[Test] Veste Urban Circus Jongleur

5 avril 2017

weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-8

"La ville est une jungle" est un dicton souvent entendu lorsqu'il s'agit de décrire le quotidien d'un cycliste urbain. "C'est le cirque" en est un également. Dans les deux cas, nous ressemblons plutôt à des puces face à des pachydermes motorisés.

Et une chose nous fait particulièrement défaut : la visibilité. Première option, celle qui d'ailleurs est légalement obligatoire: un dispositif d'éclairage sur le vélo, à enclencher à la nuit tombée (même si j'ai tendance à le mettre tout le temps désormais).

Seconde option : le gilet de sécurité (ou dit aussi "gilet de haute-visibilité"). Un gilet jaune, moche, mais qui, comme dirait notre ami Karl, peut vous sauver la vie. Rappelons que ce dispositif n'est, lui, obligatoire uniquement hors-agglomération et de nuit.

Cirque urbain

Faut dire qu'il a bougrement raison l'ami Karl, non seulement ce gilet jaune est d'une mocheté sans nom et d'autre part, il n'est pas l'objet le plus pratique inventé pour la pratique vélo (respirabilité zéro et prise au vent maximale).

weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-17

Les parisiens de Urban Circus, Henri de Kergorlay et Quentin Xavier-Vincenti, se sont donc attaqué au problème en tentant de résoudre une équation complexe : comment être stylé en dehors du vélo tout en étant visible une fois sur le vélo ? La réponse : une veste réversible. D'un coté, un tissu sobre et tendance, de l'autre un tissu réflectif prêt à renvoyer le moindre candela de lumière.

Une campagne de financement participatif réussie plus tard, et la marque propose déjà trois modèles, dont la Jongleur que nous avons reçu. Le concept en soi n'est pas nouveau, nous avons déjà testé des vestes réversibles (Btwin Urbanproof, Endura Flipjak). Ce qui est nouveau, c'est plutôt la vocation de la veste qui ici n'est plus uniquement sportive mais bien 100% urbaine.

weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-13 weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-14

La coupe de la veste, bien que classique, est assez réussie. La Jongleur ressemble à un bomber auquel vous auriez ajouté une large capuche. Coté "discret" (un tissu noir matelassé) pas grand chose à signaler, deux poches zippées et rien d'autre.

Jongleur-vetement-fluo-velo-homme-reversible-et-impermeable

Coté "haute-visibilité", idem, on retrouve également deux poches. Le tissu représente des quartiers d'agrumes coupés en tranches. La coupe reste la même, mais on devient beaucoup moins discret. En revanche, de ce coté-ci, la veste a un look fun et décalé (bien plus que si vous vous pointez en soirée avec un gilet jaune...).

Nous avons testé cette veste sous différentes conditions climatiques. Du froid, de la pluie et des jours plus tempérés de début de printemps. En dehors du vélo, la veste reste agréable à porter, bien que le tissu manque vraiment de souplesse. Renseignement pris auprès de la marque. Notre modèle de test est l'un des prototypes, et le tissu utilisé sur la version commerciale sera plus souple. On l'espère car le bruit provoqué par le froissement du tissu n'est pas extrêmement plaisant.

À lire  [Test] Kit éclairage USB Spanninga Trigon et Pyro

weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-11

Pour ce qui est de la haute-visibilité, là c'est pari 100% réussi. Le textile utilisé possède des facultés de réflexion de la lumière assez incroyable (aussi étonnante que la veste Proviz). Le moindre flux lumineux est directement renvoyé par le tissu, à vous en décoller la rétine. Vous le constatez vous-même sur nos photos (nous avons utilisé un flash, mais le rendu avec des phares de voiture est le même).

weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-5

Seul gros défaut inhérent à ce type de veste, le cruel manque de respirant. Il faut rouler en mode tranquille, au risque sinon de très vite monter en température sous le tissu qui reste assez épais et peu respirant. Notez également que l'encolure est très basse et ne protégera donc pas votre cou (ce que possèdent en général des vestes plus sportives). Testée sous plusieurs pluie, la veste est en revanche bien 100% étanche (uniquement coté réflectif).

weelz-test-veste-urban-circus-jongleur-12 Pour conclure, cette veste Urban Circus est un bon produit, plutôt bien fini et qui possède une originalité indéniable.

La coupe et les matières utilisées sont dans la tendance, et vous permet d'être stylé autant sur qu'en dehors de votre vélo.

Par manque de respirabilité, la veste est toutefois a réservé à une utilisation purement urbaine et sur des petits trajets (sans forcé). Cela tombe bien, la cible client est plutôt le noctambule urbain qui n'habite normalement pas trop loin des quartiers branchés de sa ville.

La bonne surprise vient du tarif, qui, compte tenu du fait que les volumes restent réduits, sont assez raisonnables. Comptez 130€ pour ce modèle jongleur (110€ pour la Cascadeuse, la veste en simili-cuir pour femme).

Si ces deux modèles restent assez classiques, on a en revanche hâte de découvrir la veste Jongleur 5.0, actuellement en financement participatif sur Indiegogo. Une veste 3/4 également réversible mais qui cette fois intègre pas mal d'options intéressantes comme la poche smartphone sur le dessus de l'avant-bras ou encore l'insertion de LED à l'avant et à l'arrière.

Les Plus

  • Style et coupe
  • Veste réversible
  • Réflexion de la lumière ultra-efficace
  • Tissu haute-visibilité original
  • Tarif correct

Les Moins

  • Pas assez respirant
  • Tissu manquant de souplesse
  • Capuche trop grande
  • Col trop bas

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs