[Test] Neomouv Artemis, le VAE neo-retro

[Test] Neomouv Artemis, le VAE neo-retro

"Le Neomouv Artemis est une vraie bonne surprise. Un VAE pas forcément original en soi, mais avec une bouille neo-vintage très sympathique, mélangeant lignes anciennes et modernes. Tenue de route,…" d'infos

(4/5)

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-10Il y a les pure players du vélo à assistance électrique sur le marché mondial et il y a les autres, les "petits" fabricants, qui tentent eux aussi de sortir leur épingle du jeu sur ce marché très concurrentiel.

On pourrait se permettre de situer le fabricant Neomouv dans la seconde catégorie, et pourtant, celui-ci est loin d'être un "petit" fraîchement arrivé sur ce marché, puisqu'il propose des VAE à son catalogue depuis 2003 ! Si son nom de ne vous dit rien, c'est en partie à cause de plusieurs opérations de rachat de société.

Tout d'abord nommée Eazymouv en 2003, la marque est ensuite devenue Veleix en 2009 avant de se baptiser Neomouv en 2011. Depuis 2013, elle s'est ouverte sur le marché européen. Le siège est basé à La Flèche en Sarthe (72).

Durant plusieurs semaines, nous avons eu en main le modèle féminin Artemis, un modèle à moteur roue avant de 250 Watts et batterie Lithium Ion 36V.

Design vintage

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-8D'emblée, on a trouvé que ce modèle Artemis avait une allure séduisante. Son look néoclassique, clairement inspiré du vintage (la ligne nous a fait penser aux modèles allemands RetroVelo) impose son style.

Certes, la gente féminine pourra lui reprocher son manque de finesse, la faute à des tubes de cadre assez imposants.

Mais c'est aussi ce qui fait le charme de sa silhouette. Ça, et bien sûr les larges pneus ballons sur lesquels l'Artemis est juché. Leur couleur crème est d'ailleurs rappelée sur la selle ainsi que les grips, pour un ensemble au final esthétiquement très cohérent.

Le travail sur le cadre est de qualité, avec notamment des soudures polies et des tubes de formes différentes, comme ce tube rectangulaire venant en renfort du col-de-cygne, qui donne un coté plus moderne au vélo.

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-17 Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-23

Passages de gaine internes pour la transmission et le freinage. Seul le câble reliant le moteur a la batterie est en passage externe, mais caché sous le tube de selle dans une gouttière intégrée au cadre.

Prise en main

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-13Le poids de ce VAE, 24 kgs, reste dans une bonne moyenne par rapport à la concurrence, mais la manipulation du vélo pourra s'avérer difficile si vous avez à le stocker dans une zone peu évidente d'accès.

En revanche, ce poids arrive à se faire oublier assez vite une fois lancé. Dès les premiers tours de roues, l'Artemis affirme une excellente stabilité, qui met d'emblée en confiance à son guidon.

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-16Sa géométrie permet une position naturelle, ni trop haute ni trop basse, aidée aussi par l'angle du cintre qui autorise un placement des mains confortable.

On regrettera juste les grips en simili-cuir plutôt durs et aux coutures trop saillantes pour les mains. De plus, la jonction épaisse avec la poignée tournante du Nexus main droite n'est pas optimale, et s'avère gênante sur les trajets.

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-9L'Artemis est un tout-rigide, mais, encore une fois, une fourche suspendue desservirait ce genre de modèle en l'alourdissant inutilement.

C'est là que l'on retrouve encore une fois l'énorme avantage d'être monté sur des pneus ballons, des pneus à gros volume d'air.

Ici, les pneus ballons Zeppelin, du fabricant chinois CST, jouent un vrai rôle dans le confort de l'utilisateur, permettant d'amortir les petits chocs et de filtrer les vibrations dues à un mauvais revêtement de la route.

Certes, l'adhérence n'est pas exceptionnelle, mais les grosses prises d'angles sont rares avec ce type de vélo ! :) Attention toutefois aux bandes blanches par temps humide. À noter que le pneu est doté d'1 mm de protection anti-crevaison.

Assistance

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-21L'Artemis est donc équipé d'un moteur sans balai de marque 8Fun, d'une puissance de 250 W. C'est un moteur "réducté" à mouvement planétaire (train épicycloïdal) qui permet d'avoir un rapport de 1:5 *. C'est-à-dire que le couple est multiplié par 5 (si vous n'avez pas tout compris à cette phrase, n'allez pas consulter votre médecin).
Cela permet également d'obtenir un moteur plus léger et plus petit.

Sur le même sujet  [Test] BMC Alpenchallenge AMP City : Amour, luxe et carbone

Ici, le moteur à capteur de vitesse permet d'atteindre la vitesse désirée selon l'un des cinq niveaux sélectionnés. Commencez à pédaler et l'assistance se met en marche pour faire grimper le vélo à la bonne vitesse.

Avec ce type de moteur, inutile de vouloir pédaler trop fort, puisque le simple fait de pédaler déclenche l'assistance.

On a apprécié toutefois le moyeu à vitesses intégrées Shimano Nexus, car l'assistance a tendance à vous faire oublier qu'au feu vert, il vous en faut tout de même un peu sous le pied pour pédaler et déclencher celle-ci ! Un changement de braquet à l'arrêt et hop !

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-15 Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-22

L'assistance est plutôt agréable, assez douce, et d'un niveau sonore correct. Par rapport à d'autres modèles testés précédemment, on a juste trouvé qu'elle manquait de couple, mais ce n'est pas ce que l'on recherche sur ce genre de vélo.

On a juste trouvé parfois irritants ces petits moments de flottement dans l'assistance, notamment quand on repasse sous la barre des 25 km/h et que l'on souhaite accélérer de nouveau. Le moteur met plusieurs secondes avant de répondre.

Coté ergonomie, l'écran LCD est clair et dispense les infos nécessaires (niveau sélectionné, jauge batterie, vitesse temps réel...). La sélection du niveau d'assistance est facile grâce à la commande accessible au pouce gauche et disposant de boutons assez gros pour être utilisés avec des gants.

Une belle autonomie

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-19À l'achat, vous avez le choix entre trois ampérages pour la batterie 36V : 9, 11 (Sony) ou 15,4 Ah (Samsung). Notre modèle était équipé d'une batterie 15,4 Ah, soit celle offrant le plus d'autonomie. Et de ce point de vue là, on n'a pas été déçu !

Sur environ 200 km parcourus sur toute la durée de l'essai, nous n'avons rechargé la batterie qu'une seule fois. Les chiffres donnés par le fabricant indiquent 85 à 105 km d'autonomie (respectivement 40 à 60 km pour la 9Ah et 55 à 75 km pour la 11Ah).

Ces distances dépendent bien entendu d'un grand nombre de paramètres : dénivelé, vent, poids de l'utilisateur, températures... Temps de charge entre 3 et 4 heures. Durée de vie de 750 cycles de recharge.

Autre avantage de cette batterie, la prise de recharge est accessible, même installée sur le vélo. Vous avez donc le choix entre la retirer ou la recharger en place dans votre garage.

Verdict

Weelz-test-VAE-Neomouv-Artemis-11Le Neomouv Artemis est une vraie bonne surprise. Un VAE pas forcément original en soi, mais avec une bouille neo-vintage très sympathique, mélangeant lignes anciennes et modernes.

Tenue de route, confort, autonomie, il réussit à contenter son utilisateur de fort belle manière, d'autant que la qualité de fabrication, notamment du cadre est bien au rendez-vous.

Et si quelques composants restent de gamme moyenne, le rapport qualité-prix est, à la vue des prestations, plutôt bon : de 1499 à 1699 € selon la puissance de la batterie que vous choisirez.

Trois coloris au choix, bleu Lagon, gris brun ou tangerine comme notre test.

Les Plus

  • Look neo-retro
  • Confort et maniabilité
  • Excellente autonomie
  • Rapport qualité / prix
  • Pneus ballons

Les Moins

  • Assistance flottante
  • Moteur peu coupleux
  • Grips peu confortables
  • Selle dure

Notre verdict

[Test] Neomouv Artemis, le VAE neo-retro
(4/5)
Le Neomouv Artemis est une vraie bonne surprise. Un VAE pas forcément original en soi, mais avec une bouille neo-vintage très sympathique, mélangeant lignes anciennes et modernes.
Tenue de route, confort, autonomie, il réussit à contenter son utilisateur de fort belle manière.
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)