[Test] Peugeot eF01, le VAE pliant de salon

[Test] Peugeot eF01, le VAE pliant de salon

"Sur ce eF01, les designers de chez Peugeot Cycles se sont fait plaisir en affichant un certain savoir-faire, à la fois visuel et technologique. L'intégration de la motorisation et de…" d'infos

(2/5)

Les équipes de Peugeot Cycles avaient déjà délivré un modèle AE21 plutôt réussi en terme de design. Souvenez-vous, c'était celui dont le cadre servait également de "coffre", capable de recevoir un bagage (photo ci-dessous à gauche - nous n'avons malheureusement pas eu l'occasion de le tester).

Mais en terme de vélos compacts, tout le monde se souviendra probablement du Peugeot NS¹ (photo ci-dessous à droite), le célèbre vélo à charnière pliable, sur lequel de nombreux trentenaires - comme moi - ont donné leurs premiers coups de pédale d'ado (presque aussi célèbre que le Graziella) !

Cette-année, c'est un autre vélo compact pliant, qui a été dévoilé en ce début d'année, le eF01, également doté d'une assistance électrique (motorisation roue avant).

Certains lui trouveront une beauté contemporaine, d'autres le trouveront extrêmement vilain. Personnellement, nous avons trouvé à ce eF01 un design dans l'air du temps, avec son cadre élancé et ses monobras. Son aspect reste toutefois assez massif et il ne faut pas être trop regardant sur les finitions des soudures.

Un pliage intelligent et compact

"sur le pliage, les équipes du Peugeot Design LAB ont fait du bon boulot" Avant de rouler, on étudie le pliage/dépliage. Puisqu'il est arrivé déplié (oui, les équipes du showroom qui nous ont fait parvenir le vélo ne savaient visiblement pas que c'était un pliant), c'est parti pour le pliage.

On déverrouille le collier de selle pour faire descendre la tige entièrement. Il faut ensuite déverrouiller la sécurité de la charnière centrale. Tout en attrapant le bec de selle, on tire dessus avec l'index, ce qui plie en deux le vélo. La roue avant vient se positionner juste à coté de la roue arrière.

C'est à ce moment là que vous pouvez basculer le vélo vers l'arrière, afin qu'il vienne se poser au sol sur les extrémités de son porte-bagage, qui fait donc office de béquille une fois plié. Ne reste plus qu'à déverrouiller la seconde charnière et replier la tige de direction. Le grip gauche vient se caler dans un petit loquet en plastique fixé sur la fourche.

Il faut avouer que sur le pliage, les équipes du Peugeot Design LAB ont fait du bon boulot. Les dimensions sont plutôt réduites. Et le point d'équilibre du vélo tenant sur son porte-bagage est assez bluffant. Malgré une inclinaison assez forte, le vélo demeure stable, le poids du moteur roue avant faisant office de balancier.

Mais ce porte-bagage n'a de porte-bagage que le nom, puisqu'il ne sert que de béquille au vélo plié. Sa position très basse et ses tubes énormes empêchent l'utilisation de sacoches standards. Vous pouvez toujours poser votre sac à dos dessus, avec un bon tendeur (non fourni). A propos de béquille, vous n'en aurez en revanche pas, une fois le vélo déplié. Dommage.

44x13

44x13, c'est le ratio de la transmission du eF01. Un plateau de 44 dents à l'avant et un pignon unique de 13 dents à l'arrière. Les adeptes du pignon fixe le savent, c'est un ratio plutôt gentillet. D'autant que c'est ici couplé à des roues de seulement 16 pouces.

Tout cela pour dire quoi ? Et bien que l'on se retrouve immédiatement à "pédaler dans la semoule" comme diraient les pros. Même le plus tranquille des pédaleurs se retrouve très vite à mouliner et est donc condamné à rouler aux alentours des 15 km/h.

A croire que les ingénieurs du Peugeot Design Lab n'ont jamais essayé le vélo ! Si la volonté de laisser une transmission monovitesse se comprend (cela évite le poids supplémentaire d'un dérailleur), il aurait fallu diminuer légèrement la denture arrière (ou augmenter l'avant selon), puisque dans tous les cas, on bénéficie d'une assistance au pédalage. Ou bien, à la rigueur, intégrer un moyeu de type Sram Automatix, ce qui aurait permis à l'utilisateur un braquet plus dur dans les vitesses hautes.

Notez que le moteur de ce petit Peugeot est bridé à 20 km/h, et non à 25, la limite officielle des VAE sur le marché (c'est le cas de nombreux pliants électriques).

L'autonomie, elle, est plutôt correcte pour un pliant (Batterie 208 Wh pour environ 30 km d'autonomie). Le contrôleur au guidon, pour varier les cinq niveaux d'assistance, ne fait en revanche pas honneur au design du vélo, avec un aspect plastique assez cheap.

Quant au freinage, avec ces vitesses "folles" atteintes par le eF01, on peut légitimement se poser la question si les disques de 160 mm à l'arrière et 185 mm à l'avant ne sont pas un peu sur-dimensionnés. Sur ce point, il faut le reconnaître, aucun problème, le freinage est puissant et onctueux.

Verdict: Sur ce eF01, les designers de chez Peugeot Cycles se sont fait plaisir en affichant un certain savoir-faire, à la fois visuel et technologique (design du cadre, assistance électrique maison, fourche monobras, pliage efficace...). L'intégration de la motorisation et de la batterie est réussie et discrète et le pliage est compact.

Mais ils ont malheureusement oublié une chose, un vélo pliant doit être avant tout confortable, pratique, et surtout roulant. Si le premier point est OK - le eF01 est en effet confortable - sur les seconds, il pêche par ses nombreux défauts et ne nous a pas convaincu.

Une transmission monovitesse clairement sous-évaluée et un poids important (18,6 kg) qui pénalise l'usage multimodal (le eF01 n'est pas fait pour un usage vélo-métro mais plutôt pour être emporter dans le coffre d'une voiture, d'un camping-car ou d'un bateau).

Bref, le Peugeot eF01 est un beau vélo, qui fera joli dans un salon (selon les goûts de chacun) mais qui, sur la route, ne sera pas le meilleur des alliés. A moins que vous ne soyez pas pressé, que vous n'êtes pas trop grand ... et que vous avez un budget large.

Car, pour ce qu'elle offre, la petite bête n'est pas donné: 1999€. À ce tarif, vous aurez chez la concurrence des pliants plus intéressants, quitte à se passer d'une assistance électrique…

Les Plus

  • Autonomie correcte
  • Design
  • Pliage compact
  • Confortable

Les Moins

  • Transmission sous-dimensionnée
  • Lourd en usage multimodal
  • Batterie non amovible
  • Pas d'éclairage intégré
  • Pas prévu pour les grands
  • Pas de gardes-boue
  • Porte-bagage non standard
  • Pas de béquille
  • Tarif

¹ Peugeot NS, incontournable des années 70.

Notre verdict

[Test] Peugeot eF01, le VAE pliant de salon
(2/5)
Sur ce eF01, les designers de chez Peugeot Cycles se sont fait plaisir en affichant un certain savoir-faire, à la fois visuel et technologique. L'intégration de la motorisation et de la batterie est réussie et discrète et le pliage est compact.
Mais un vélo pliant doit être avant tout confortable, pratique, et surtout roulant. Si le premier point est OK, sur les seconds, le eF01 pêche par ses nombreux défauts et ne nous a pas convaincu.
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)