[Test] Corky the Beam, le mini rétroviseur vélo utile et discret

[Test] Corky the Beam, le mini rétroviseur vélo utile et discret

"Ce que je pensais être un petit gadget s'est avéré finalement bien utile. " d'infos

(4/5)

À l'instar de la sonnette ou de l'éclairage, le rétroviseur est un accessoire qui n'est pas encore obligatoire sur les vélos (excepté sur les speedbikes électriques). Il existe sur le marché tout un tas de modèles différents, pouvant venir se fixer à la fois sur le cintre ou bien encore sur le casque.

Le problème demeure que, bien qu'il apporte plus de sécurité pour son utilisateur, il reste un accessoire peu esthétique, qui apparaît souvent comme une verrue sur la bicyclette. Mais c'était sans compter sur la société franco-coréenne The Beam et son mini rétroviseur Corky, qui devrait combler les cyclistes pour qui la beauté de leur vélo est (presque) aussi importante que leur sécurité.

Le Corky se présente comme un mini rétroviseur qui vient se fixer directement à la place de l'embout de cintre, via un expandeur et une vis BTR. Le petit objet est pour le moment compatible uniquement avec les cintres de route (drop bar).

Sur le même sujet  Tout savoir sur les différents types de guidons de vélo

D'un point de vue design, en position pliée, le petit rétroviseur reste en effet extrêmement discret sur votre guidon. L'objet existe en 5 coloris différents, de quoi l'accorder avec la couleur de votre guidoline ou de votre cadre. (Désolé pour les photos où le produit semble abîmé, j'ai pris une belle gamelle quelques jours auparavant ! Quand on vous dit que chez Weelz.fr, on teste les produits à fond, on ne ment pas...).

L'objet présente une partie fixe et une autre partie pouvant tourner à 360°. Fixé sur cette seconde partie, le miroir est monté sur une rotule, qui permet ainsi de choisir l'angle de vision. Lorsque vous n'en n'avez pas besoin, le miroir reste plié et est ainsi protégé.

Le Corky a été dessiné pour présenter le moins de résistance à l'air. Sur une route asphaltée et lisse, pas de problème, même à grande vitesse on constate en effet que le miroir ne bouge pas. Sur des routes abîmées ou des chemins moins réguliers, la position du miroir a tendance à se dérégler. Cela étant dit, il reste rapide à repositionner, même lorsque vous voulez.

Tarif: 19,90€. Le Corky est distribué en France par The Beam Europe.
Coloris : gris, rouge, blanc, vert, bleu.

Notre verdict

[Test] Corky the Beam, le mini rétroviseur vélo utile et discret
(4/5)

Bien que la surface du miroir ne soit pas énorme, le Corky vous permet d’éviter de vous faire surprendre par une voiture que vous n’auriez pas entendu arriver. L’objet est aussi bien utile lorsque vous roulez en groupe et que vous voulez voir qui est derrière vous. Et le tout reste discret et n’altère pas les jolies lignes de votre vélo.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)