[Test] Btwin Tilt, le pliable innovant

[Test] Btwin Tilt, le pliable innovant

4 septembre 2012

Test en exclu du nouveau pliant innovant de Btwin.

La marque nordiste n'en est pas à son premier coup d'essai en terme de vélo pliant. Le petit B'Fold 14 pouces faisait parti du catalogue du fabricant depuis quelques années déjà. Puis est arrivé le Hoptown, une première incursion dans la cour des "grands" pliables en roues de 20 pouces.

Mais bien qu'il soit un succès commercial correct, le Hoptown, ou son cousin le Bfold 20 pouces, restent des vélos pliants très classiques. La machine à innover qu'est Decathlon (ha non il faut dire Oxylane maintenant), ici via sa filiale Btwin, ne s'est donc pas arrêter en si bon chemin et va donc bientôt lancer sur le marché ce nouveau pliant : le Tilt. Nous avons eu la chance de rouler en avant-première avec ce nouveau modèle. Compte-rendu de trois semaines passées en sa compagnie sur la cote Atlantique...

Le Tilt sur lequel nous avons roulé est le numéro 2 d'une pré-série de 150 vélos. Il y aura donc encore quelques changements minimes, mais il est déjà très proche de sa version commerciale définitive. Trois versions seront proposées : Le Tilt 5 en transmission à chaîne classique, le Tilt 7 avec courroie, et le Tilt 9 avec courroie, porte-bagage et moyeu dynamo. Notre modèle d'essai est un Tilt 7.

Se plie en deux pour vous...

Le Tilt est esthétiquement sympathique. Son tube principale au large diamètre, qui se prolonge après la douille de direction par un éclairage intégré, sa fourche typée BMX, l'originalité de ses bases et haubans arrières et sa tige de selle large et plate, le Tilt est réussi d'un point de vue design.

Sur ce Tilt 7, il est vrai que la couleur "orange flamboyant" ne passe clairement pas inaperçue, et je ne compte plus le nombre de personnes qui se sont retournées sur ce curieux pliant.

Principale innovation de ce vélo : son pliage breveté "Popup". Il s'agit en fait d'une manette située sous la selle qui, grâce à un système de câble, va permettre de déverrouiller la charnière centrale du cadre.

Malgré sa dénomination commerciale, "le vélo Une seconde", il vous en faudra tout de même un peu plus pour prendre le coup de main du pliage/dépliage de la charnière. Cela dit, avec un minimum d'entrainement, il est vrai que le passage du mode piéton en mode cycliste est réellement rapide, avec un "clac" qui vous assure que le cadre est parfaitement enclenché.

La direction se replie également, à l'aide d'un bouton situé sur l'articulation et qui, de la même façon, déverrouille la charnière, pour permettre de plier la tige de direction le long de la fourche. Toutefois, deux bémols à apporter ici, mais peut-être était-ce dû au modèle de pré-série seulement :

Le bouton possède un locker qui permet d’empêcher les ouvertures intempestives, mais qui rendait du coup le déverrouillage très difficile. Il fallait forcer pour réussir à enfoncer le bouton et plier la colonne de direction. D'autre part, le clip qui permet de verrouiller la potence sur la fourche et de garder les deux roues parallèles en mode piéton n'est pas assez fort, ce qui fait qu'au moindre obstacle, la potence se détache et rend le "poussage" du vélo un peu hasardeux. Espérons que ces défauts seront corrigés dans la version définitive.

Autre innovation, la tige de selle, également brevetée "Easy clamp", permet en effet un réglage extrêmement aisé de la hauteur d'assise. L'utilisation ici d'un tube profilé plat permet de ne plus avoir à se soucier si la selle est bien dans l'axe ou non, et la graduation bien lisible permet de retrouver son réglage facilement.

Le collier de serrage est lui aussi très ingénieux, puisqu'il suffit d'un simple pression vers le haut ou vers le bas, sans avoir à forcer comme sur un collier de selle classique. Pour empêcher le vol de celle-ci, un blocage intégré permet de ne pas pouvoir retirer la tige de son cadre. Bon point aussi pour la selle spécifique, d'une part confortable, et dont les flancs renforcés permettent de poser le vélo contre un mur sans déchirer le revêtement.

À lire  LIV Giant Beliv 2 City, le vélo urbain sportif au féminin

Vous noterez l'éclairage arrière élégamment intégré au collier, et bien sûr, l'éclairage avant, très intelligemment intégré au bout de la poutre principale, et dont le gros bouton étanche permet un allumage aisé, même avec des gants épais. Cet éclairage est à pile sur les versions 5 et 7, le Tilt 9 sera équipé lui d'un moyeu avant dynamo.

Btwin a astucieusement pensé à poser des sabots de stationnement en plastique sur les haubans, ainsi que des renforts en caoutchouc au bout des manivelles afin, en mode plié, de pouvoir poser le vélo au sol sans craindre d'abimer ces parties.

Tilt sur le bitume...

Une fois que l'on a trouvé sa bonne graduation de selle, la position sur le Tilt est très agréable, ni trop en avant ni trop en arrière. L'absence de réglage en hauteur du guidon n'est pas du  tout pénalisant, que la personne soit grande ou petite, il est en revanche dommage que l'on ne trouve pas de réglage d'inclinaison du cintre, ce qui aurait permis de régler les leviers de freins plus facilement. Ici il faudra sortir la clé BTR.

Malgré un poids conséquent pour un pliant (13,5 kg), Le Tilt est un vélo très équilibré. Il délivre une sensation agréable au roulage, avec une excellente rigidité, sans aucun jeu ressenti au niveau de la charnière principale. Même les relances en danseuse ne lui font pas peur.

Ses bases et haubans arrondis, qui donnent au vélo son look si particulier, sont en fait ici aussi un système breveté, "Virtual damper", dont la déformation verticale permet d'absorber les petits chocs et les vibrations dus aux imperfections de l'asphalte, ce qui donne en effet un sentiment de rouler de manière très douce, même sur des revêtements abimés. Cette configuration permet aussi d'encapsuler la transmission et fait office de carter de chaine (ou courroie selon).

On a également apprécié la courroie, dont les avantages ne sont plus à démontrer : pas de graisse donc pas de salissures, et une usure quasi-identique (voir même inférieure selon certains) en comparaison d'une chaine classique. L'utilisation d'une courroie apporte également un silence très plaisant.

Je ne reviens pas sur les avantages et inconvénients du moyeu Automatix de chez Sram, nous l'avions déjà testé sur le Tern Verge Duo. Ici, la seconde vitesse se déclenche automatiquement à 20km/h (contre 16 km/h pour le Tern). Particularité de ce moyeu sur le Tilt, il est automatiquement débrayable afin de pouvoir pousser et rouler le vélo en mode piéton. Une exclusivité Sram rien que pour Btwin.

3 version, 3 couleurs, 3 prix

Comme dit en début d'article , la marque de Villeneuve d'Ascq va proposer ce Tilt en trois versions. Le Tilt 5, gris/bleu, débute en prix public à 399,95 €, dans une version, tarif oblige, dénuée de courroie mais équipée d'une transmission à chaine et d'un moyeu Sram iMotion 3 vitesses (au guidon). La seconde version est notre modèle de test, le Tilt 7, à 549,95 €.

Enfin, troisième version plus "luxueuse", le Tilt 9 sera une version "sur-équipée", avec porte-bagage, moyeu avant dynamo, moyeu arrière Shimano Nexus 7 vitesses, housse de transport, le tout dans une livrée cuivre et des pneus crème du plus bel effet. Cette version atteindra le tarif de 699,95 €.

Avec des tarifs somme toute assez attractifs, un concept très innovant et une bouille aussi sympathique, le Btwin Tilt risque fort d'être un excellent succès commercial, car si les inconditionnels du pliant se tourneront peut-être vers des marques reconnues dans ce domaine (Brompton, Dahon, Riese und Muller...), la marque saura sans doute, comme elle sait si bien le faire, conquérir un public, certes plus néophyte, mais très large. Et sincèrement, le Tilt n'a pas à rougir de ses ainés.

Commercialisation prévue courant novembre 2012.

Les Plus

  • Pliage "popup" innovant
  • Design original
  • Éclairage intégré
  • Transmission courroie
  • Moyeu 2 vitesses automatiques
  • Cadre absorbeur de chocs
  • 3 versions dispos
  • Tarif abordable

Les Moins

  • Un peu lourd
  • Peu compact
  • Pas de choix de couleurs entre les versions


Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs