[Test] Bicicapace e-Pelican, un vélo cargo qui a du bec

[Test] Bicicapace e-Pelican, un vélo cargo qui a du bec

"Le vélo cargo à plateau avant mérite toute votre attention et ce Bicicapace e-Pelican semble en être un bon membre de l'équipe." d'infos

(4/5)

Aujourd'hui, en test, le Bicicapace e-Pelican, un vélo cargo avec plateau avant. Bicicapace est une marque italienne ; milanaise plus exactement. Nous vous présentions cette marque au début de l'été. Le magasin Holland Bikes nous a prêté ce Bicicapace e-Pelican pour un essai Weelz. Un vélo qui a du bec ? Vérifiez plutôt.

Le Bicicapace e-Pelican, un drôle d'oiseau ?

black and white bird close up photography

En préambule, encore une fois, nous avons un accord financier pour proposer du contenu avec l'enseigne de vélocistes Holland Bikes. Dans l'accord, il y avait entre-autres une présentation de la marque italienne Bicicapace. Une marque qui n'est pas très présente en France mais une marque que le réseau Holland Bikes a envie de soutenir. Nous vous avons présenté la marque . Aussi, parce qu'on aime bien l'idée de parler d'une marque en testant les produits, nous avons demandé à l'enseigne de nous confier deux vélos pour les tester. Ces tests ne font pas partie de l'accord avec Holland Bikes. Notre compte-rendu n'est pas soumis à la relecture, ni par la marque, ni par l'enseigne. Nous vous livrons donc notre ressenti de manière indépendante, sans nous soucier de la réaction de notre partenaire. Parce que, ce que nous avons de plus précieux, c'est vous et la confiance que vous nous accordez.


Weelz! est un média sur le vélo et non sur l'ornithologie. Cela ne nous empêche pas de vous cultiver, un peu. Le pélican est l'un des oiseaux volants le plus lourd. Il pèse jusqu'à 13kg. A la nage, avec ses petites pattes musclées, il nage à 6km/h. En vol, en profitant des ascendances, il peut voler jusqu'à 500 km en 24 heures. Enfin, le pélican le plus rapide a été flashé à 56 km/h. Le Bicicapace e-Pelican, est-il capable de tout cela ?

Ce Bicicapace e-Pelican, il a du bec ?

Bicicapace e-Pelican
Dans une petite rue Milanaise ? Que nenni, Paris 18

Weelz! est un média sur le vélo et non à propos du monde des équidés. Cela ne nous empêche pas de vous cultiver, un peu. Quand on dit d'un cheval qu'il a du bec, on signifie qu'il a de l'allure, qu'il est agréable à regarder, qu'il est bien proportionné et souvent qu'il porte la tête fièrement. Ce ne sont pas des critères de beauté subjectifs, mais bien de connaisseurs. Les propos d'un bon maquignon.
Concernant notre monture du moment, un vélo n'étant ni un cheval, ni un oiseau, les critères de beauté seront plus subjectifs, surtout que nous ne sommes pas dans une configuration concours de machines.

Des proportions équilibrées

Cette proposition de vélo cargo à plateau sur l'avant n'est pas encore très populaire. La référence c'est la marque danoise, Omnium (lire notre article ici), qui propose son modèle éponyme avec plusieurs propositions de longueurs de plateau à l'avant. Ce design est une alternative intéressante aux autres propositions de vélos cargo existantes. On y reviendra dans un autre billet. Le chargement est à l'avant, sous les yeux, comme un biporteur, mais avec un chargement plus haut et un vélo plus court. L'Omnium a les faveurs de nombreux coursiers, les faveurs de Louise Roussel aussi. Certainement un format intéressant.

Sous le Bicicapace e-Pelican
Direction à tringle

Design global

Notre oiseau du jour, propose un dessin équilibré. La petite roue à l'avant (20 pouces) ne jure pas avec la ligne générale du vélo. Il existe en deux versions de cadre (une constante chez Bicicapace), cadre ouvert ou fermé. Généralement, le cadre ouvert est plus accueillant quand le cadre fermé est plus rigide et donc souvent propose une expérience de conduite plus précise. On retrouve l'harmonie des couleurs dans les détails (carter de chaîne, garde-boue) pour une finition soignée. Comme le Just Long, la géométrie donne l'impression d'avoir un vélo inspiré par le savoir-faire du vélo hollandais. Surtout sur la version cadre ouvert. Jugez plutôt.

Le Sport a un empattement de 4cm de plus. Idem distance colonne de direction tige de selle

Quelques solutions techniques

La transmission de direction entre le cintre et la roue avant est assurée par une tringle. Solution désormais éprouvée. Un ressort de direction aide à garder la roue avant dans l'axe du mouvement sans effort. La marque annonce un poids total en charge, jusqu'à 190kg (nous avons testé 175kg) et la possibilité de transporter 2 enfants. Dont l'un posé sur le plateau avant. Le choix de la roue avant de 20 pouces, permet encore une fois d'abaisser le centre de gravité du chargement, c'est important, nous le verrons dans le retour en dynamique du vélo.

Antivol de cadre bienvenu

En dynamique avec le Bicicapace e-Pelican

Le vélo a été testé quelques jours au début de l'été, sur terrain sec. Pour des trajets quotidiens. Et une virée, d'une quarantaine de kilomètres, vélo chargé de quelques kilos de terreau, 120 litres exactement (soit environ 30kg posés sur le plateau avant). En configuration 175 kg (ou à peu près, un petit tour en ville, histoire de voir).

La pose de l'autocollant Bicicapace est plutôt cheap

En ville, à vide sans assistance

Voilà un vélo très rigolo à piloter. Une fois le sac à dos bien arrimé sur le plateau avant (plateau customisé par Holland Bikes), vous êtes posés sur un vélo très facile à prendre en main. Le comportement moteur coupé est satisfaisant. L'étagement du moyeu Nexus 8 vitesses vous permettra d'affronter tous pourcentages raisonnables. Prenez votre temps, moulinez. Le vélo n'est pas monstrueusement lourd (son poids exact n'a pas été vérifié). Aussi son gabarit est vraiment intéressant. Voilà un vélo normal... en plus capacitaire !

Le plateau mériterait quelques aménagements pour glisser sangles, tendeurs ou autres systèmes pour arrimer sa cargaison

En ville, à vide, avec l'assistance

Encore plus rigolo ? C'est possible. Le moteur Bosch Cargo Line est vraiment un régal. La puissance arrive tout de suite. Pas d'effet on/off, une puissance linéaire. Tout cela que vous soyez en mode Eco ou Turbo. Évidemment, jouez sur le niveau d'assistance au départ d'un feu tricolore, en abordant un rond-point qui demande un peu d'agilité (au hasard la place de l’Étoile), et vous avez un vélo qui vous donne la sensation de voler, le bec chargé de la pêche du jour.

Flûte, j'ai oublié ma pioche ! La selle fera l'affaire

Chargé, en ville et péri-urbain

Une fois les sacs de terreaux chargés, comme dirait mes ados, ce n'est plus la même limonade. Comprenez, le chargement sur le Bicicapace e-Pelican demande un petit temps d'adaptation pour reprendre le vélo en main et reprendre confiance. Évidemment, ceci est vrai sur n'importe quel vélo, encore plus vrai sur n'importe quel vélo cargo. Sur ce type de vélo "plateau avant", le poids est finalement relativement haut-perché par rapport à un biporteur.

Faut-il poser un autocollant "attention angle mort" sur ces vélos ?


Ça donne, dans les courbes, une sensation étrange. Deux sensations qui s'opposent même... Entrez dans la courbe trop timidement et vous aurez l'impression que la partie avant du vélo est fuyante, qu'elle ne veut pas s'inscrire dans la courbe. Soyez généreux dans votre contre-braquage et vous aurez l'impression d'une partie avant du vélo qui veut tomber à l'intérieur de la courbe. Ce ne sont que des sensations et finalement, surtout une question de dosage. Ces sensations sont présentes au début puis intuitivement vous comprenez le comportement du vélo et vous adaptez votre conduite.

En fonction du terrain

Toujours très bien assisté du moteur Bosch, quand ça roule, le Bicicapace e-Pelican a de l'allant. Un peu de prise au vent mais c'est normal. Vous atteignez rapidement les 25km/h. Vous réussirez à rouler un peu au-delà sans trop forcer si vous moulinez bien. En côte (passage à 15%), le vélo grimpe courageusement. Préférez le mode Sport ou Turbo plutôt que de tenter de vous mettre en danseuse.

Sur le même sujet  [Bande dessinée] La Bike Life et la vélogistique dans le dernier TOPO

D'ailleurs, en danseuse, ne semble pas être le fort de ce type de vélo. Encore moins quand l'avant est lesté généreusement. En descente, aucune sensation de guidonnage ou d'atteindre une limite déraisonnable de la partie cycle. Encore une fois, je n'ai pas tenté de battre un record de vitesse mais les 35km/h dans une descente généreuse ne semblent pas tutoyer les limites de la machine.

Freins, équipements et périphériques

Comme d'habitude, je ne vais pas vous détailler par le menu le choix de la selle, des pédales et du choix des jantes ou pneus. Ces éléments sont bien sûrs importants, disons qu'aucun de ses éléments ne m'a semblé trahir la philosophie générale du vélo. Les pédales en plastoc ne sont pas ouf, les pneus Schwalbe Big Ben Plus sont connus et plutôt bien. La selle est effilée et mon séant y a trouvé sa place, easy peasy. A la vue des photos, elle aurait méritée d'être redressée de 5°.

Les jantes, moyeux, rayons ? Aucun avis dessus chers amis ! Sauf comme dit plutôt, le moyeu arrière Nexus est une bonne solution. Le choix de la roue 20 pouces à l'avant est malin (Pensez juste à avoir une chambre à air de chaque taille dans votre trousse de secours, ou un jeu de rustines). Les freins ? Onctueux et assez mordants. Logique, ne pas s'attendre à un arrêt complet et efficace en descente lancé pleine balle. Assez mordants, parce que nous n'aurions pas craché dans la soupe si les freins avaient été plus efficaces.

Profession jardinier

Quoi en penser ?

Le réseau Holland Bikes est l'un des distributeurs de la marque Bicicapace en France. S'ils n'ont pas de magasin dans votre coin, prenez un RDV téléphonique avec l'une des boutiques. Holland Bikes sera capable de vous le livrer, où vous voulez, ou presque. Enfin, Holland Bikes a quelques vélos disponibles pour un test. Une bonne façon de vous faire une idée par vous même.

Ce Bicicapace e-Pelican, nous l'aurions bien gardé plus longtemps. Pour un verdict complet, c'est là. Avant d'oublier, le prix ? 4890€ pour la version testée, à partir de 1990€ pour le Pelican sans motorisation.

Notre verdict

[Test] Bicicapace e-Pelican, un vélo cargo qui a du bec
(4/5)

Bien équilibré, avec une partie cycle rigoureuse et ce moteur Bosch Cargo-Line, nous avons eu un coup de cœur pour ce vélo. Bien sûr, je ne serais pas contre un guidon moins moustache mais plus droit pour proposer une position un tout petit peu plus engagée. J’aurais bien testé la version Sport, avec un empattement un peu plus long et une position un peu plus sportive. La partie cycle est suffisamment rigide pour bien tenir sa ligne dans les courbes. L’absence de suspension n’est pas handicapante sur les pavés parisiens (et d’ailleurs quid de la trouée d’Arenberg ? à voir).

Il ne faut par contre pas faire l’économie des quelques minutes pour bien attacher sa cargaison, au risque de la voir sautiller sur le plateau à la moindre inégalité sur la route. Ce type de vélo cargo est une découverte pour nous, dans le cadre d’un test en tout cas. Serait-ce le vélo cargo parfait pour celles ou ceux qui n’ont plus d’enfants en bas âge, qui ne vont pas tous les trois jours à la déchetterie, qui veulent malgré tout rester sur un vélo au gabarit contenu tout en pouvant, de temps en temps, glisser de la charge sur le plateau avant ? Ne serait-ce pas un vélo parfait pour partir en bikepacking, charger la mule, pour soulager les montures et les mollets des autres qui ont peut-être moins d’entrainement ou de facilités.

Retour en haut de page