Slow rolling Detroit, quand le mouvement nait de l’immobilité

10 novembre 2014

1077638_519766261430241_1776122401_o

Les médias nous abreuvent toujours des mêmes images. Detroit, la flamboyante ville américaine lors de l'âge d'or de l'automobile n'est aujourd'hui plus que l'ombre d'elle-même.

La cité, fondée par l'explorateur français Antoine de Lamothe-Cadillac, qui a connu la naissance des plus grandes marques de voitures américaines, General Motors, Dodge, Chrysler et bien sûr Ford, n'étale désormais plus ses bourdonnantes usines géantes, mais ses milliers de kilomètres carrés de bâtiments abandonnés, de lotissements en friche et de maisons délabrées.

Depuis le 18 juillet 2013, la ville de Détroit s'est déclarée officiellement en faillite, avec une dette avoisinant les 18 milliards de dollars...oui, milliards...

Motor Town vs Bike Town

10517429_10105597098027504_1571943811433843319_oMais Detroit ça n'est pas que cela. Certes la ville s'est vidée d'une bonne partie de ses habitants (ils étaient jusqu'à 2 millions dans les années 50, aujourd'hui ils sont 700 000), mais la ville vit toujours et les différentes communautés s'organisent pour faire renaitre la vie au cœur des quartiers.

Et ce n'est pas Jason Hall qui nous dira le contraire !

10733746_10204177123299885_4072117848764368103_o 10515293_707755335974166_6429231744408352330_o

Lui et son comparse Mike MacKool sont à l'origine du mouvement Slow Rolling Detroit, une ballade urbaine à vélo organisée tous les lundis soir à travers les rues de la ville.

10620078_860028674015737_6599774207325519326_oPas de dress code, pas de chrono, pas de type de vélo imposé et encore moins de niveau requis, Slow Rolling Detroit s'adresse à tout le monde. L'objectif est avant tout de favoriser la rencontre en toute convivialité.

Et cela fait quatre ans que cela dure, passant d'une vingtaine de participants au début, à plus de 3000 aujourd'hui ! Ce qui en fait tout simplement l'une des plus grandes ballade urbaine à vélo au monde !

À lire  Pourquoi le vélo est une des plus belles inventions de l’histoire de l’Humanité ?

Chaque semaine, le lieu de rencontre et le parcours sont différents. Priorité est donné à la sécurité, et un nombre conséquent de bénévoles encadrent la ballade et bloquent les intersections. La soirée se termine systématiquement dans un bar ou un restaurant. Ambiance assurée.

999492_511116715628529_1983136646_n 941738_486587731414761_57151713_n

Slow rolling global

385318_486587381414796_2038807301_nLe mouvement prend de l'ampleur, car il s'est depuis exporté, non seulement dans d'autres villes américaines (Cleveland, Buffalo, Chicago, Washington...), mais également dans le monde, à l'exemple de Malmö, Berlin ou encore Souleimaniye, une ville du Kurdistan irakien !

Si le visage de Jason Hall ne vous est pas tout-à-fait inconnu, c'est peut-être que vous êtes un fan de la marque à la pomme. Il a en effet été le sujet d'une publicité pour l'iPad, dont le sujet tourne justement autour de l'organisation d'une slow roll.

Saluons le travail de Jason Hall, qui, malgré un contexte économique plus que défavorable, croit encore en l'humain et surtout au pouvoir de ralliement de la bicyclette !

> Slowroll.bike

Crédits photos : Roots Photography, Amy Hubbarth.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Freyr Gunnar

    Étonnant, il ne fait pas très froid à Detroit:

    http://www.currentresults.com/.....verage.php

    Donc a priori, pas trop de neige l'hiver et on peut se déplacer à vélo sans devoir s'équiper comme à Montréal.