[Test] Vélo électrique Bergamont E-REVOX RIGID EQ, un flâneur urbain polyvalent

[Test] Vélo électrique Bergamont E-REVOX RIGID EQ, un flâneur urbain polyvalent

"Un VTTAE déguisé en vélo urbain. Confortable, énergique et fun." d'infos

(4/5)

Comme la plupart des constructeurs, la marque allemande Bergamont présente sa gamme vélos pour 2022. Sur le flanc de la mobilité assistée, la nouveauté s'appelle E-REVOX RIGID. Ce vélo électrique reprend les codes de son cousin en version classique (ou musculaire), le Revox. Un ADN orienté off-road avec un équipement axé sur le déplacement utilitaire. Nous avons eu l'occasion de rouler plusieurs semaines au guidon de ce vélo. Le test du vélo électrique Bergamont E-REVOX RIGID EQ 2022 dans le billet ci-dessous.

Vélo électrique Bergamont E-REVOX, une lignée de VTTAE désormais urbanisée

A dire vrai, le E-Revox existait déjà dans la gamme du fabricant de Hambourg. Il était rangé au rayon des VTTAE. Il s'agissait d'un VTT semi-rigide à assistance électrique. Suivant l'évolution des tendances, le E-Revox a évolué petit à petit vers un modèle hybride. Un vélo SUV équipé urbain (dans le même ordre d'idée, j'ai eu l'occasion de tester le Moustache Friday ou encore le Haibike Sduro).


Pour cette mouture 2022 du Bergamont E-Revox en version full rigide, la géométrie a été conservée. Même stack, même reach, même empattement. Comme vous le voyez sur les photos, le sloping du vélo est très prononcé. On verra plus bas en quoi cela influe sur le comportement du vélo. Point de vue design, les avis que j'ai pu avoir sont assez unanimes. Le VAE en jette avec son look de baroudeur sobre. La cosmétique sobre, mêlant noir et gris, s'éloigne des codes du tout-terrain, plutôt habituée aux couleurs flashy.

Ainsi, ce modèle RIGID EQ embarque, non pas une fourche suspendue vous l'aurez compris, mais une fourche rigide. L'épaisseur du jambage est impressionnant, tout comme la hauteur du té de fourche. La finesse du triangle arrière tranche avec l'aspect musculeux de la partie avant. Le E-Revox est bien campé sur ses appuis, avec une douille de direction massive.

Appréciez les lignes musculeuses du jambage de la fourche

Le E-Revox est comme une berline allemande

En chevauchant pour la première fois ce E-Revox Rigid, on comprend rapidement que ses origines de VTT hardtail ne sont pas loin. L'utilisateur se retrouve les mains sur un cintre très large de 740 mm. Le VAE met tout de suite en confiance. Le poste de pilotage est haut, avec un angle assez prononcé (on parle de rise et d'upsweep pour les connaisseurs (pour les moins connaisseurs, grâce à Weelz, vous allez le devenir)). L'utilisation d'une potence très courte ramène les épaules de l'usager dans une position à la fois confortable et engagée. Reste toutefois que l'on est sur un vélo entièrement rigide. Parfois donc l'engagement prime sur le confort !

En réalité, ce vélo électrique Bergamont E-Revox donne l'impression d'être dans une berline allemande. Un sentiment de puissance et de sportivité, un confort rugueux, qui manque un peu de délicatesse. Le vélo est à la fois rigide, nerveux, tout en restant très agile. De plus, nous sommes sur un vélo électrique doté d'une motorisation puissante et efficace ; Ce E-Revox embarque la troisième et dernière génération de moteurs Bosch - ici un Performance Line. Le leader allemand corrige petit-à-petit les défauts des précédentes itérations. Je l'ai trouvé coupleux juste ce qu'il faut pour un VAE urbain (65 Nm). Aussi, un effort constaté sur la sonorité : Cette nouvelle génération est bien plus silencieuse que les précédentes (mais pas autant qu'un moteur Brose).

La batterie embarquée se situe sous le tube oblique. Le E-Revox intègre un modèle Bosch Powertube de 500 Wh. L'autonomie annoncée est de 75 km. J'ai pu constater à l'usage que la gestion de l'autonomie est excellente, même en mode Turbo quasi-systématiquement. J'ai tenu près d'une semaine complète avec une charge sur des trajets réguliers d'environ 8 km aller-retour. La recharge se fait soit en retirant la batterie de son emplacement - point que je n'ai pas testé car Bergamont à omit de m'envoyer le jeu de clé - soit en branchant directement le chargeur sur le vélo (le cache étanche n'est pas évident à remettre).

Ce vélo électrique Bergamont E-Revox est ludique

Comme je le disais plus haut, l'ADN du E-Revox a des origines offroad. Ne vous fiez pas à sa robe sobre et son équipement urbain. Il n'en demeure pas moins un VAE énergique et ludique. Le poids reste élevé compte tenu de l'équipement et de la motorisation (23,5 kg), mais la monture reste joueuse. On parvient aisément à se faufiler dans le trafic quand il le faut, ou faire du cyclo-canyoning entre les potelets. En prenant garde toutefois au très large cintre qui pourrait vous jouer des tours. Ce cintre peut être raccourci par votre vélociste bien entendu. Toutefois sa largeur renforce l'aspect ludique du vélo.

Sur le même sujet  Où sont les femmes (à vélo) ? Cyclofix s'est posé la question

Malgré sa géométrie et sa conception entièrement rigide (triangle arrière et fourche rigide), le E-Revox reste un vélo relativement confortable. Je dit "relativement" car comme précisé en amont, il n'est pas pourvu de suspensions. A dire vrai, le gros "plus" confort du vélo est donné par les énormes pneus ballons. Les Schwalbe Super Moto montés sur les jantes de 27,5 affichent une section de 2,40. Gonflés à la bonne pression (pas trop donc, moins de 2 bars)), ils apportent beaucoup de confort, en filtrant naturellement les imperfections de la route. Quand les pneus jouent bien leurs rôles, vous n'avez pas nécessairement besoin d'une fourche télescopique, qui apporte plus de poids qu'elle n’amène de confort.

Des composants cohérents

Concernant les composants, ils sont cohérents compte tenu du programme du vélo. A ce tarif assez élevé (3399€) certains pourraient s'attendre à un moyeu à vitesses intégrées, voire une courroie. Cependant, une transmission classique - ici un dérailleur arrière Shimano Deore Shadow couplé à une cassette 11-46 - correspond bien à un usage urbain sportif. Cela permet des passages de vitesses rapides et efficaces. Il faut anticiper le changement de braquet avant de s'arrêter au feu rouge. Rien de méchant.

A propos du freinage, rien à redire sur les Shimano BR-MT200. Leurs quatre pistons ont un mordant impressionnant sur les disques de 180 mm. Pour le reste, on a le droit à du composant de la marque maison Synchros (Groupe Scott Sports), cintre, potence, tige de selle, selle... Selle qui est un peu dure ... comme les sièges d'une berline allemande. Les jantes sont des Alex Rims EXR30 montées en rayons Sapim et moyeux Shimano.

Du point de vue utilitaire, j'ai apprécié la présence d'un éclairage puissant. Celui-ci est alimenté par la batterie du vélo. La lampe Herrmans à l'arrière vous assure une bonne visibilité. Quand à la lampe avant Litemove, ses 70 Lux permettent de bien éclairer la route, même quand la voirie est dénuée d'éclairage public. Les garde-boue font leur job. Celui à l'avant avait une petite tendance à se faire la malle et venir toucher le pneu (il faut dire que le dégagement restant est petit, vu la taille du pneu). Le porte-bagages fait lui aussi correctement son boulot. Sa plateforme est peu profonde. Pas de quoi y arnacher une tente pour un weekend bikepacking, mais largement suffisant pour venir y accrocher des sacoches latérales pour aller au travail.

15 versions du vélo électrique Bergamont E-Revox

Notre modèle porte un casque Kask Lifestyle, une veste Chiba City et des gants Verjari.

Le vélo électrique Bergamont E-Revox se décline en pas moins de quinze versions différentes dans le catalogue du fabricant de Hambourg. Les formes de cadre diffèrent selon les modèles, et également les composants et motorisations. Certains intègrent le nouveau système Bosch Smart (cf notre article). A propos des formes de cadre, les versions "FMN" sont censés être destiné à la gente féminine. Dans les faits, j'ai trouvé que le cadre très sloping de notre modèle de test était suffisamment ouvert pour permettre un enjambement avant (que vous soyez un homme ou une femme). C'est donc une option intéressante dans le cadre d'un usage mutualisé dans un couple par exemple. Ici, la taille M convenait à Madame (1m64). De mon coté, je me suis senti bien sur cette taille Medium, bien que mon mètre 83 aurait été mieux sur un Large.

Pour connaitre mon verdict complet sur ce Bergamont E-Revox Rigid EQ, c'est par ici.
Pour en savoir plus sur le modèle, RDV directement sur le site du fabricant.

Notre verdict

[Test] Vélo électrique Bergamont E-REVOX RIGID EQ, un flâneur urbain polyvalent
(4/5)

Je n’étais pas emballé à l’idée de tester ce VAE urbain, je dois le reconnaitre. Les images que j’en avais vu me laissaient penser à un vélo électrique sage et manquant de fun. J’ai changé d’avis dès le déballage (on dit unboxing sur YouTube). Le Bergamont E-Revox RIGID EQ est en réalité un VTTAE déguisé en vélo urbain. C’est une monture à la fois confortable, mais surtout énergique et ludique. Bien sûr, le vélo reste assez lourd. Nous ne sommes pas sur un vélo aussi joueur que pourrait l’être un vélo électrique léger comme un Cowboy, un Orbea Gain ou un Cannondale Topstone NEO SL. Cependant, la géométrie positionne l’utilisateur à la fois bien en arrière (le bassin) et au-dessus de la roue avant (les épaules). Une position engagée qui permet des sensations différentes par comparaison avec un VAE city/trekking plus classique.

Le Bergamont E-Revox RIGID EQ est un joli vélo électrique urbain sportif. Il conviendra à un usage vélotaf classique et sera aussi à l’aise sur des chemins de loisirs, du moment qu’ils ne sont pas trop défoncés. Nous sommes sur une machine entièrement rigide, ne l’oublions pas. Cela permet de sauver un peu de poids et de maintenir ce comportement sportif. Fort heureusement, le choix des pneumatiques Schwalbe Super Moto apportent beaucoup de confort, bien que leur coté slick soient un peu juste en terme d’adhérence sur sol humide. Le tarif final de la bête est relativement élevé (3399€), même si l’ensemble de ses composants, de sa transmission et bien sûr, de sa motorisation Bosch dernière génération, justifie cette note salée.

Retour en haut de page