VALEO, un kit moteur vélo électrique smart conçu en France

VALEO, un kit moteur vélo électrique smart conçu en France

Innovation à la française dans le VAE

Fondée en 1923, la firme Valeo ne se définit plus aujourd'hui comme un équipementier automobile français, mais comme un fournisseur de "Smart Mobility". On les comprend. Une mobilité intelligente ne peut désormais plus se focaliser uniquement sur l'automobile, dont le marché ne cesse de régresser depuis quelques années. De la garniture de frein en passant par l'embrayage, Valeo concentre désormais sa stratégie R&D sur l'innovation. Mais pas n'importe quelle innovation : l'innovation "liée à la réduction des émissions de CO2". Un beau programme qui, selon eux, mène indubitablement vers l'électrification des systèmes de mobilité. Ainsi, les technologies développées pour l'automobile, les navettes autonomes ou encore les robots de livraison vont désormais servir une autre forme de mobilité : le vélo.

Un marché du vélo électrique qui croît d'année en année. Selon une étude du cabinet McKinsey / Center for Future Mobility, celui-ci devrait être multiplié par quinze lors de la prochaine décennie. En 2030, le marché mondial du VAE représentera 270 millions d'unités vendues. En 2019 en France, le marché hexagonal du vélo à assistance électrique représente 15% des ventes et 45% du chiffre d'affaires généré par le marché du cycle. Nul doute qu'avec la crise sanitaire et le boom du vélo comme mode de transport, ces chiffres auront fortement augmenté en 2020. On attends les chiffres de l'Union Sports et Cycle.


Le vélo électrique, c'est smart

"Un vélo qui s'adapte au cycliste et non l'inverse" affirme Geoffrey Bouquot dans une vidéo keynote présentant les atouts de leur dernière production : un kit complet pour vélo à assistance électrique. Sur un marché très concurrentiel et fortement dominé par le géant allemand Bosch (principal concurrent de Valeo sur le secteur automobile), comment Valeo entend faire la différence ? En proposant la solution "Smart e-Bike System", à savoir l'intégration d'un moteur 48 volts¹ couplé à une boite de vitesses entièrement automatique.

La société a établi un partenariat avec un autre concepteur français, Effigear. Effigear, basée à Maclas dans la Loire, développe depuis quelques années cette solution de boite de vitesses automatique pour sa propre marque de vélos (musculaires) : Cavalerie Bikes. Valeo entends cibler autant le marché de la mobilité et du vélo urbain, que celui du VTTAE, mais également celui, en plein boom, du vélo cargo, tant pour les particuliers que les professionnels de la vélogistique. Un marché de la livraison du dernier kilomètre qui voit son activité grandir, poussée par les restrictions d'accès des véhicules polluants dans les centres-villes.

Sur le même sujet  [Nouveauté vélo électrique] Moustache Lundi 27, nouvelle mouture pour un classique

Techniquement très prometteur

Ensemble, les deux compagnies ont développé un logiciel prédictif pour un passage de vitesse intégralement géré électroniquement. Plus de contrôle de vitesses au cintre, la dureté du braquet va s'intensifier en fonction de différents facteurs calculés à l'aide de capteurs : vitesse, dénivelé, couple. l'algorithme se charge ensuite d'embrayer la bonne vitesse à l'intérieur du boitier de pédalier. Le tout intégré dans une coque étanche, va transmettre l'assistance à la roue arrière par l'intermédiaire d'une courroie. L'ensemble est alimenté par une batterie fixée sur le cadre, dont le voltage n'est pas précisé. Le moteur développé par Valeo développe 130nm.

L'équipementier a aussi développé des fonctionnalités plutôt malines. D'un coté, un mode antivol, pratique notamment pour des arrêts-minute. Lorsque vous l'activez via la commande au cintre, le système se désembraye et n'est plus entrainé. Les manivelles du pédalier tournent ainsi dans le vide. Autre fonction, qui pourra s'avérer utile sur un vélo cargo chargé : un mode marche avant/marche arrière (sans pédaler) activable via un simple bouton. Egalement présent, un mode Boost qui va délivrer plus de puissance en cas de forte pente.

Techniquement, le système semble très prometteur. On est heureux de voir un peu d'innovation à la française sur le marché vélo et on a hâte de tester cette motorisation sur le terrain. On notera qu'il y a encore des efforts à faire coté design. Sur les images, le couple moteur + batterie n'est pas des plus discret. Idem pour la commande au guidon qui fait affreusement cheap. Il y a t'il un designer chez Valeo ?

Ce kit vélo électrique ne sera évidemment pas vendu en direct. L'objectif de Valeo est de venir grignoter des parts marché à son concurrent Bosch (mais aussi Shimano, Brose ou encore Yamaha) en devenant l'équipementier favori des fabricants de vélos électriques.

➡️ Plus d'infos sur Valeo.com/fr

Héritage Bike, un atelier situé à Annecy qui fabrique ces vélos typés moto, va embarquer le kit vélo électrique de Valeo.

¹ Valeo équipe une voiture sur trois dans le monde en systèmes électriques embarqués. C'est elle par exemple qui est à l'origine du système Start/Stop. Elle a fait du moteur 48 Volts basse tension l'une de ses spécialités. Les voitures électriques qui en sont équipées sont beaucoup moins énergivores.

Retour en haut de page