VanMoof V, le speedbike 2 roues motrices débarque (pas avant fin 2022)

VanMoof V, le speedbike 2 roues motrices débarque (pas avant fin 2022)

La marque néerlandaise VanMoof a dévoilé hier un nouveau modèle à son catalogue, le VanMoof V. Il s'agit d'un vélo électrique speedbike, doté de deux roues motrices. Deux moteurs bridés à 45 km/h. Le modèle ne sera pas disponible avant la fin d'année 2022. Détails dans la suite.

VanMoof V, le vélo électrique speedbike venue de Hollande

La firme VanMoof continue sur sa bonne lancée. Après avoir levé à diverses reprises plusieurs millions d'euros pour assurer sa croissance, et également étoffé sa gamme de vélo électrique classique, avec les VanMoof S3 et X3, voici donc un nouveau venu.


Le VanMoof V est un speedbike, autrement dit un vélo électrique rapide ou encore un speedelec (ou pedelec). Cela signifie que c'est un vélo qui n'est plus considéré comme un vélo (au yeux du législateur, français et européen). Le speedbike n'est plus bridé à 25 km/h comme son cousin le VAE classique, mais à 45 km/h. Vous pouvez aller lire notre article à ce sujet.

Il est ainsi considéré comme un cyclomoteur, avec toutes les contraintes que cela engendre : carte grise, plaque d'immatriculation, assurance obligatoire et casque homologué deux roues. Nous avions résumé tous ces points législatifs dans cet article.

VanMoof V, un speedbike double moteur, double suspension

Visuellement, ce nouveau modèle s'éloigne des lignes standards de la gamme. Exit les tubes ronds, le VanMoof arbore un design plus racé. Il ressemble à une petite moto légère, avec ses énormes pneus ballons et son large guidon type moustache. La motorisation n'est pas au pédalier. Le VanMoof speedbike embarque deux moteurs, répartis dans les moyeux de chaque roue. A la proue, une énorme fourche télescopique à fourreaux inversés et double té.

Sur le même sujet  Bikle, un vélo électrique façon moto vintage et fabriqué en France

La partie supérieure du triangle arrière intègre une cinématique de suspension, pour apporter plus de confort à l'utilisateur. La jonction entre les haubans et le tube supérieur se fait sur un point de pivot et un amortisseur à ressort. Le speedbike VanMoof V intégre les mêmes technologies que ses cousins VAE classiques ; A savoir le mode Boost, le Kick Lock au moyeu, le changement de vitesse automatique et le système antivol. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre test du VanMoof X3.

L’intérêt réel du speedbike ?

Tarif de la bête : 3498€. En sachant que le vélo est encore en cours de développement, et que les premières livraisons ne devraient pas arriver avant la fin de l'année 2022. On se pose la question : n'est-ce pas un peu tôt pour annoncer un nouveau modèle (compte tenu de l'actuelle pénurie de composants qui risque de durer encore) ? Ties et Taco Carlier, les deux fondateurs, se réservent cette année 2022 pour tenter peut-être de faire évoluer la législation européenne sur ce type de vélo et accélérer leur adoption (cf cet article (en)).

Chez Weelz!, nous ne sommes clairement pas convaincu de l’intérêt de ces speedbike (lire notre article à ce sujet). Des vélos plus rapides, plus exigeants pour l'utilisateur, tant en terme de contraintes réglementaires qu'en terme de pilotage pur. A-t-on réellement besoin de cela ? Néanmoins, le speedbike peut trouver une utilité dans le cadre de déplacements péri-urbains. Mais si la loi s'assouplit, le risque est grand de voir proliférer ces VAE surpuissants dans nos villes.

➡️ Plus d'infos sur le VanMoof V.

Retour en haut de page