[Test] Chaussures Sseyt, rendre le cycliste visible avec style

[Test] Chaussures Sseyt, rendre le cycliste visible avec style

Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-13Le segment de la chaussures pour cycliste ne regorge pas de fabricants. On parle ici bien évidemment de chaussures non destinées à un usage sportif, VTT ou Route.

Certaines grandes marques populaires se sont imposées, un peu malgré elle, sur ce marché pour leur coté simple et solide (comme une certaine marque au V...), mais, mis à part quelques petites sociétés, notamment américaines, rien n'est à disposition du cycliste qui souhaiterait une chaussure urbaine juste adaptée à l'usage du vélo.

C'est là qu'intervient Sseyt, une jeune société française qui tente d'imposer ses modèles sur ce segment de la chaussure pour cycliste urbain, en surfant notamment sur la tendance fixie.

On ne parle pas ici de chaussures à cales pour pédales automatiques, mais uniquement d'une chaussure orientée vers l'utilisation vélo.

Inspirée par les coursiers new-yorkais

Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-11Le créateur, dont nous ne connaîtrons pas le nom car il préfère rester anonyme, est un styliste français d'origine coréenne, travaillant dans le domaine de la chaussure depuis près de 15 ans. C'est lors d'un voyage à New-York qu'il a découvert et est tombé amoureux du look des coursiers à vélo.

De cette rencontre naîtra le premier modèle, la Bunker. Et depuis 2014, année de création de la marque, la gamme s'est étoffée avec pas moins de cinq modèles hommes et trois modèles femmes.

Des chaussures "visibles"

Au delà du design, ce qui fait la particularité d'une paire de chaussures Sseyt, c'est son coté visibilité. En effet, la semelle blanche est luminescente, c'est-à-dire qu'elle est capable de réfléchir la lumière et donc de rendre plus visible le cycliste qui les porte.

11008092_1040882232605485_7333484512184357029_n 11002651_1044669918893383_3483452662234737831_n

En plus de la semelle, on retrouve sur quelques modèles femmes des éléments réfléchissants intégrés au tissu ou sur les coutures.

Qualité de fabrication au RDV

Nous avons pu rouler (et marcher) au quotidien pendant plusieurs semaines avec deux modèles, la Newark coloris Camo et la Tower coloris Pink.

Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-9 Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-6

Premièrement, c'est la qualité de fabrication qui nous a séduit. Choix des matières, des accords de coloris, présence discrète du logo sur le contrefort, qualité des coutures... On sent une attention particulière sur les petits détails.

Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-5 Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-10

Une fois au pied, elles se sont vite fait oublier, que ce soit sur le vélo ou à coté. Le confort du pied est bien là, mais ce qui nous a surtout plu, c'est l'excellente accroche de la semelle sur quasiment n'importe quel type de pédales.

Sur le même sujet  Le dernier kilomètre, c'est quoi ?

Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-2Plates, à picots, avec ou sans straps, le dessin tout en ondulation de la semelle garanti un très bon maintien du pied lors du pédalage, même quand le temps est humide, et c'est bien la moindre chose que l'on puisse demander à une chaussure destinée vélo !

Sur l'empeigne, la partie avant de la chaussure, l'accent a été mis sur la solidité avec un empiècement caoutchouc qui permet plus de robustesse là où la chaussure subit beaucoup de contraintes. Le tout est collé par vulcanisation avec la semelle, ce qui garantit une certaine étanchéité et une meilleure durabilité en empêchant le décollement.

Coté marche, elle n'ont franchement rien à envier point de vue confort à un certain modèle du basketteur Chuck Taylor, elles ont même je dirais un peu plus d'originalité et de fun.

Evidemment ce ne sont pas des chaussures de marche à proprement parler, et on peut éventuellement ressentir un léger inconfort après pas mal de kilomètres (à pied), l'assise plantaire étant assez plate.

Autre bémol inhérent à ce type de modèle, cela manque cruellement de respirant. Gare à ceux qui souffrent d'hyperhidrose plantaire !

Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-4 Weelz-Test-Sseyt-Chaussures-Fixie-7

Au final, les Sseyt sont une excellente surprise. Même si en soit elles restent des baskets classiques, elles possèdent ce petit plus qui en font des chaussures très agréables à utiliser, que l'on soit sur ou en dehors du vélo.

Pour étendre sa notoriété, et aussi avoir des retours d'utilisateurs "confirmés", Sseyt équipe des équipes de coursiers ainsi que quelques collectifs fixie en France et en Asie.

Pour se les procurer, il semble que pour le moment le stock Eté 2015 soit épuisé sur la boutique en ligne, mais une liste de magasins physiques se trouve sur le site.

Coté tarifs, comptez entre 55 et 70 € selon les modèles. On attend avec impatience la collection 2016.

Les Plus

  • Conception robuste
  • Eléments réfléchissants
  • Semelle anti-dérapante
  • Nombreux modèles et coloris
  • Modèles homme et femme

Les Moins

  • Peu respirante
  • Assise plantaire trop plate
  • Longueur des lacets
  • Pas de montage de cales
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)