Knog Oi, ou comment la toile s’enflamme pour une sonnette de vélo

4 mars 2016

14435b0a0e3a695612b5854fa1f864eb_original

Il y a quelques jours, Sophie, de Knog, nous contactait pour nous parler d'un projet ... de sonnette de vélo ! Objectif : revisiter cet objet ô combien classique, que l'on retrouve sur la plupart de nos vélos urbains. Un objet inventé en 1877 !

Exit la vilaine forme bombée qui défigure votre cintre. Knog veut une forme épurée et discrète. La firme australienne bosse sur différents prototypes en interne. Elle travaille également sur la sonorité du métal afin de produire un son bien distinct.

12671808_10154704718439896_1572891957633835716_o

Le résultat est, avouons-le, vraiment réussi. La ligne de la "Oi" est sobre, à la fois délicate et distinguée (je ne pensais pas que j'aurais à parler comme cela un jour d'une sonnette de vélo...!). Knog a même pensé à laisser un espace pour le passage de la câblerie.

En réalité, le résultat plait tellement, que la compagnie, qui avait lancé une campagne de financement participatif pour financer son projet, à littéralement explosé les compteurs sur la plateforme Kickstarter !

Au moment où nous écrivons ces lignes, ils ont atteint le montant de $ 245 000 sur les $ 20 000 initiaux demandés (Dollars australiens) ! Et cela, en seulement 5 jours !

Knog-Oi-Bells

Comptez 26 $aud (18€) pour une sonnette Knog Oi en aluminium, ou bien, plus classy, 47 $aud (32€) pour la version en titane. Cinq coloris disponibles. Livraison août 2016.

De quoi peut-être remplacer notre jolie (mais plus massive) sonnette Sögreni achetée à Copenhague.

> Sonnette Knog Oi chez notre partenaire LeCyclo.com

À lire  [Test] Veste MOVA, haute-visibilité pour le cycliste urbain

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs