[Test] Kona Dew Deluxe, un navetteur confortable et haut perché

[Test] Kona Dew Deluxe, un navetteur confortable et haut perché

"Le Kona Dew est un excellent choix pour qui souhaite une machine utilitaire simple et confortable, destinée au trajet quotidien. Si vous n'êtes pas à la recherche d'une monture nerveuse…" d'infos

(4/5)

Si le fabricant canadien Kona est plutôt connu pour ses "gros vélos", il possède aussi à son catalogue de jolis modèles route. On pense notamment aux modèles acier Roadhouse ou Paddy Wagon.

Mais un autre modèle tout aussi emblématique de la marque reste le Dew. Le Dew est un modèle de vélo urbain polyvalent, introduit par la marque de Vancouver depuis plus d'une décennie maintenant.


Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-22 Dew signifie poétiquement "rosée du matin", ce qui d'ailleurs colle plutôt bien à un modèle commuter que l'on enfourche chaque matin.

Mais Dew, c'est avant tout le surnom donné à Doug Lafavor, aka "Doctor DEW" ou "Dewey", personnage déterminant dans l'histoire de Kona. Arrivé au début des années 90, on lui doit le design de plus de 70 modèles, dont la gamme asphalte Dew.

Un ours bien léché

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-3

Le Dew Deluxe 2016, que nous avons eu en main une paire de mois, n'a rien à renier de ses origines, et surtout du style de son créateur, un grizzly en chemise à carreaux.

Un modèle sobre et robuste, suffisamment polyvalent pour affronter du béton bien lisse comme du chemin moins carrossable.

Ses lignes sont relativement classiques. Malgré tout, la version 2016 a eu le droit à une petite refonte de sa géométrie. Son cadre, en aluminium, possède un top tube légèrement allongé et affiné. Il aborde une forme travaillée par hydroformage.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-1

Les bases ont été également rallongées de quelques millimètres, et, sans retoucher à l'angle de chasse, la fourche affiche un déport de 50 mm. Tout cela pour une meilleure stabilité.

Question déco, la couleur est très bien choisie. Le gris mat, presque taupe, se fond parfaitement dans un environnement urbain (Nos pédales Xpedo orange lui donne une petite touche de fun). La cosmétique est discrète, avec des textes marqués en gris clair qui se distinguent à peine. On a beaucoup apprécié la mention "Be the engine" sur le tube vertical.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-23 Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-24

Trois défauts relevés : les jonctions soudobrasées manquent de finesse. On aurait pu espérer des soudures polies sur cette gamme. Deuxièmement, la peinture est fragile. Certaines parties du cadre n'ont pas aimé l'utilisation urbaine (chocs contre les arceaux de stationnement principalement).

Enfin, troisièmement, tandis que les durites de freinage sont passées à l'intérieur du cadre, le câble du dérailleur arrière reste externe. Dommage de ne pas avoir poussé le routage interne des câbles jusqu'au bout.

Un commuter haut perché

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-9

De l'image sportive que dégage la marque ouest-canadienne, autant l'avouer de suite, nous nous attendions à un comportement plutôt nerveux et ludique de la part du Dew.

Mais déjà, la géométrie sur le papier nous avait fait douter sur ce point. Et nous l'avons constaté sur l'asphalte, le Dew n'est pas vraiment là pour envoyer du bois.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-13

Sa géométrie fait la part belle à la stabilité, certes au détriment de la nervosité, mais le Dew est un pur navetteur, conçu pour avaler des kilomètres de bitume.

Sur le même sujet  MOVA est à Paris ce weekend, rodada et popup store au programme

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-14Aussi surprenante est la position de son utilisateur, très haut perchée.

La douille de direction, sur notre taille L, affiche une hauteur de 20 cm ! Ajoutez à cela une potence maison avec 15° d'angle, couplée à un cintre plutôt large, affichant un backsweep prononcé.

Vous obtenez au final une position droite, relevée et très confortable. Et question confort, le Dew soigne son pilote. En plus du poste de pilotage, la selle large et très souple promet une assise délicate pour votre séant.

Des composants pour encaisser

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-2

Le choix d'une monte pneumatique polyvalente correspond bien au programme du vélo. Les Kenda K-935 en 700x35 procurent du confort à l'utilisateur.

Les flancs cramponnés permettent des prises d'angle en confiance, et la bande de roulement reste suffisamment lisse pour ne pas resté collé au bitume. Ils sont renforcés d'une couche anti-crevaison.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-16 Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-17

Les jantes WTB double paroi ont parfaitement encaissé les descentes ou montés de trottoirs un peu brutales et autres pavés angevins.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-15La transmission sélectionné par les canadiens reste de gamme moyenne. On retrouve du Shimano, un panaché d'Acera à l'avant et d'Alivio à l'arrière.

Pas de quoi sauter en l'air certes, mais même si elle n'a pas l’onctuosité d'une transmission XTR, elle fait le job qu'on lui demande.

On peux juste se poser la question du choix d'un triple plateau, qui n'apporte en soit pas grand chose dans une utilisation urbaine, si ce n'est apporter du poids supplémentaire. Bien sûr, un moyeu à vitesses intégrées aurait été de bon aloi, mais aurait encore davantage alourdi l'ensemble.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-18 Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-21

Le freinage disque hydraulique fourni par les modèles Deore reste fidèle à leur réputation, doux et progressif.

Les accrocs au sur-équipement seront ravi d'apprendre que le Dew peut devenir une véritable machine "utilititaire", puisque tout est prévu sur le cadre pour accueillir porte-bagage et gardes-boue. D'ailleurs, à ce propos, Kona propose en option un large porte-bagage avant avec plateau bois.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-12

Pour conclure, hormis les quelques menus défauts énoncés en première partie d'article, pas de doute que le Kona Dew est un excellent choix pour qui souhaite une machine utilitaire simple et confortable, destinée au trajet quotidien.

Weelz-test-Kona-Dew-Deluxe-20Si vous n'êtes pas à la recherche d'une monture nerveuse et ludique, et que vous préférez privilégier un minimum de confort, tout en ayant une monture qui reste agile, alors ce Dew est fait pour vous (si vous souhaitez une monture plus sportive, jetez un œil à notre récent test du Bergamont Sweep).

Question tarif, le Dew "de base" démarre à 499 €. Notre modèle de test, le Dew Deluxe, s'échange contre 849 €, ce qui, vu l'équipement, reste un tarif raisonnable.

Vous retrouvez toute la gamme Kona Dew chez notre partenaire ProBikeShop.fr

Les Plus
  • Confort
  • Equipement
  • Polyvalent
  • Déco sobre
  • Tarif

Les Moins
  • Manque de nervosité
  • Peinture fragile
  • Transmission triple

Notre verdict

[Test] Kona Dew Deluxe, un navetteur confortable et haut perché
(4/5)
Le Kona Dew est un excellent choix pour qui souhaite une machine utilitaire simple et confortable, destinée au trajet quotidien.
Si vous n'êtes pas à la recherche d'une monture nerveuse et ludique, et que vous préférez privilégier un minimum de confort, tout en ayant une monture qui reste agile, alors ce Dew est fait pour vous
Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)