une école comme professeur des écoles et pour me rendre à mon travail j’utilise le KONA UTE.
Je transporte mon fils de 6 ans (23kg), tous les matins sur 4km.
Cependant, je me suis fait verbaliser par la police locale pour non respect du code de la route.
En effet, il conteste le caractère utilitaire du vélo et considère que mon vélo n’est pas homologué pour le transport de personne.
Après avoir regardé la loi, il s’avère qu’une banquette est assimilée à deux sièges.
Comment me sortir de cela ? Comment considérer mon droit à travailler en vélo ?
Je tiens à signaler que je conteste cette amende, et que par pur militantisme pro-vélo urbain je souhaite défendre la cause. Qu’en pensez-vous ?"

On attends vos avis, réactions et conseils pour Stéphane.

 

Sur le même sujet  Strava Insights 2017, le déplacement à vélo confirme son envol
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)