Stromer ST2, révolution suisse à assistance électrique

Stromer ST2, révolution suisse à assistance électrique

Stromer-ST2-Thomas-BinggeliQuand on évoque la Suisse, on pense avant tout chocolat évidemment, ou encore horlogerie (clichés quand tu nous tiens...). Mais on oubli parfois qu'à l'instar de leurs amis allemands, nos chers confédérés helvètes fabriquent aussi d'excellents vélos.

Tombé dans le giron du groupe BMC Switzerland tout comme la marque allemande Bergamont, la société Stromer est, elle, bien née en suisse.


Son fondateur, Thomas Binggeli (ci-contre), inspiré par l'innovation technologique de marques telles que Apple ou Tesla, souhaitait mettre sur le marché un vélo à assistance électrique novateur.

Ainsi est né le Stromer ST1, qui a conquis depuis 2010 le marché du VAE (très) haut-de-gamme, non seulement en Suisse mais également dans le reste de l'Europe.

Ceci est une révolution

Pas la peine de s'arrêter en si bon chemin. Depuis quelques semaines, la marque faisait du teasing sur un nouveau modèle "révolutionnaire", en dévoilant petit-à-petit différentes facettes techniques de ce nouveau joujou assisté électriquement. Et c'est donc il y a peu que le constructeur a dévoilé son nouveau modèle, sobrement baptisé ST2.

e-bike-showroom-586x502px-st2-white-front e-bike-showroom-586x502px-st2-white-comfort-front

Rien de révolutionnaire dans les lignes, puisque le ST2 reprend presque trait pour trait celles de son aîné : pneus ronds et larges, fourche rigide hydroformée, moteur dans la roue arrière et toujours cette énorme tube oblique renfermant la batterie.

13087642573_b1aefdf590_zPour observer la révolution, il faut plutôt regarder au bout du tube supérieur, là où le fabricant à insérer un module, siglé Omni.

Doté d'un écran digital tactile, vous pouvez contrôler grâce à celui-ci le niveau d'assistance électrique, le niveau de batterie restant ou encore la vitesse en temps réel.

Rien de nouveau me direz-vous. Non, ce qui est beaucoup plus novateur, c'est finalement la connectivité embarqué de ce petit module. Car il intègre les technologies Bluetooth, GPS et GSM. Et Stromer a conçu une plateforme cloud, baptisée Omni, via laquelle vous allez pouvoir contrôler "à distance" votre vélo dans ces moindres détails.

Sur le même sujet  [Test] SmartHalo, laisse-toi guider par la lumière

Stromer-ST2-appBien évidemment, c'est surtout avec une application Smartphone, compatible iOs et Android, que vous pouvez contrôler l'assistance au pédalage, le couple, le niveau de batterie, et avoir accès à tout un tas de paramètres pour connaitre en temps réel le statut de votre vélo.

Si par malheur vous vous faites dérober votre monture, l'application vous permet même de bloquer le vélo à distance. Le passage en mode Vol fera clignoter l'éclairage et rendra quasi-impossible le pédalage. Et la connectivité GPS vous permettra bien sûr de localiser l'engin.

Speedbike

Coté propulsion, c'est un moteur Syno Drive qui fait avancer la bête, offrant une puissance de pas moins de 500 Watts et un couple énorme de 35 Newtons-mètres ! La batterie de 48 Volts chargée totalement est capable d'emmagasiner plus de 800 Wh, soit une autonomie avoisinant les 150 km. L'engin permet également de récupérer l'énergie du freinage.

13087516265_a3b039ae15_z 13087517555_ce0350d9f5_z

Avec tout cela, ce Speedbike Stromer est capable d'atteindre une vitesse de pointe de 45 km/h ! Bien évidemment, notre législation bridera l'engin sur le sol français aux 25 km/h légaux maximum, sauf si vous êtes prêt à installer une plaque d'immatriculation, porter un casque intégral et payer une assurance pour devenir ... un cyclomoteur...!

13087514845_373bc0e128_zLe tout a bien évidemment un tarif à la hauteur de l'objet, puisqu'il vous faudra sortir de votre porte-monnaie la modique somme ... de 5890 € !
Disponibilité de l'engin début août 2014. Des intéressés ?!

Crédits photos : BMC/Stromer, Jürg Vollmer,  Susanne Keller.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)