[Test] Scott SUB 10, l'urbain sportif bien nommé

[Test] Scott SUB 10, l’urbain sportif bien nommé

weelz-test-Scott-SUB-10-2013 (3)Est-ce vraiment utile de vous présenter Scott ? La marque américaine, qui a installé son siège européen en Suisse depuis 1978, a œuvré dans bien des domaines du sport depuis sa création en 1958 par Ed Scott.

Bâton de ski, accessoires de motocross puis premiers VTT tout-suspendu, elle a toujours innové, devenant ainsi l'une des marques leader non seulement dans le domaine du vélo, mais également des sports d'hivers ou mécaniques.

Ce Scott SUB 10 2013 que nous testons est le dernier né de la gamme urbaine SUB (pour Sport Utility Bike) apparue depuis 2009 chez le fabricant.

Design détonnant

weelz-test-Scott-SUB-10 (7)Reprenant le désormais classique procédé d'hydroformage à froid, le cadre en aluminium arbore une ligne certes classique, mais très dynamique, avec notamment deux choses qui assurément taperont dans l’œil des plus connaisseurs : un sloping assez prononcé ainsi qu'un angle de direction très ouvert qui confère à cet hybride urbain un look très agressif.

Plutôt dépouillé grâce à la transmission à courroie couplée au moyeu Shimano Alfine, et sans son kit urbain (nous en reparlerons plus bas), le SUB 10 est longiligne et très agréable à l’œil. Ajouter à cela un vert pomme acidulé, qui, bien qu'il aide à la visibilité, ne passe pas vraiment inaperçu en ville, et vous obtenez un vélo urbain sportif à l'allure explosive. Un tempérament qui, vous vous en douterez, se vérifie comme nous allons le voir, sur l'asphalte.

Véloce, agile et surtout fun...

C'est assez marrant comme sensation, mais il y a certains vélos sur lesquels vous n'avez même pas besoin de monter dessus pour déjà comprendre que vous allez y prendre plaisir. Le SUB 10 de Scott est de ceux-là. Au-delà de sa ligne dynamique évoquée ci-dessus, des les premières manipulations l'on ressent un vélo nerveux et bien équilibré.

weelz-test-Scott-SUB-10 (2) weelz-test-Scott-SUB-10 (1)

Sensation qui se vérifie bien évidemment dès les premiers tours de pédalier. La géométrie du cadre est compacte. pour autant, la position reste confortable et surtout très naturelle : le SUB 10 a beau être d'un tempérament sportif, celle-ci reste assez haute et on ne s'y casse pas le dos comme vous pouvez le voir sur les photos. Les grips ergonomiques aident au confort et le cintre très large (pour un urbain) invite à sans cesse attaquer. Une largeur qui en revanche pourra parfois être pénalisante au cœur de la circulation.

weelz-test-Scott-SUB-10-2013 (4) weelz-test-Scott-SUB-10 (3)

L'angle de direction ouvert à 71,5 ° (sur le taille L) est un excellent compromis sur ce type de vélo car la direction est à la fois stable à bonne vitesse, tout en restant très agile à basse vitesse. Idéal pour une utilisation dans le trafic urbain !

weelz-test-Scott-SUB-10-2013 (5)Et c'est justement cette agilité qui va vous procurer du plaisir une fois lancé sur le bitume. D'ailleurs, même si celui-ci est abimé, et bien que la fourche soit parfaitement droite, les vibrations désagréables de la route sont plutôt bien filtrées. Aidé en cela par des pneus à gros volume d'air.

Les Continental Sport Contact en 700x37 sont un excellent choix sur ce type de vélo car ils apportent un maximum de confort tout en restant rapide. Bien sûr, il faudra tout de même se méfier de leur profil parfaitement slick sur sol humide.

Sur le même sujet  [Test] Chaussures Vaude TVL Skoj, confort tricoté

Un peu déçu en revanche par les jantes Alex Rims, qui, bien que leur dessin profilé apporte un look sympathique au SUB 10, manque un peu de rigidité, notamment en latérale. Dans des virages appuyés ou en danseuse, on entend le disque venir frotter sur les plaquettes, signe d'une mauvaise tension des rayons. Prévoyez, dès l'achat ou au bout de quelques trajets, une tension du rayonnage chez votre bouclard.

Composants homogènes

weelz-test-Scott-SUB-10 (4)Des jantes Alex Rims profilées en double paroi pour encaisser les sauts de trottoir, un ensemble cintre + potence Syncros, pédalier Shimano, freins à disque hydraulique Shimano BR-M446, Scott a sélectionné des composants plutôt cohérents pour ce type de vélo. On notera d'ailleurs que, bien qu'étant l'entrée de gamme Shimano, le freinage que procure les BR-M446 est à la fois doux et puissant et le toucher des leviers est réellement plaisant, sans effet on-off.

weelz-test-Scott-SUB-10 (5)Quand au cœur du système, le moyeu Alfine couplé à la courroie, que dire si ce n'est que c'est un véritable régal en utilisation urbaine. Les passages de vitesses sont souples et se font dans un silence extrêmement plaisant. Enfin, il est inutile que je revienne sur les nombreux avantages de ce type de transmission, si vous lisez Weelz, vous les connaissez déjà. La tension de la courroie se fait ici grâce à un boitier de pédalier excentrique. Reste que la version 8 vitesses manque un peu d'allonge dans certaines situations.

Et aux mauvaises langues qui diront que ce genre de vélo n'est pas fait pour de l'urbain, sachez que Scott a prévu un kit urbain qui comprend des gardes-boues alu ainsi qu'un porte-bagage.

weelz-test-Scott-SUB-10-2013 (2) Pour conclure, inutile de se mentir, nous avons pris beaucoup de plaisir au guidon de ce Scott SUB 10. Son profil sportif et son tempérament nerveux rendent chaque trajets tout-à-fait plaisant, et son agilité permet de se jouer facilement du trafic urbain.

Si vos trajets comportent pas mal d'extra-urbain, peut-être faudra-t-il privilégier un modèle avec un peu plus de possibilité de braquets. Mais si ils sont 100% urbain, alors foncez sur ce Scott SUB 10, vous ne le regretterez-pas !

Question tarif, c'est relativement élevé pour ce type de vélo, 1199 € en prix public, mais cela reste cohérent, au regard de la transmission embarquée en moyeu Alfine et courroie. Les budgets plus restreints peuvent se rabattre sur les versions SUB 20, 30 et 40, qui permettent de bénéficier de la géométrie du SUB tout en restant sur des transmissions classiques.

Les Plus

  • Ligne sportive et géométrie compacte
  • Véloce et agile
  • Cintre large
  • Freinage doux et puissant
  • Transmission Alfine + courroie
  • Roues en 28 pouces et pneus larges (37)
  • Possibilité de kit urbain
  • Couleur vert pomme

Les Moins

  • Manque d'allonge (8 vitesses un peu court)
  • Jantes manquant de rigidité
  • Couleur vert pomme

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)