Vélo cargo, retour aux sources à Copenhague - Ep.#2

Vélo cargo, retour aux sources à Copenhague – Ep.#2

Le vélo cargo est votre prochaine voiture

Triporteur ou biporteur, voici la suite de notre trip à Copenhague pour un retour aux sources du vélo cargo ! Retrouvez le premier épisode ici (ou la vidéo complète ci-dessous).

Larry vs. Harry

Comment aller à Copenhague pour un tour des marques de vélo cargo sans citer l'une des plus célèbres : Larry vs. Harry.


Lars Malmborg (LArry) et Hans Fogh (HArry), les deux co-fondateurs, ont eu la bonne idée de moderniser le Long John, un biporteur classique de Copenhague, en lui donnant une touche de fun et de sportivité. Ainsi naît le Bullitt.

Milk Plus, Clockwork, Bluebird… La marque puise son identité dans la culture cinéma des années 70-80 et dans l'esprit des Muscle Cars américaines (vous aurez compris que le nom "Bullitt" vient du film culte de Peter Yates avec Steve McQueen).

Depuis 2008, le modèle est devenu iconique à travers le monde, notamment auprès de la communauté des coursiers à vélo (mais pas que), pour son style racé et son pilotage nerveux. Depuis, d'autres marques ont investi ce segment, comme chez nous en France avec Douze Cycles.

Pour en savoir plus sur cette marque, lisez l'article ci-dessous :

Velorbis

Marque née en 2006, Velorbis se fait connaître en redonnant vie au biporteur "Long John". Si le modèle semble avoir disparu de leur catalogue, ils ont en revanche fait grossir leur gamme de 18 modèles différents, dont un "Short John".

Des vélos fabriqués en Allemagne et assemblés à Copenhague. La marque joue sur un style néo-rétro, proposant des modèles au design classique mais à la cosmétique moderne.

Le Short John, version Carlsberg

Velorbis propose aussi un service de flotte vélo, où le cadre peut être personnalisé aux couleurs et au logo de la société. Ils ont notamment conclu un partenariat avec la célèbre marque de bière de Copenhague, Carlsberg (l'abus d'alcool, tout ça tout ça...).

Sur le même sujet  Motherload, nouveau trailer du documentaire sur le vélo cargo aux US

En 2017, Velorbis a ouvert un café vélo sur Frederiksborggade, une artère très fréquentée à deux pas du pont de la Reine Louise.

Nihola

Nihola est une contraction du nom de son fondateur, NIels HOlme LArsen. En 1998 l'ingénieur lit une critique du journal danois Politiken qui conclut que les vélos ne pourront véritablement concurrencer les voitures lorsqu'ils pourront transporter marchandises et enfants.

Cela ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd, et dès le lendemain, Niels, ingénieur de formation, se met à plancher sur un triporteur capable de transporter simultanément deux enfants et des sacs de courses.

Le triporteur Nihola, ainsi que d'autres modèles destinés aux collectivités et institutions (Poste, écoles, transport de personnes en fauteuil roulant…) sont distribués à travers 35 pays. Les modèles sont fabriqués au Danemark sauf pour l'Espagne et la France qui possèdent leur propre unité de fabrication (celle en France se situe près de Nantes à Couëron).

Christiania bikes

Impossible d'aller à Copenhague sans croiser l'un de ces triporteurs dotés d'une énorme caisse en bois. Le Christiania Bike est le triporteur emblématique de la capitale danoise.

Tout est parti en 1984 par un anniversaire. Annie, la femme de Lars Engstrøm désire un vélo en cadeau. Tout deux vivent et travaillent dans Christiania, un quartier de Copenhague auto-proclamé "commune libre".

Les voitures y étant interdites, il faut trouver un moyen de transporter marchandises et enfants. Lars fabrique alors ce triporteur robuste qui va devenir un best-seller dans tout Copenhague.

Le logo reprend les points des trois "i" du nom du quartier. L'histoire complète est à lire dans l'article ci-dessous :

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)