[Test] Eastpak, des sacs bandoulières pour le cycliste urbain trentenaire

[Test] Eastpak, des sacs bandoulières pour le cycliste urbain trentenaire

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (11)D'après nos stats, notre lectorat se situerait dans une moyenne d'âge oscillant autour des 30 ans (oui, méfiez-vous, on a des dossiers sur chacun de vous...! Oui même toi au fond...).

Et bien si tel est le cas, il est fort probable que vous ayez eu un jour ou l'autre sur le dos un sac à dos Eastpak (ha, je sens déjà la nostalgie là...).

Fondée en 1952, la marque doit surtout son succès à un français résidant à Monte-Carlo et qui, en 1986, eu la (très) bonne idée de vouloir distribuer la marque sur le sol français.

C'est notamment avec le fameux sac à dos modèle "Padded" que la marque va exploser, un modèle que vous avez nécessairement croisé sur les épaules de vos camarades de collège et lycée (peut-être même l'utilisez vous encore).

D'ailleurs pour la petite histoire, 90% du chiffre d'affaire d'Eastpak est réalisé sur le continent européen et très majoritairement en France. Le siège de la marque est même installé en Belgique. Paradoxale pour un produit "made in USA" !

La besace du coursier

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (5)Evidemment, le succès du Padded, le sac à dos des campus américains, a donné envie aux designers d'Eastpak de s’intéresser à d'autres milieux, et c'est vers celui des coursiers à vélo qu'ils se sont tourné, détournant ainsi la célèbre besace à bandoulière.

Nous avons donc pu tester deux modèles de la gamme messenger : le Delegate et le Stanly.

On ne change pas une recette qui gagne : les sacs Eastpack sont tous conçu dans le même tissu nylon, celui-la même inventé en 1935 par Monsieur Du Pont de Nemours et dont la résistance sur le long-terme n'est plus vraiment à prouver.

Point de vue coloris, c'est plutôt exhaustif ! Le Delegate se décline dans plus d'une vingtaine de couleurs et motifs différents (motif Lace Up May pour notre test). Quand au Stanly, ce sont 12 coloris proposés, dans des tons un peu plus sobre (ici la version Ash Blend imitation tweed).

Rangements multiples

Point de vue possibilité de rangement, les deux sont assez volumineux. 20 litre pour le Delegate et 21,5 litres pour le Stanly. Mais d'un point de vue compartiment de rangement, c'est le Stanly qui s'en sort le mieux, avec de nombreuses poches internes et externes, qui s'avèrent très pratiques.

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (4) Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (8)

Le Stanly embarque deux poches à rabat internes, plus deux poches zippées externes et une large poche zippée sur le rabat. Tandis que le Delegate ne propose que deux poches internes. Et le Stanly propose en sus un compartiment ordinateur rembourré.

Sur le même sujet  Le vélo pliant dans les grandes villes, avantages et inconvénients

En revanche, le Delegate a la bonne idée de proposer un premier zip, sous le rabat, permettant de protéger vos affaires, mais également une possibilité d'extension grâce à un second zip sur tout le périmètre du sac. Malin.

Petit inconvénient de ce type de modèle en revanche : leurs parois non rigides font qu'ils se tiennent mal et s'affaissent dès que vous les poser. Cela rend le chargement parfois un peu pénible.

Build to resist ?

En proposant une garantie de 30 ans sur l'ensemble de sa gamme, nul doute que Eastpak a confiance en son produit. Il faut dire que les différents matériaux utilisés paraissent en effet extrêmement robustes.

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (2) Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (6)

Difficile pour nous de tester cet état de fait dans la durée, mais nos quelques semaines d'utilisation (plus de 8 en tout et pour tout) semble donner raison au fameux slogan "Build to resist" de la marque...

Pratique à vélo ?

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (1)Quand à ce qui nous intéresse principalement, c'est-à-dire l'utilisation de ces sacs Eastpak sur un vélo, leur volume est suffisamment généreux pour embarquer à l'intérieur tout le nécessaire à vos pérégrinations cyclopédiques quotidiennes (antivol, nécessaire de réparation, pompe, vêtements pluie...).

Question confort de portage, la 1ère place revient toutefois au Stanly, car, contrairement au modèle Delegate, il intègre une sangle d'épaule plus rembourrée, ainsi qu'une ceinture ventrale, bien pratique pour un meilleur maintien dans le dos et éviter le retour sur l'avant de votre sac.

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (9) Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (7)

De même, le Stanly possède une poche à rabat étanche ainsi que deux soufflets étanches aux extrémités. Un atout supplémentaire si vous voulez retrouver vos affaires au sec lors d'un trajet arrosé (je parle de la pluie ici bien sûr...).

Vous l'aurez compris, notre préférence va donc au Stanly, au look élégant et proposant les bonnes options pour le cycliste urbain.

Weelz-test-Sacs-Eastpak-Messenger-2014 (10)Vous pouvez retrouver ses produits dans de nombreux magasins spécialisé en bagagerie ou encore en ligne sur le site officiel et de nombreux autres sites.

Prix public 59,90 € pour un Delegate et 79,90 € pour le Stanly.

> Acheter le sac Eastpak Stanly.

> Acheter le sac Eastpak Delegate.

Les Plus

  • Look et coloris disponibles
  • Conception robuste
  • Volume généreux
  • Nombreux rangements (surtout le Stanly)
  • Bien adapté à la pratique vélo (+1 pour le Stanly)
  • Garantie 30 ans

Les Moins

  • Pas de poignée de transport
  • Difficile à faire tenir debout
  • Pas d’étanchéité sur le Delegate
  • Modèle Delegate moins pratique à vélo
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)