Les 5 objets indispensables du cycliste urbain

Les 5 objets indispensables du cycliste urbain

Le strict minimum pour survivre dans l'enfer de la ville

Pour pédaler, nul autre besoin que de bonnes jambes en état de fonctionner et ... un vélo, évidemment. Mais pour autant, il serait mal venu de votre part de vous lancer sur un trajet vélo, même de quelques kilomètres, sans un minimum d'équipement. Weelz.fr vous dresse la liste des cinq objets indispensables à avoir, soit dans votre sac/besace/sacoche (rayez la mention inutile) soit sur votre vélo...

L'antivol

Hormis si vous avez la chance d'avoir votre monture sous les yeux ou dans un endroit bien sécurisé au travail, ne partez jamais sans un bon antivol vélo. Et puis même dans le cas énoncé précédemment, il s’avérera toujours utile pour attacher le vélo pour une course imprévue ou un apéro en soirée. Vous pouvez opter pour un support de cadre de manière à ne jamais l'oublier à la maison.

La tenue de pluie

Sortez couvert, comme disait la pub... le vélo, c'est un peu comme la vie, on ne sait jamais ce qui peut vous tomber dessus. Et dans le cas justement d'une activité extérieure, nous sommes terriblement soumis à la météo, qui peut s'avérer parfois capricieuse. Une tenue de pluie complète - veste et pantalon étanche - pourra vous sauver la mise. D'ailleurs, elle peut aussi s'avérer utile en cas d'apéro tardif (encore...) ou si une soudaine fraîcheur apparaît.

L'éclairage

L'éclairage vélo, on ne devrait même pas le citer puisqu'il est obligatoire, au moins de nuit ou lorsque la visibilité n'est pas suffisante. Et même si vous ne roulez que de jour, vous devriez toujours en être équipé, ne serais-ce qu'un petit kit LED de secours en cas de virée tardive (toujours ce fameux apéro, pensez-y...). L'important est d'être bien vu, par l'arrière mais également par l'avant.

Le multitool

Le multitool - ou multi-outils pour les allergiques aux anglicismes - devrait toujours être au fond de votre sac. Il est l'outil indispensable pour resserrer une vis de porte-bagage, remonter une selle, dériver une chaîne (certains en sont équipé) ou encore dépanner vos autres collègues cyclistes. Bref, sachez qu'à vélo on n'est jamais à l'abri d'un équipement dysfonctionnel et qu'il vaut mieux être en mesure de réparer avant de repartir.

Sur le même sujet  Heure d'hiver : Cyclistes urbains, éclairez-vous !

Le kit de réparation crevaison

Et oui, elle est la hantise de tous les cyclistes urbains. Mais malheureusement, la crevaison fait parti du jeu et des aléas du déplacement à vélo. A moins que vous ne rouliez sur des pneus pleins ou bien encore en tubeless, même le plus costaud des pneus de vélo pourra un jour ou l'autre faillir. Dans un environnement urbain, les causes peuvent être multiples : bout de verre, coins de trottoirs, clou, vis ou encore vandalisme volontaire...

Bref, ayez toujours avec vous le kit de survie basique : une chambre à air (à la bonne taille), deux démontes-pneus et bien sûr une mini-pompe. Certains opteront aussi pour le kit rustine plutôt que de changer la chambre (selon le temps que vous avez devant vous). Il existe également des bombes anti-crevaisons, mais je n'ai jamais trop eu confiance en leur fiabilité (et puis, trop chimique...).

Voilà, notre listing est terminé. Il manque le casque me direz-vous ? Certes, il pourrait faire aussi partie de cette liste comme accessoire de sécurité indispensable à vélo. Mais il reste non obligatoire (bien que vivement conseillé) alors le but n'était pas d'entrer dans ce débat ici.

Et sinon, toi, il y a quoi dans ton sac ?
N'hésitez-pas à partager vos objets vélo indispensables, ici en commentaire ou bien sur les réseaux sociaux avec le hashtag #dansmonsacvelo.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)