Sale ambiance sur le bitume, reportage façon vision biaisée d’Envoyé Spécial

24 mai 2018

Cela commençait pourtant bien. Un deux-roues motorisé parisien pris en flagrant délit de connerie d'infraction en roulant sur la nouvelle voie cyclable Georges Pompidou ou encore un cycliste victime d'une tentative d'assassinat. On y voit juste après l'action récente de l'association Paris en Selle "protège ma piste" sur le Boulevard Saint Denis.

GCUM et stickage

Et puis, France 2 ne pouvait pas parler de conflit vélo-auto-moto sans citer évidemment l'inénarrable Cinquante Euros. Le "justicier redresseur de torts" comme il le cite dans le reportage, a été suivi durant une journée. Et les actions s’enchaînent: sas vélo non respecté, parking cyclable et bien sûr stickage en bonne et due forme.

Puis on enchaîne sur l'agression du coureur cycliste professionnel Yoann Offredo lors d'un entrainement sur la route. On commence à sourire quand on voit la défense complètement ridicule du conducteur incriminé (qui a écopé d'une amende ... de 700€ mais Yoann Offredo aussi au passage).

Sentiment d'hyper-puissance, d'impunité

Puis c'est là que tout bascule et que l'on passe à la vision biaisée¹. Il suffit de montrer deux ou trois images de coureurs en lycra qui grillent des feux pour transformer un cas isolé en généralité. Vient ensuite la fameuse pub suisse dénonçant les comportements dangereux, non pas des automobilistes, mais des cyclistes (#victimblaming) ! Là-dessus, les associations pro-vélo suisses ont eu gain de cause et ont réussi à faire interdire la diffusion du spot. Mais le mal était fait sur la toile.

"le code de la route et les infrastructures dans leur forme actuelle ne sont purement et simplement pas adaptés à l'usage du vélo"

Quand le psychologue suisse interviewé parle de sentiment d'hyper-puissance et d'impunité de la part du cycliste, il oublie que c'est exactement la même chose pour l'automobiliste, à la différence près que le premier n'a aucune protection, le second est abrité dans une cage de métal de deux tonnes... Si les cyclistes enfreignent certaines règles, c'est tout simplement que le code de la route et les infrastructures dans leur forme actuelle ne sont purement et simplement pas adaptés à l'usage du vélo. Il a été avant tout pensé pour les modes motorisés.

Haut degré d'ignorance

Puis on revient en France, à Strasbourg plus exactement, où une brigade de police est suivie lors d'un contrôle de "chauffards à vélo", excusez du terme... Le cycliste "pris en filature" est accusé de griller un premier feu rouge. Sauf que, celui-ci en a parfaitement l'autorisation, puisqu'un panneau autorisant le "tourne-à-droite" est présent ! (Bon OK, juste après il roule sur le trottoir...ça c'est non !). Mais cela prouve bien le haut degré d'ignorance (parfois volontaire) de la part des autres usagers, des forces de l'ordre et également des médias.

EDIT : Le panneau triangulaire présent sur le feu (et bariolé de stickers) nous a induit en erreur. Il s'agit d'un cédez-le-passage si le feu est en panne, pas d'un panneau M12 autorisant le tourne-à-droite cycliste. La 1ère personne grille donc bien le feu à vélo. En revanche, là où le reportage est biaisée c'est que l'on voit bien qu'il ne s'agit pas de la même personne qui grille les feux suivants...

"une politique cyclable volontariste de la part d'une municipalité rend le déplacement à vélo fluide et sécuritaire" Je ne cautionne clairement pas le comportement parfois indélicat de certains cyclistes, mais je pense clairement qu'il y plus important à faire de la part de la police que d'aller à la chasse au feu rouge grillé (non dangereusement) et au casque audio...

À lire  Tristan Lucas fait le tour de l'actu à vélo

Même le policier dans le reportage le reconnait "En voiture, une carrosserie vous protège, pas à vélo". Alors que fait-on ? On continue de verbaliser les cyclistes ? Ou on engage enfin une vraie réflexion sur leur sécurité et sur la place des usages motorisés en ville ... ?

Quant à la maman qui transporte sa fille sur le porte-bagage, c'est une scène courante aux Pays-Bas et c'est parfaitement toléré. Certes, le vélo n'est pas adapté, mais préférerait-on que celle-ci transporte ses enfants en voiture ... ?

Les cyclistes réclament respect et sécurité

On fait mention de 113 cyclistes accidentés rien qu'à Strasbourg, sans faire mention d'aucunes causes (très probablement une majorité causée par des automobilistes) ni faire mention du nombre d'accident voiture ou 2RM, assurément beaucoup plus élevé.

L'interview de l'usager cycliste strasbourgeois le montre bien : une politique cyclable volontariste de la part d'une municipalité rend le déplacement à vélo fluide et sécuritaire, et, par conséquent, augmente son usage. La preuve par l'exemple avec la comparaison du nombre de pistes cyclables sécurisées entre Strasbourg et Paris : 300 km pour la première contre 220 km pour la seconde, alors que la capitale est quatre fois plus peuplée. Il y a encore du boulot pour que Paris devienne capitale du vélo, son objectif d'ici à 2020.

Coming-out vélo

Il est temps que la France fasse son coming-out vélo. Et ce n'est pas avec ce type de reportage, fustigeant les comportements des uns sans chercher à comprendre les causes réelles, que l'on va y arriver. Il fut un temps où l'usage du vélo comme moyen de déplacement était vu comme normal, aujourd'hui il apparaît comme ridicule et dangereux, demain il apparaîtra à nouveau comme évident.

Mais avant que cela n'arrive, combien de victimes faudra t-il encore attendre pour enfin faire changer les choses ? Combien de Marie, cycliste parisienne écrasée par un camion et qui à survécu in extremis ? Combien d'Armelle Cizeron, collaboratrice parlementaire mortellement fauchée alors qu'elle se rendait à son travail à vélo ?

Je laisse le mot de la fin à Cinquante Euros :

¹ Vision biaisée, un terme employé par Christophe Ramond, directeur des études à la Prévention routière, pour qui les vidéos relayées par les cyclistes de leurs trajets donnent une "vision biaisée" de la réalité...

Autos, motos, vélos : le champ de bataille. Un reportage de Paul Degenève et Sarah Bracq pour Envoyé Spécial.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs