[Test] Küat Bottle Lock, le bidon antivol

"Sécurité moyenne mais écrin original et discret" d'infos

(3/5)

Toujours à la recherche de produits innovants pour le quotidien du cycliste urbain, Weelz a de suite craqué pour ce produit original, signé par les équipes de la marque Küat (prononcez Koo-at).

Cette jeune marque américaine est née en 2005, au moment ou Luke Kuschmeader, vététiste de son état, déçu par les portes-vélos de voitures actuels, lourds et peu pratiques, décide d'imaginer un nouveau concept.


Ainsi naissait le NV, un nouveau type de porte-vélo sur attelage, léger, intégrant même un pied de réparation. Récompensée assez rapidement par de très bonnes critiques dans la presse pour ce produit, l'enseigne est depuis restée sur son credo de jeune marque innovante, proposant des produits originaux.

Et ils ont très sympathiquement accepté de nous envoyer un échantillon de test de leur nouveau Bottle Lock, un astucieux antivol, camouflé en simple bidon de vélo.

Si vous ne le regardez pas dans le détail, il est en effet difficile de distinguer le Bottle Lock d'un simple bidon normal. Le produit reprend les mêmes codes : même forme, même hauteur et même large bouchon de remplissage. A la différence que vous ne pourrez pas remplir celui-ci d'eau (ou autre liquide), puisque se trouve dissimulé en son sein, un câble antivol en acier tressé d'une section de 7,5 mm.

Pour fixer votre vélo à un point fixe, inutile d'enlever le Bottle Lock de votre porte-bidon. Il suffit de venir tirer sur l'embout de l'antivol pour alors dérouler le câble. Passez celui-ci à travers votre cadre et si possible votre roue, faites le tour du poteau puis revenez enficher l'embout dans le trou prévu à cet effet dans le bouchon. Voilà, votre vélo est sécurisé. Les 1 mètre 50 du câble sont suffisants pour venir s'attacher sur un poteau fin et englober les deux roues.

Sur le même sujet  Capitale du vélo, Être ou ne pas être, c'est la question, non?

La serrure, située sur le dessus du bouchon, demeure facile d'accès pour déverrouiller l'antivol. Le long câble est ensuite facile à ranger puisque d'une part, celui-ci est très souple, et que d'autre part, il suffit de tourner le bouchon pour "rembobiner" le cordon sur son axe.

Situé dans la partie inférieure, un petit compartiment vous permet soit de laisser la clé de l'antivol pour ne jamais l'oublier, ou bien d'y glisser éventuellement un petit kit rustine.

Vous pouvez vous offrir le Bottle Lock directement sur le site de Küat. Celui-ci existe en coloris noir, blanc, rose et un très sympathique rasta, le tout pour un tarif de 34 $, soit environ 35 € si vous comptez les frais de port.

+ d'infos sur KüatRacks.com

Notre verdict

(3/5)

Si les pratiquants de pignon fixe préfèrent se balader avec le Mini U dans la poche arrière du jeans, pour beaucoup, transporter un antivol reste un problème. Autour de l’épaule, caché au fond du sac à dos, enroulé sur le cintre ou sous la selle… les solutions pour lesquelles optent les cyclistes urbains ne sont pas toujours les plus pratiques.

Bien qu’elle ne soit pas des plus résistante comparativement à d’autres antivols du marché, la solution qu’offre le Bottle Lock de Küat demeure réellement astucieuse, le tout dans un écrin des plus original.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)