[Test] Yuba Spicy Curry V3, le vélo cargo longtail mode (d)étendu

[Test] Yuba Spicy Curry V3, le vélo cargo longtail mode (d)étendu

"Le Yuba Spicy Curry est un vélo longtail familial, robuste et facile à vivre." d'infos

(4/5)

Un peu plus d'une semaine passée au guidon de ce vélo cargo longtail Yuba Spicy Curry V3. Une monture rallongée qui met son pilote en mode étendu ... et détendu. Résumé de mon ressenti et verdict dans l'article ci-dessous.

Yuba Spicy Curry, un vélo longtail franco-californien

Derrière Yuba se cache Benjamin Sarrazin, un français expatrié en Californie. Il a démarré cette marque en 2005 avec un premier vélo longtail, le Mundo. Nous avions eu l'occasion de tester leur première incursion sur le marché du biporteur, avec le Supercargo (lire notre test). Le Spicy Curry que j'ai eu l'occasion d'avoir en main est aussi l'un des best-sellers du fabricant, dont je présente ici la 3ème mouture (d'où V3, mais ça vous l'aviez compris).


Le Spicy Curry et son design ... utilitaire

"il manque un peu de sex-appeal"

On ne peux pas dire que le vélo est dénué d'élégance, toutefois son design global mise plutôt sur la robustesse et l'aspect utilitaire plutôt que de chercher la fracture de l’œil. Je ne dit pas que le vélo est moche, juste qu'il manque un peu de sex-appeal. La tubulure du châssis est massive. La très longue partie arrière du vélo englobe intégralement le porte-bagage. Cela donne l'impression d'un vélo qui n'en finit plus de s'étirer. Nous avons eu en test le vélo doté du large panier avant. Un accessoire qui renforce encore le coté "mamachari" de l'engin.

Pour ce Spicy Curry V3, l'évolution, par rapport au V2, se situe principalement dans l'intégration des dernières motorisations Bosch (bien que la coque ait récemment encore évolué sur le Performance CX). Le berceau du moteur se fait plus discret grâce à une coque Bosch plus petite. La batterie s’intègre plus harmonieusement au cadre.

Pandémie et test de vélo

Rappelons tout d'abord les conditions de ce test. J'ai l'habitude de conserver les modèles que je teste suffisamment longtemps pour me faire une vraie idée, et délivrer un verdict cohérent. En règle générale, on parle d'une période allant de trois semaines à 1 mois 1/2, voire 2 mois selon. Mais pénurie de vélo oblige, il est compliqué actuellement d'obtenir des vélos en test et/ou de les conserver longtemps. Les fabricants privilégient d'abord leurs clients (les magasins) pour qu'ils puissent satisfaire leurs acheteurs (vous), et ils ont raison.

Ainsi, pour réaliser ce test, Yuba ne pouvant me fournir un modèle "presse", nous avons convenu avec la marque le prêt d'un modèle de démo auprès d'un magasin distributeur. Je remercie au passage la boutique Vélo Horizon Angers pour leur accueil. L'essai a donc été un peu plus contracté dans le temps, à savoir à peine deux petites semaines. Un temps de test plus court donc, mais où je suis parvenu à concentrer plusieurs usages pour me faire un bon avis sur cette monture.

Le Yuba Spicy Curry est un rouleur agile et confortable

Ainsi, le modèle m'a servi pour différentes situations : trajets urbains utilitaires (sur asphalte), courses alimentaires, transport d'enfant et balades sur chemins. Juste après l'avoir récupéré, j'ai mis à l'épreuve ce Yuba Spicy Curry sur les pavés de la vieille ville. Aucun souci, la machine encaisse et se comporte parfaitement bien. La monte pneumatique y est pour beaucoup (je rappelle que les pneus sont vos premiers amortisseurs). Le vélo panache deux tailles de roue, en 26 et 20 pouces. Les jantes robustes sont enveloppées de Schwalbe Super Moto en 2.40 de section. Des pneus à gros volume d'air pour bien filtrer les irrégularités de la chaussée.

"la machine encaisse et se comporte parfaitement bien"

Vous noterez que le panier avant n'est pas fixé à la direction, mais directement sur le châssis. Ainsi, on ne ressent pas le poids du chargement avant dans la direction. Néanmoins, pour rendre la direction moins capricieuse et plus fluide, Yuba a ajouté un ressort de direction, pour que celle-ci soit mieux contrôlable. Sur une chaussée irrégulière, il conviendra de bien arrimer son chargement, à l'avant comme à l'arrière, au risque d'avoir des bruits et des vibrations assez ennuyants. Sur ce point, j'ai noté que la béquille avait souvent une fâcheuse tendance à taper le cadre en roulant.

Sur le même sujet  Velotafeur.fr, l'e-commerce mobilité du monde d'après

Adapté à un usage utilitaire quotidien

"Malgré un aspect robuste, le Spicy Curry est souple et agile"

Le Yuba Spicy Curry est bien équipé niveau motorisation. L'assistance électrique délivrée par le Bosch version Cargoline est puissante et progressive, bien qu'un peu bruyante (déjà constaté lors de notre test du Bergamont E-Cargoville LJ). Le vélo demeure assez lourd. Mais dès que l'on envoi les watts, que l'on soit au niveau Eco ou en Turbo, la monture répond bien. Malgré un aspect robuste, le Spicy Curry est souple et agile. On se surprend même à pouvoir lâcher les mains du guidon sans problème (merci tout de même le ressort de direction).

La position sur le vélo, très relevée, met l'utilisateur en confiance. Le dos est bien droit. L'assise est confortable et bien adaptée à un usage utilitaire quotidien. On a aussi l'avantage d'une géométrie multi-utilisateurs. Le Yuba Spicy Curry est compatible sur une plage allant de 1.45m à 1.95m. Pas de réglage complexe, il suffit juste de remonter ou d'abaisser la selle.

Le Spicy Curry est une machine utilitaire urbaine. Mais j'ai pu constater qu'il ne rechigne pas à la tâche, peu importe le revêtement. Même sur des chemins un peu abimés, le vélo conserve un comportement très sain, voire même assez ludique. Surtout, il reste très confortable, malgré son châssis entièrement rigide. Sa souplesse reste tout-à-fait agréable et on peut donc envisager des virées le weekend sur des sentiers roulants en foret ou le long de chemins de halage. Toutefois, pour ceux qui lui en demanderaient un peu plus, sachez qu'il existe une version tout-terrain du Spicy Curry.

Une charge utile (très) conséquente

Du point de vue du chargement, pas grand chose ne fait peur à ce Yuba Spicy Curry. Avec ses 200 kilos de charge utile, si vous retirez le poids du vélo (environ 35 kg) et celui du pilote, cela vous laisse encore une belle marge pour transporter vos enfants ou ramener votre plein de courses de la semaine. Toute la tubulure arrière est conçue pour venir ajouter des add-ons en fonction de vos besoins : siège enfant, monkey bars, repose-pieds, sacoches avec leurs extensions...etc

J'ai pu tester le transport de personne avec ma fille de 13 ans à l'arrière. Son poids se rapprochant d'une jeune femme adulte, aucun problème quant au comportement du vélo, que ce soit sur bitume ou sur chemin. Je préfère en revanche nos conversations lorsqu'elle est dans la caisse avant du biporteur (oui elle passe encore - mais c'est limite). Sur un longtail, il est moins facile je trouve de converser avec vos jeunes passagers. En revanche, sur le plan du pilotage, le vélo conserve une maniabilité plus proche d'un vélo normal, même chargé. Le travail de répartition des masses a bien été optimisé par les ingénieurs de chez Yuba. L'usage d'une roue de 20 pouces à l'arrière permet d'abaisser le centre de gravité de la machine. Ainsi, le poids sur l'arrière se retrouve suffisamment proche du sol pour éviter les balancements intempestifs.

Si j'ai testé l'emport de charge dans le panier avant, je n'ai en revanche pas pu tester la même chose à l'arrière. Sur ce point, je trouve toujours dommage d'avoir un châssis qui intègre le porte-bagage. On se retrouve avec des diamètres de tubes incompatibles avec des systèmes de sacoches classiques. Il faut obligatoirement opter pour les sacoches maisons du fabricant (Yuba Go-Getter ou Yuba 2-Go, au tarif assez élevé). L'usage de tubes aux diamètres plus réduits permettrait d'ouvrir l'usage vers des sacoches standards. Autre bémol à l'usage : que faire de son sac à dos lorsque l'on a pas le panier avant, ni les sacoches arrières ? Sur ce point, le long porte-bagages s'avère bien inutile (contrairement à la caisse d'un biporteur par exemple).

Pour connaitre mon verdict sur ce Yuba Spicy Curry V3, c'est par ici.
Si vous voulez plus d'infos sur le vélo, ça se passe par là.

Notre verdict

[Test] Yuba Spicy Curry V3, le vélo cargo longtail mode (d)étendu
(4/5)

J’ai trouvé l’usage du longtail différent de celui d’un biporteur. Bien que je préfère le pilotage du second, j’ai aussi apprécié cette impression de rouler avec un vélo « classique ». La longueur ne se ressent pas du tout. Il faut juste faire un peu plus attention dans les virages, car l’engin a inévitablement plus d’amplitude et a tendance à légèrement survirer.

Mais globalement, l’expérience est restée très agréable. Le Yuba Spicy Curry est un vélo longtail familial et facile à vivre. La position sur le vélo est relevée, elle met en confiance. Le châssis est souple et très confortable. Surtout, le Yuba Spicy Curry est une machine robuste, avec une capacité d’emport très conséquente, qui font de lui une machine pratique, taillée pour le vélo quotidien.

Seul regret : si vous voulez pouvoir emporter des charges ou des personnes, il faudra passer à la caisse. Aucuns accessoires n’est de série. Évidemment, la plupart des fabricants de vélo cargo font la même chose. Cela permet de personnaliser votre vélo en fonction de votre besoin. Toutefois, avec un tarif de base à 4900 €, la note finale peut vite s’avérer assez salée en fonction des ajouts que vous ferez.

Retour en haut de page