[Test] Abus Amparo, antivol de cadre

Tu prends l'Amparo ?!

Abus Amparo, antivol de cadreDerrière cette introduction d'article minable (si si j'en conviens...) se cache en réalité un test, un vrai...celui de l'Abus Amparo, antivol de cadre de son état. Même si son nom l'indique, l'Amparo ne se destine pas qu'à empêcher le vol de votre cadre, mais plutôt de votre vélo complet (c'est mieux). Si on le nomme ainsi, c'est tout simplement que le système vient se fixer sur votre cadre et est destiné à y rester, à la différence d'un antivol classique, non solidaire du vélo.

Installation et maniement

L'antivol de cadre Amparo se fixe sous le triangle que forme les haubans de votre vélo, à l'aide de deux colliers plastique, type rilsan, mais doublés d'une vis. Ces deux dernières sont toutefois également en plastique, alors prenez garde à ne pas trop forcer, au risque de les fausser. Cela dit, une fois l'Amparo fixé, vous n'avez logiquement plus à le retirer. L'installation est enfantine et ne vous prendra normalement pas plus de 3mn.

Abus Amparo, antivol de cadre, détail sur l'anse de 8.5mmEnsuite, le principe est on ne peux plus simple. À l'arrêt, votre jante arrière est totalement bloquée par une anse d'acier de 8,5mm de diamètre. Pour repartir, il suffit d'insérer la clé, et d'un simple quart de tour, l'anse se rétracte et libère ainsi votre roue. L'espacement vous permet un passage de pneus jusqu'à 7cm. Vous pouvez aussi opter pour un modèle avec clé prisonnière. Les parents seront heureux d'apprendre que le système est doté d'une sécurité empêchant le blocage de la roue durant la conduite (en effet, ça pourrais surprendre!).

J'vais chercher le pain !

Le grand cousin (germain) de l'Amparo, le Bordo (testé ici), est souvent apprécié pour ce que les coursiers nomment un "arrêt-minute". Et bien nous diront que l'Amparo, lui, est parfait pour un arrêt "30 secondes" ! En effet, si vous avez la flemme de sortir votre gros antivol pour une courte halte (ce qui en soit n'est pas bien!), grâce à l'Amparo, vous pouvez sécuriser votre monture en un tour de clé, à condition tout de même de la garder sous les yeux le temps de dire bonjour à la boulangère ! Dans le pire des cas, le voleur, surpris, partira avec le vélo à l'épaule, et il sera tout de suite plus facile de lui courir après !

Sur le même sujet  [Test] Veste Gore Wear C5 Active Trail, reste au sec !

Abus Amparo, antivol de cadreDans tout autre cas, est-il utile de préciser que ce système doit être impérativement doubler d'un bon antivol, attaché à un point fixe. D'ailleurs à ce sujet, sachez qu'existe chez Abus des chaines de différentes longueurs pouvant venir se fixer directement sur l'Amparo.

L'Abus Amparo affiche une classification de sécurité plutôt haute de 9 sur 15. Nos chers amis de la Fubicy ont effectué des tests de "torture", et cet antivol de cadre s'en sort avec le niveau "deux roues" et une mention "très résistant".

Au final, l'antivol de cadre Abus Amparo s'avère un excellent produit pour venir en complément d'un antivol classique (chaine, U ou antivol pliable). Petite ombre au tableau tout de même : le poids. En fixant l'Amparo à votre cadre, vous lui ajouterez pas moins de 770grs. En roulant, je n'ai pas forcément ressenti d'effet "balourd", c'est donc loin d'être handicapant. À réserver peut-être aux accrocs à la sécurité, mais pas aux férus de vitesse !

L'Abus Amparo est disponible chez notre partenaire LeCyclo.com (et n'oubliez-pas la réduction Weelz !).

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)