[Test] Selle Italia SLR Boost Gravel TI316 Superflow, assise haut-de-gamme

[Test] Selle Italia SLR Boost Gravel TI316 Superflow, assise haut-de-gamme

"Une selle gravel légère et confortable, mais un tarif élitiste (pas accessible à toutes les bourses)" d'infos

(4/5)

Selle Italia fait partie des références parmi les fabricants de composants de vélo. Leur histoire remonte à 1897, alors que la jeune firme implantée non loin de Milan commence à fabriquer des selles pour les randonneuses de l'époque. C'est dans les années 80 qu'elle sort son premier modèle sport (la Turbo). Depuis, les créations, les innovations et les succès se sont enchainés. On vous présente ici la dernière sortie des moules italiens, spécialement pour le gravel : la SLR Boost Gravel TI316 Superflow.

Une selle, est-ce gravel ?

Dans ce tweet, l'un de nos followers sur les réseaux sociaux nous interpellait sur le fait que les sirènes du marketing sont partout dans le vélo... Maintenant, même les selles deviennent gravel... Il est vrai que l'on peut se demander ce qui différencie une selle "normale" d'une selle dite "gravel" ? La réalité ne se trouve pas vraiment dans quelconque raisonnement de marketeux en manque de reconnaissance. Le fait est que le pratiquant de vélo gravel veut le beurre et l'argent du beurre...


Oui, en effet. Le (la) graveliste recherche le compromis. Il veut pouvoir filer à toute berzingue lorsqu'il est sur l'asphalte, avec une machine la plus légère possible, mais également se sentir en confort lorsqu'il enchaine les sentiers cassants. On le sait, une selle confortable est souvent plus lourde. A contrario, une selle légère est par essence souvent inconfortable. La SLR Boost Gravel TI316 Superflow (ce nom à rallonge...) tente de faire le grand écart entre ces deux mondes. Et l'on peut dire, après plusieurs mois passés le popotin sur cette selle, que le pari est plutôt réussi.

Design bipolaire

Mais évoquons tout d'abord son design. On trouve cette Selle Italia plutôt élégante. Ses lignes sont fines et sa cosmétique est sobre. On retrouve de très légères touches de couleurs grises et bleu turquoise sur une membrane synthétique (Fibra-Tek) anthracite dominant. Aux extrémités arrières, se situent deux petits inserts réfléchissants, histoire d'augmenter la visibilité du rider.

Ma selle est trouée, remboursé !

En 1998, Selle Italie dévoile la Trans Am, avec un large creux central. Et c'est en 2012 que le fabricant italien produit ses premières selles avec un trou central. Comme se demandait, à juste titre, Vincent Vega dans Pulp Fiction : "Pourquoi c'est fait le trou dans la langue ?". Ici, le perçage central de la selle va tout simplement lui donner plus de souplesse latérale. Ainsi, la selle va mieux accompagner les mouvements de pédalage du cycliste et aussi soulager l'appui pelvien.

Sur le même sujet  [Test] Airbag vélo Hövding, peut-il vraiment remplacer un casque?

Ici, sur cette SLR Boost Gravel, on retrouve au niveau du positionnement des ischions (les os de votre bassin qui viennent faire contact avec la selle) une micro-perforation de la membrane, pour mieux évacuer la transpiration. Juste en-dessous, des inserts en Light Gel permettent d'améliorer le confort. Vous remarquez que les deux parties principales de la selle se rejoignent à l'arrière par un petit pont rigide. Cette portion de votre anatomie (en dessous de votre coccyx) ne nécessite pas d'appui. On supprime ainsi du poids superflu. Cette arche en composite permet aussi d'augmenter la flexibilité globale de la selle.

Du bonheur en usage gravel

La SLR Boost à un bec assez court (longueur totale de 248 mm). Cela permet plus de liberté au niveau de l'assise, favorisant ainsi un pédalage sportif avec une position plus en avant. Une selle courte offre moins d'assise, et va donc faire un peu plus travaillez vos abdominaux et vos psoas-iliaques. Dans un usage sportif, cela permet au bassin de tourner davantage sans que le cycliste ne soit assis sur son périnée.

Passé ce détail anatomo-technique, toujours est-il que nous avons beaucoup apprécié cette selle, en usage route et gravel. Sa légèreté (197 grammes sur notre modèle S3) permet de diminuer le poids du vélo et rend les phases de danseuse plus vives. Mais cette SLR Boost Gravel n'est clairement pas dénuée de confort. Un confort qui s'apprécie quand vous arpentez des chemins caillouteux. Sa flexibilité latérale et son nez court permettent de conserver un pédalage nerveux, et les inserts en gel diminuent les vibrations et soulagent votre séant sur les portions techniques.

ID Match et titane

Sur ce modèle "TI316", les rails qui supportent la selle sont faits de titane. Selon la marque, ils sont jusqu'à 25% plus résistants et 15% moins lourds par rapport à des rails classiques (acier ou alu). Selon la technologie maison ID Match, cette SLR Boost Gravel, comme d'autres modèles Selle Italia, est disponible en deux largeurs, S3 (130 mm) ou L3 (145 mm). A vous de choisir, selon votre physionomie et votre type de pratique, la dimension qui vous convient.

➡️ Selle Italia SLR Boost Gravel TI316 Superflow

La marque Selle Italia est distribuée en France par Tribe Sport Group.

Retrouvez notre verdict ci-dessous.

Notre verdict

[Test] Selle Italia SLR Boost Gravel TI316 Superflow, assise haut-de-gamme
(4/5)

Avec cette SLR Boost Gravel TI316 Superflow, le fabricant Selle Italia propose un modèle idéal dans une utilisation sportive gravel et route. Elle est à la fois très légère tout en apportant beaucoup de confort au pilote. Comme nous le disions, le pratiquant vélo gravel veut souvent le beurre et l’argent du beurre. Un vélo léger sur la route, mais costaud et confortable sur les portions tout-terrain. En affublant votre monture d’une selle de ce type, vous obtenez une assise avec le parfait compromis. Vous trouverez toujours plus confortable, mais le vélo est toujours une histoire de compromis.

Cette Selle Italia SLR Boost Gravel fait honneur au sérieux et à la qualité de finition du fabricant italien. Un modèle de haute qualité et de très belle facture, malheureusement avec un prix très (trop) élevé (PPGC : 224,90€). Un tarif élitiste qui ne sera pas accessible à toutes les bourses (si vous nous passez l’expression…).

Retour en haut de page