[Vidéo] Vaincre le cancer grâce au vélo, l'histoire de Jonna Johnsen

[Vidéo] Vaincre le cancer grâce au vélo, l’histoire de Jonna Johnsen

Vous ne maitrisez peut être pas l'anglais, mais vous allez à travers cette histoire saisir tout le sens du terme "bikelife". Jonna Johnsen, jeune vététiste danoise, apprends en 2019 qu'elle est atteinte d'un cancer du système lymphatique de stade deux. Alors en pleine ascension vers les Enduro Worlds Series, elle est contrainte de changer de trajectoire. Un virage pris à vélo pour vaincre le cancer et raconté dans cette vidéo "Bike to Life" proposé par la marque Mondraker.

"Que mon histoire inspire quiconque lutte contre le cancer"

Jonna a vaincu son cancer grâce au vélo
Le vélo comme support contre la maladie (crédit : Jorge Ibanez)

Désormais installée au Mexique, Jonna Johnsen a découvert le vélo grâce à des stages hors temps scolaire durant son enfance. Passionnée de BMX, elle pratique rapidement la discipline de descente ou à plusieurs reprises elle tombe, puis se relève. Une force de caractère qui l'aidera dans la suite de son parcours de vie.


En 2019, elle décide de se lancer dans le grand bain des compétitions d'enduro et cela lui réussit plutôt bien. Elle enchaîne les podiums et accroche sa qualification pour les Enduro World Series, le gratin international de la discipline (un autre portrait, un autre film relaté ici, la même discipline avec Isabeau Courdurier). Seulement, ce sont des douleurs dans la gorge et des problèmes de respiration au mois de juin qui l'amènent à réaliser un diagnostic médical. Le cancer est là ! Jonna au lieu de se décomposer, compose avec l'intrus. Elle nous partage cette épreuve dans ce très beau récit vidéo.

Le vélo pour s'oxygéner, lutter et se retrouver face au cancer

Jonna Johnsen a vaincu le cancer, aidée par son courage, son amour de la vie et sa passion pour le vélo

On apprécie, dans ce reportage d'environ sept minutes, le témoignage poignant de Jonna face caméra. Le montage lent, combiné à des bruitages de vélo et de nature, font la part belles aux émotions. Les images tournées par Jonna elle même durant ses chimiothérapies renforcent le sentiment d'être à ses côtés durant ces moments difficiles. Sa passion pour le vélo l'aide à s'accrocher.

Sur le même sujet  Le casque vélo, c'est comme le préservatif... Sortez couverts

Même si faire tourner les jambes lui rappelle qu'elle est loin des compétitions, ses sorties en plein air sont une véritable ode à la vie. Elle se met en selle pour avant tout se sentir vivante, "chez elle" comme elle le rappelle. Des choses futiles comme une balade en foret ou le simple fait d'appuyer sur les freins la maintiennent dans sa posture de vététiste. Elle rappelle à tous l'importance de continuer à vivre ses passions durant la lutte contre le cancer.

Se soigner le corps et l'esprit par le vélo ?

Après avoir visionné la dernière séquence dynamique de la vidéo, il est temps de suivre la danoise, désormais guérie, sur ses réseaux. Voir de dépoussiérer votre VTT pour les beaux jours ! Si les bienfaits du vélo (traduits dans cet article ou celui-ci) ne sont plus à démontrer lors de la lutte contre le cancer, l'histoire de la trentenaire détonne par sa résilience et son parallèle entre son plaisir de rouler et celui de vivre. (à ce propos nous vous conseillons la série "Le vélo qui guérit" par nos confrères du magazine 200 qui regorgent de témoignages communs à celui de Jonna).

Pied de nez au cancer, Jonna a conquis en 2021 le titre de championne du Mexique d'enduro. Elle ne compte pas s'arrêter là et vise de nouveaux podiums : "J'ai encore la possibilité de participer à des compétitions importantes pour devenir la meilleure. C'est l'objectif que j'avais avant de tomber malade. Même guérie, je l'ai toujours !". Quand un changement de trajectoire ne signifie pas changer de cap !

Retour en haut de page