[Test] Casque Yakkay pour cycliste urbain fashion

Un très beau design...mais un casque à revoir.

Test Casque YakkaySi vous lisez ces lignes régulièrement, vous avez pu voir que le "cycle chic" était la grande tendance du moment (tout du moins ici en France, car cela fait longtemps qu'elle est présente dans les pays scandinaves). C'est à ce titre que la jeune marque danoise Yakkay a souhaité lancer sur le marché des casques qui n'en ont que le nom mais pas vraiment l'allure.


En effet, le but de la manœuvre est en fait de camoufler la coque du casque avec des chapeaux de tissu, afin justement que l'on se s'aperçoive pas que vous en portez un. Vous me suivez toujours ... ?

La classe à vélo...

Housse pour casque Yakkay

Toujours est-il que de ce point de vue, le but est atteint sans souci. Les chapeaux sont beaux, leur finition est soignée et vous avez un choix assez large de modèles et de coloris. Une fois calé sur la tête, ceux-ci rendent l'effet désiré, on a vraiment l'impression que vous ne portez pas de casque, et sans même que cela vous fasse une tête de champignon (enfin pas trop disons) ! Comme vous avez pu le voir, les "housses" sont interchangeables, vous pouvez donc changer de style, sans avoir à changer de casque.

Actuellement, 4 modèles différents sont disponibles : Le Luzern, moumoutté pour l'hiver, le Cambridge au style très english, le Paris type casquette, et enfin le Tokyo, style bob ou Fedora selon que vous repliez les bords ou non. Des caches-oreilles sont même disponibles en option.

...certes oui, mais...

Bref, vous l'aurez compris, vous avez l'embarras du choix. Néanmoins il y a un hic à tout cela. Yakkay aurait peut-être mieux fait de laisser de coté la partie Fashion, pour s'occuper un peu plus de la partie casque. Car c'est là que le bât blesse., la coque du "Smart One" est d'un confort tout relatif. En fait, à l'achat, vous trouverez dans le package, plusieurs planches de rondelles de mousse adhésives, que vous devrez vous-même coller à l'intérieur. Un schéma très succin est fourni mais vous devrez vous y reprendre à plusieurs fois (ce qui a été mon cas) pour trouver le bon ajustement à votre crane, au risque d'ailleurs de déchirer les mousses en les décollant. Une boucle de serrage micro-métrique aurait été la bienvenue.

Sur le même sujet  [Test] le vélo pliant Brompton, version CHPT3

Bien sûr, on ne peux pas comparer ce genre de casque à ceux de route ou de XC des autres acteurs du marché, mais il est vrai que le confort des Yakkay mériterait d'être amélioré. Je minorerais mes propos en disant bien entendu que ce casque n'est pas une torture pour votre crane, loin de là, et il présente au moins l'avantage d'être assez léger.

Test Casque Yakkay Test Casque Yakkay

Coté ventilation, on aurait pu s'attendre à pire, le tissu laisse assez bien s'infiltrer l'air. De toute manière, ça n'est pas le principal critère d'achat de ce type de casque "bol" comme les Nutcases ou les Bern, souvent assez mal ventilés. En revanche, pas de souci coté sécurité, puisque le casque répond aux normes européennes CE EN1078.

Au final...

Bien sûr, vous l'aurez compris, ce casque ne s'adresse pas aux vélotaffeurs quotidien ou au randonneur régulier, déjà habitués à porter un casque plus classique. Non, ces casques Yakkay sont à considérer comme des accessoires de mode et s'adressent à un public encore retissant à porter un casque en milieu urbain. Les Yakkay peuvent devenir alors un moyen détourné de porter un casque sans que cela ne se devine trop, et qui pourront en plus s'accorder avec votre tenue.

Si cela permet l'augmentation du taux de port du casque à vélo, alors le pari sera gagné. Reste maintenant à améliorer le confort, et le tour sera joué !

Dernière chose, un tarif un peu élevé (que voulez-vous, la classe, ça n'a pas de prix...). Comptez une centaine d'euros pour un ensemble complet casque + une housse, et environ 35 € le couvre-chef supplémentaire, en taille Medium ou Large. En France, vous les trouvez chez Cycledelic.fr, Amsterdammer, Bicloune et Les Vélos Parisiens.

> Casque YAKKAY.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)