[Test] Roues Mavic Allroad Pro Carbon SL, retour d'expérience longue durée

[Test] Roues Mavic Allroad Pro Carbon SL, retour d’expérience longue durée

"Des roues haut-de-gamme, légères, robustes, nerveuses et confortables à la fois." d'infos

(4.5/5)

Ça donne quoi lorsque l'on met dans les pattes d'un cycliste lambda - en l’occurrence, moi - une paire luxueuse de jantes Mavic en carbone, et ce pendant plusieurs mois ? C'est ce que j'ai eu l'occasion de tester sur le dernier trimestre 2021 avec les Mavic Allroad Pro Carbon SL, la paire la plus haut-de-gamme dans la catégorie vélo gravel (que Mavic nomme Allroad). Détails et retour d'expérience dans la suite de billet.

Mavic Allroad, des roues taillées pour le gravel

Détails sur la roue Mavic Allroad Pro Carbon SL

Mavic, c'est un peu comme Hennessy dans les spiritueux ou Bosch en électroménager, rien que le nom est un certain gage de qualité. Rappelons que la marque française a subit depuis deux ans quelques déboires économiques. On vous en a parlé plusieurs fois dans nos colonnes, ici, ou encore . Pour autant, il semble bien que le savoir-faire artisanal et technologique ne se soit pas estompé. Même dans la tourmente, le fabricant au sang jaune propose encore et toujours des produits de qualité. Les frères Bourreliers (1) et toutes leurs équipes s'y attellent. Ce test longue durée des roues Mavic Allroad Pro Carbon SL pourrait le confirmer. Nous n'allons pas vous spoiler tout de suite, lisez notre retour de test ci-dessous :


Asymétrie, parapluie, cliquetis... t'as tout compris ?

Les roues Mavic Allroad Pro Carbon SL équipées des pneus Mavic Yksion
Le carbone, c'est beau (mais le noir, c'est salissant)

Rentrons de suite dans le technique. Comme je le disais, ces roues sont dans la fourchette haute de la gamme de roues Allroad (le haut du panier comme disent d'autres). Quand on regarde de plus près les spécifications techniques, on veut bien les croire (pour peu que l'on s'y connaissent un minimum). Le cerclage est 100 % fibre de carbone unidirectionnelle, les rayons sont en acier, les moyeux en aluminium avec système de roue libre Instant Drive 360 (le fameux cliquetis Mavic est ici un peu différend d'avant).

Pour cette paire en diamètre 700 mm (ETRTO 622), la hauteur du cercle est de 25 mm et la largeur interne de 23 mm. Les jantes sont asymétriques. Cela veut dire que le montage des rayons est réalisé avec un décalage de 2 mm, dans le but d'équilibrer le rayonnage et sa tension. On a le droit à 24 rayons plats sur les deux cercles. Pour la jante avant, ils sont tous croisés par deux.

Quant à l'arrière, c'est un rayonnage différent : les rayons sont aussi croisés par deux d'un coté, mais sont droits du coté de la roue libre. Mavic parle d'un rayonnage Isopulse : un rayonnage radial (droit) coté cassette et un rayonnage croisés à l'opposé. Un montage qui apporte une tension uniforme sur l'ensemble du cerclage, et qui permet surtout une plus grande stabilité. Dans le jargon, on appelle cela "une optimisation du parapluie".

Les roulements des moyeux bénéficient eux aussi du savoir faire Mavic. En l’occurrence, la technologie maison s'appelle QRM Auto. QRM pour Qualité de Roulements Mavic. Auto, parce qu'il s'agit de roulements à cartouche, avec une double étanchéité, et dont la précharge (suppression du jeu) s'ajuste automatiquement. Une garantie au fil des milliers de kilomètres endurés et des conditions extrêmes (pluie, boue...) que votre roue conserve une rotation parfaite, sans jeu. Le système d’engrenage de roue libre, ID360, est un système à double rochet - deux roues crantées opposées et usinées CNC (vous pouvez voir un éclaté 3D dans cette vidéo pour mieux comprendre).

Enfin, il faut parler de la technologie également maison, l'UST pour Universal System Tubeless. Mavic est un pionnier de cette technique depuis 23 ans, développé à l’époque conjointement avec Michelin et Hutchinson. D'abord dans le VTT, puis depuis 2016 sur la route (et le gravel maintenant). Ce système UST a fait ses preuves, en facilitant le montage sans chambre à air. Ces roues Allroad sont dites sans crochets ("hookless" ou "straight Side"), c'est-à-dire que les flancs sont droits. Cela permet une meilleure rigidité et une résistance accrue aux chocs.

Des roues Mavic Allroad avec une inertie folle

Vous n'avez rien compris au charabia technique de la section précédente ? Ce n'est pas grave (note de Jérôme le relecteur : "Je n'ai rien compris"). L’essentiel est bien ailleurs : Alors ces roues roulent comment ? Sur le papier, Mavic vous promet "vitesse, maîtrise et pilotage dynamique", que l'on soit sur "des chemins en gravier, des routes accidentées ou des pavés". Ça, c'est pour les éléments de langage marketing. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, attardons nous sur les conditions du test.

J'ai monté ces roues carbones sur mon vélo gravel personnel, le Fuji Jari Carbon 1.3 que je vous avais présenté ici. Vélo qui a également servi à l'ascension du Grand Colombier, face gravel (mais c'était avant d'avoir ces roues). Ce vélo est excellent sur de nombreux points ... mais pas ses roues. D'origine, il est monté en WTB de moyenne gamme. Des roues lourdes et peu dynamiques. Au préalable de ce test Mavic, j'ai pu monter une paire de roues aluminium de meilleure gamme (des DT Swiss GR1600, bien réputées pour leur rapport qualité/prix en usage gravel). Ainsi, cette montée crescendo en gamme m'a permis d'avoir un vrai aperçu, pour comprendre plus facilement le gain lorsque l'on passe sur une paire de roues de qualité.

Sur le même sujet  FOCUS Atlas, un nouveau vélo gravel pour se perdre dans la nature

Rigidité et souplesse

Roues Mavic Allroad Pro Carbon SL, c'est marqué dessus
Roues Mavic Allroad Pro Carbon SL, c'est marqué dessus (mais le rayon, lui, est en acier)

"Rigidité et souplesse", cela ressemble au titre d'un roman de Jane Austen(2). C'est en tout cas presque tout ce que l'on demande à une paire de roues. De la rigidité dans les relances lorsque c'est roulant, de la souplesse dans les chemins cabossés. Et c'est bien ce que m’ont offert ces jantes Mavic Allroad Pro Carbon SL. Sur trois mois, j'ai pu mettre à l'épreuve ces roues dans différentes conditions, plus ou moins exigeantes. Des sorties courtes à dominante routière, des rides gravel softs et d'autres plus engagés (pas mal de nocturne pendant la période automnale) et une sortie longue distance de 170 kilomètres pour aller voir l'océan.

"Vitesse, maîtrise et pilotage dynamique" ; Je ne peux qu'apporter une confirmation aux dires marketing de la marque française. Enfin pour ce qui est de la maitrise, mes collègues de sorties, lorsqu'ils étaient là, en parleraient certainement mieux que moi... Pour le reste, je reconnais que les sensations de pilotage sont grisantes avec cette paire de Mavic carbone Allroad. Elle offre une inertie folle et un véritable confort. A tel point que l'on a la sensation - à peine exagérée - de voler par-dessus l'obstacle, même lorsque le sol est détérioré.

"Les relances sont extrêmement nerveuses. On croirait parfois s’être acheté une paire de nouvelles jambes"

Tiens, on dirait que j'ai crevé... (merci le tubeless - Ici les pneus Mavic Yksion)

Les relances sont extrêmement nerveuses. On croirait parfois s’être acheté une paire de nouvelles jambes. Il faut dire que le poids est ici un allié. Mavic annonce la paire à seulement 1445 grammes (roues seules). Même avec un montage milieu de gamme (cassette SRAM 11 vitesses et des disques centerlock basiques) et une monte pneumatique correcte(3), la masse gagnée sur l'ensemble vous fait clairement gagner des watts.

Les Allroad Pro Carbon SL offrent une rigidité verticale, mais conserve de la flexibilité. Elles offrent donc plus de confort. Les chocs sont bien absorbés. Dans les prises d'angle, la rigidité axiale et latérale est aussi excellente. Cela diminue clairement le sentiment de flou que l'on pourrait avoir avec une paire de moins bonne gamme. L'effet Isopulse ? Assurément !

Tarif élitiste

De la même manière qu'on ne pourra jamais répondre à la question : "Un vélo cher est-il meilleur ?", je ne pourrai vous dire si mettre votre argent dans cette paire de roues Mavic Allroad Pro Carbon SL est un investissement raisonnable. A 1950€ la paire, elles dépasseront parfois même le prix d'origine de votre vélo. Certes. Toutefois, la légende dictant "Pour améliorer sensiblement les performances générales de ton vélo, commence par changer tes roues" n'est pas qu'une légende. Ces Mavic Allroad Pro Carbon SL en sont la preuve.

On trouve des produits bien moins chers qui feront très bien le job (chez Mavic, la gamme de roues Allroad démarre à 290€ la paire), comme on trouve aussi des produits encore bien plus haut-de-gamme. Les coureurs du peloton professionnel roulent parfois sur des paires de jantes qui dépassent les 10.000€. Où se situe votre curseur ? Votre destrier en vaut-il la chandelle ? En avez-vous besoin ? En avez vous tout simplement envie ? A vous de voir avec votre banquier et éventuellement vos mollets.

Pour connaitre mon verdict complet, RDV ci-dessous.
➡️ Plus d'infos sur ces roues Allroad Pro Carbon SL sur le site officiel de Mavic.

(1) : Les frères Bourrelier étaient au micro de Rayons Libres, là pour proposer un point d'étape, un an après la reprise de la marque. Notre article ici.
(2) "Raison et Sentiments" (1811) ou encore "Orgueil et Préjugés" (1813). Oui, on peut être cycliste et féru de littérature sur la bourgeoisie anglaise du XIXe siècle (ou pas).
(3) Roues testées avec différents montages pneumatiques : les pneus Mavic Yksion d'origine, aussi des Michelin Power Gravel ou encore des GoodYear County Ultimate.

Notre verdict

[Test] Roues Mavic Allroad Pro Carbon SL, retour d'expérience longue durée
(4.5/5)

Si l’on met de coté le tarif, oui, j’ai clairement adoré rouler avec cette paire de roues Mavic très haut-de-gamme. J’ai réellement ressenti un gain de rendement, de puissance. La nervosité comme le confort sont au rendez-vous. Vos sorties, sur route ou sur chemin, prennent une autre dimension. Vous aurez l’impression de rouler sur un nouveau vélo. Si je voulais chipoter un peu ? La cosmétique est ici un peu trop sobre et manque d’originalité (mais je suis de l’époque des jantes Mavic Deemax). Cela étant dit, Mavic propose une personnalisation de vos roues via des stickers, par l’intermédiaire de leur prestataire, Slik Graphics (programme « My Mavic is Unique »).

Pour réaliser un contre-test, je suis repassé pendant quelques itinéraires sur les DT Swiss GR1600. C’est une excellente paire de jantes gravel en aluminium, tarifées aux alentours des 600€. Ce contre-test m’a permis de confirmer les sensations décrites ci-dessus avec les Mavic carbone. A vous de décider si vous êtes prêt à un tel investissement pour votre monture préférée. Dernière précision : Les roues carbone Mavic sont garanties à vie (programme « Mavic Care« ). Elles sont conçues en France et produite en Europe.

Retour en haut de page