Shimano annonce deux nouveaux moteurs spécial vélo cargo pour 2021

Shimano annonce deux nouveaux moteurs spécial vélo cargo pour 2021

On prend les mêmes et on recommence

Balbutiant au début des années 2010, il aura suffit d'une décennie (et d'une crise sanitaire) pour que le marché du vélo cargo explose littéralement. L'offre, tant pour les professionnels (vélogistique) que pour les particuliers, s'étoffe de mois en mois (lire notre récent article sélection de vélos cargo allemands). Un marché en pleine expansion sur lequel les constructeurs, comme les équipementiers, entendent bien évidemment se positionner. Nous avons testé récemment l'assistance électrique spécifique vélo cargo de Bosch ebike (lire notre test du Bergamont e-Cargoville). C'est au tour du japonais Shimano d'annoncer deux nouveaux moteurs spécial vélo cargo. On vous en dit plus ci-dessous.

Shimano accompagne le marché du vélo cargo à assistance électrique

L'objectif de Shimano : accompagner le segment du vélo cargo, en proposant aux constructeurs des motorisations dédiées à l'usage cargo, le EP800-CRG et le E6100-CRG (CRG pour "cargo" vous l'aurez compris). En réalité, rien de vraiment nouveau sous le soleil, puisque Shimano réemploi exactement les mêmes coques et la même pignonnerie interne que ces autres moteurs de la gamme. Le E6100-CRG est donc le cousin très proche du moteur Shimano E6100. Quant au EP800-CRG, idem, il reprend la même base que le nouveau moteur Shimano EP8.


Un vélo cargo plus coupleux en début de courbe

"La nouveauté se situe dans le recalibrage complet du firmware des deux unités motrices"

Au regard des images, la différence n'est donc pas à l'extérieur (malgré la présence d'un sticker jaune spécifique "Cargo" pour les différencier), mais plutôt à l'intérieur. La nouveauté se situe dans le recalibrage complet du firmware des deux unités motrices. Pourquoi ? Pour permettre une transmission de puissance plus immédiate pour l'utilisateur. Une puissance délivrée plus tôt permet à un vélo chargé un démarrage plus aisé et moins poussif. La motorisation est ainsi plus coupleuse en entrée de courbe. "Les ingénieurs Shimano, qui ont étudié les caractéristiques de maniabilité des vélos E-Cargo, ont créé de nouveaux réglages spécifiques du firmware, optimisés pour propulser des charges lourdes." indique l'équipementier.

Les moteurs EP8 et E6100 spécial vélo cargo conservent ainsi les mêmes caractéristiques techniques (respectivement 85 et 65 Nm en couple nominal) mais s'offrent donc un lifting électronique. A noter que ce préréglage d'usine est également réalisable par soi-même grâce à l'application Shimano E-Tube. Le EP800-CRG sera plus puissant et aussi plus silencieux que le E6100-CRG, avec également une coque moins volumineuse.

Sur le même sujet  [Test] Vélo cargo Bergamont E-Cargoville LJ, robuste biporteur urbain allemand

Compatibilité Di2

La compatibilité est assurée avec les autres composants de la gamme Shimano, notamment avec la transmission Di2. En couplant l'unité motrice avec un moyeu interne Di2, l'utilisateur va bénéficier d'un mode démarrage (accélération jusqu'à une vitesse prédéfinie) et bien sûr de la transmission automatique (changement de braquet sans intervention de l'utilisateur). Coté batterie, les deux moteurs sont compatibles avec les cellules maison Shimano (630Wh, 514Wh ou 408Wh) et également avec celles de fournisseurs tiers comme SMP, Darfon ou Trendpower. Un plus pour le fabricant, qui n'est pas forcé de se fournir uniquement chez Shimano.

Au passage, l'équipementier annonce son "Shimano Steps Service", avec la possibilité pour les propriétaires de VAE (classique ou cargo) d'une prise en charge directe assurée par Shimano Europe. Un SAV établi à la fois sur le moteur et la batterie. Un service qui va permettre de simplifier la tache des détaillants, bien que Shimano s'assure de former son réseau de revendeurs.

Shimano Linkglide, à la rescousse de l'Hyperglide

Autre nouveauté dont nous reparlerons prochainement : Shimano annonce l'arrivée de la technologie Linkglide. Il s'agit d'une nouvelle spécificité pour les groupes de transmission spécial vélos électriques (techno appliquée à la fois sur les manettes, les dérailleurs, les K7 et les chaînes). La technologie Hyperglide+ sera toujours en vigueur sur les groupes haut-de-gamme (SLX, XTR, GRX). En revanche, le Linkglide sera disponible sur les transmissions Deore et Deore XT, avec une nouvelle conception du couple cassette/chaine full acier, plus robuste, conçue spécifiquement pour un usage en vélo à assistance électrique. Des VAE pas toujours très tendres avec les transmissions classiques et qui occasionnaient une usure prématurée du matériel.

Retour en haut de page