[Test] Proviz Reflect 360, une veste étanche et ultra visible

20 avril 2016

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-11

Le marché du vêtement pour le vélo urbain est assez paradoxal. Vous avez d'un coté les fabricants qui cherchent à tout prix à camoufler l'origine cycliste de vos habits, et de l'autre, ceux qui cherchent à tous prix à vous rendre visible, à grand renforts de matières réfléchissantes et de couleurs fluo.

360_man_jack_front_black_half_-_website_size Proviz, à n'en pas douter, se situe clairement dans la seconde catégorie. Proviz, c'est l'histoire de deux frangins londoniens, cyclistes urbains quotidiens.

En 2008, sans aucune expérience commerciale, ils décident de lancer une ligne de produits haute-visibilité.

Dès le début de leur aventure, les deux compères remportent un Red Dot Design award pour leur Triviz Lighting, un triangle électroluminescent fonctionnant sur batterie et qui peut s'accrocher sur un sac à dos ou une veste.

Perles de verre

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-6

C'est en 2014 qu'ils créent la gamme Reflect 360, dont fait partie notre veste de test. La matière : un tissu de couleur gris, qui renferme des millions de minuscules perles de verre, hautement réfléchissantes, ce qui le rend par conséquent 100% réfléchissant.

Et ça fonctionne incroyablement bien. Le moindre rayon de lumière est amplifié puissance 1000, même si c'est une lueur diffuse et non directe. Même en pleine journée on est mieux vu.

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-3

En pleine nuit, c'est réellement très lumineux. De plus, contrairement à un classique gilet jaune, sans manches donc, la silhouette du cycliste se distingue beaucoup mieux. Cela présente un net avantage par exemple lorsqu'il s'agit d'indiquer sa direction avec le bras.

Tout l'avantage de cette veste par rapport aux autres vestes haute-visibilité du marché, c'est que lorsqu'elle ne réfléchit pas la lumière, la veste Proviz apparaît comme un coupe-vent gris très classique.

De belles finitions

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-1

La ligne de la veste est assez classique, justement plutôt orientée commuter urbain que coureur cycliste. La coupe est large, avec un tombant assez long à l'arrière pour protéger vos fesses en cas de pluie et d'absence de gardes-boues.

Elle est en revanche un peu trop courte sur le devant. C'est bien sur le vélo avec une position penchée, c'est moins joli en dehors du vélo. On retrouve des élastiques pour ajuster la veste au niveau des hanches.

À lire  [Test] Specialized Alibi, petit utilitaire qui ne manque pas d'air

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-2 Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-5

La partie nuque est bien conçue, avec un col qui remonte haut, et qui, surtout, est doublé d'une matière en feutre agréable. La capuche, assez large également, n'est pas amovible mais peut être cachée à l'intérieur du col.

Le reste de la veste est doublé en mesh, mais on ne peux pas dire que la respirabilité soit son fort. Bien que l'on retrouve une ventilation au niveau du dos, il fait vite chaud à l'intérieur dans l'effort. Vous avez toutefois des aérations qui peuvent s'ouvrir sous les aisselles.

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-9 Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-8

Coté pluie, le tissu présente une étanchéité à 5000 mm, suffisant pour des pluies "normales". Les fermetures éclairs sont thermosoudées, et l’extrémité des manches peuvent se fermer à l'aide d'un velcro.

Weelz-Veste-Proviz-Ultra-Haut-Visibilite-7Pour le rangement, on retrouve une large poche sur l'arrière (avec un (trop) gros logo "Reflect 360"),ainsi que deux poches poitrines. En revanche, drôle idée d'avoir omis de mettre des poches mains, c'est très frustrant !

Autre petit défaut trouvé : le tissu manque un peu de souplesse et est donc légerement bruyant lors des mouvements. Et surtout, sa surface est glissante, ce qui peut s'avérer gênant pour le port d'un sac à dos.

lifestyle_6_-_website_size

Au final, cette veste Proviz Reflect 360 reste un très bon choix pour qui souhaite se rendre vraiment visible aux yeux des autres usagers sur ces trajets quotidiens. Son indice de visibilité est simplement bluffant, en comparaison de ce qui existe sur le marché.

Son manque de respirabilité la cantonnera toutefois à des trajets courts, sans appuyer trop fort sur les pédales. Pour le reste, c'est un produit de qualité, avec de bonnes finitions et une attention sur les détails.

Tarif : 130 €. Disponible chez notre partenaire LeCyclo.com.

Notre modèle porte un casque Bollé One Road, un jean Rapha City et roule sur un VAE Moustache Dimanche 28.

Les Plus

  • Ultra haute visibilité !
  • Coupe large confort
  • Attention du détail et finitions de qualité
  • Doublure en mesh et feutre

Les Moins

  • Manque de respirant
  • Pas de poches mains
  • Trop court sur l'avant
  • Tissu bruyant et glissant pour le sac à dos

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Winfried

    Problème : on n'est pas visible de jour.

    Solution simple et bon marché : porter une veste normale, et ajouter un gilet fluo à 5€.

  • Michael Tranchellini

    J'ai acheté la nouvelle version respirante qui règle le problème de la respirabilité. Il manque toujours des poches...

    Toutefois, et contrairement à la remarque de Wilfried, on est bien visible de jour. Probablement pas autant qu'avec un gilet jaune mais j'ai pu constater des différences notable par rapport à ma veste rouge pompier habituelle. Le moindre rayon de lumière artificielle ou solaire provoque des effets de réflection qui ne laissent pas les autres usagers indifférents. Même quelques gouttes de pluie déposées sur le tissus provoquent des reflets.
    C'est assez étonnant!
    C'est plus cher qu'un gilet mais vous pouvez entrer dans une boutique ou un bistrot sans vous changer :-)

    Par ailleurs, il faut absolument casser la tendance qui consiste à mettre un uniforme de clown dès que l'on monte sur un vélo. Il faut éduquer les autres usagers et les pouvoirs publics afin que faire du vélo ne soir pas considéré comme une activité à risque. Il suffit de se rendre dans les pays du nord de l'Europe pour constater que c'est possible.

    Bonne route!

  • Gérald Salin

    Achetée il y a 1 an aussi. Tout à fait d'accord avec les points positifs (très bonne visibilité - de jour comme de nuit....c'est vraiment bluffant) et négatifs (manque de poches de main!!!!).

    Autre point négatif qui fait que je ne recommanderai pas plus que ça : ce vêtement est très fragile!!
    La mienne serait déjà bonne à changer : multiples accrocs, déchirure sous l'aisselle droite qui va jusqu'au coude. Je ne suis peut être pas assez soigneux pour ce genre de produit....cependant je continue de la porter pour être bien vu..
    pas ce problème de fragilité pour le sac à dos ceci-dit, qui est aussi réfléchissant